Boh'Girls'Team
Bienvenue sur le forum des Boh'girls ! Boh'ne visite !


Boh'Girl un jour ~ Boh'Girl toujours
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 loin des yeux, loin du coeur (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Mary



Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Ven 21 Mai - 9:51

Ah la garce la commissaire ! Ma parole !
Vas y Samia, attaques lol
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Ven 21 Mai - 19:21

-Je sais, je serais aux aguets. Et j’essaierai de ne pas rentrer dans son jeu, enfin pas trop. Par contre, tu peux la prévenir que si elle s’approche trop près de toi. La tigresse va sortir les griffes.

Ch. 6 : Joie ou tristesse ?

Pendant les trois mois qui suivirent Samia prépara le concours d’OPJ avec Boher et même si la commissaire leur mettait parfois des bâtons dans les roues. Comme elle voyait que Samia ne rentrait pas dans son jeu, elle se calma vite. Même si elle lui faisait quelques coups en douce parfois.
Boher avait compris que ce concours comptait beaucoup pour Samia alors il la soutenait dans ses révisions ainsi qu’Abdel qui révisait avec elle pour son bac. Boher, lui s’occupait plus de sa forme physique. Ils allaient courir tous les matins, allaient à la piscine tous les weekends. Finalement ce concours les avait beaucoup rapprochés. Ils vivaient au jour le jour sans penser au lendemain.

Le jour de l’examen arriva plus vite que prévu. Mais Samia était prête. Elle réussit les épreuves écrites. Maintenant, il fallait préparer l’oral. Mais Boher savait qu’elle était à l’aise. Et que si elle savait garder son calme. Elle allait réussir haut la main.

Ce matin là, le facteur lui apporta la fameuse lettre avec les résultats du concours. Elle attendit que Boher soit rentré pour ouvrir l’enveloppe avec lui. Elle avait réussi. Elle commençait sa formation en septembre pendant plus d’un an. Boher était partagé entre sa fierté de la voir réussir ce concours difficile et le désespoir à l’idée d’être séparé aussi longtemps d’elle. Ce qui lui était le plus triste à supporter, c’est que tout à sa joie d’avoir réussi le concours, de l’annoncer à tout le monde, de vouloir faire la fête, elle ne semblait pas réaliser, elle, qu’ils allaient devoir se quitter pendant aussi longtemps.

Tous ses amis étaient ravis pour elle et la félicitèrent. Son père qu’elle eut au téléphone était très fière aussi et toute sa famille en Algérie. Elle pensa même à Malik. Elle aurait tant aimé qu’il soit là aujourd’hui pour partager ce bonheur avec elle.

Quand tout le monde fut parti, et que Samia et Boher se retrouvèrent seuls. Elle se rendit compte alors qu’il était triste et soucieux :
-Qu’est-ce que tu as ? lui demanda-t-elle.
- Tu ne comprends pas. Pendant 14 mois, on va être séparés. Comment notre couple va-t-il survivre à ça ? s’interrogea-t-il.
- Tu sais, il existe un train, je crois qu’il s’appelle TGV qui est ultra rapide et il met à peine 3h30 à faire Paris-Marseille. Et en avion le voyage dure à peine 1h30. Et puis il y a des tout petits téléphones sans fil, oui je te jure, avec lesquels on peut être joignable où on veut quand on veut. Et puis on peut même se voir par ordinateur avec des caméras intégrées. Ah le progrès il y a que ça de vrai, ironisa Samia.
-Ne te moque pas de moi. Je suis à la fois si fier de toi, et de ce qui tu as réussi. Et en même je me fais du souci pour notre couple, je ne sais pas s’il résistera à la distance, se demanda Boher.
- Je t’aime et je t’aimerai toujours que je sois dans la même ville que toi ou non. Tu es toujours dans mes pensées et ça sera toujours le cas. Alors ne te fais pas de soucis, insista Samia.
- Je t’aime aussi. Mais si ça ne suffisait pas. Je sais que je vais être malheureux loin de toi, ajouta Boher.
-Moi aussi, je préférerais rester auprès de toi. Mais ce n’est que pour un an. Et on fera toi et moi des allers retours fréquents pour se voir le plus possible. Viens là, depuis le temps que je veux fêter ça rien qu’entre nous. Et elle l’entraîna dans leur chambre.
-J’ai bien cru qu’ils ne partiraient plus. Et elle l’embrassa.
Revenir en haut Aller en bas
Mary

avatar

Féminin
Age : 27
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Ven 21 Mai - 21:02

Jolie petite suite ! Normal que Boher flippe un peu !!! Et puis je sens que la commissaire a pas fini !


Revenir en haut Aller en bas
Pam

avatar

Féminin
Age : 34
Localisation : yport en seine - maritime
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Ven 21 Mai - 21:24

chouchou aurait - il peur de ne pas résister aux avances que la commissaire va lui faire quand Samia sera partis
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Ven 21 Mai - 21:39

Pam a écrit:
chouchou aurait - il peur de ne pas résister aux avances que la commissaire va lui faire quand Samia sera partis

tu verras bien !
Revenir en haut Aller en bas
Audrey2211

avatar

Féminin
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Sam 22 Mai - 1:07

Merci pour cette suite alors que dire meme si il est tres content pour elle il a peur d'etre eloignée d'elle pendant si longtemps
et puis je sais pas pourquoi mais la nouvelle commissaire va en profiter lol de l'absence de Samia !!
Me tarde de lire la suite
La suiteeeeeeeeeeee ...........
Revenir en haut Aller en bas
lucky

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Sam 22 Mai - 2:02

C'est normal que Boher soit partagé entre joie et tristesse.
Il est fier de Samia, du travail qu'elle a accomplit, mais avec la distance, il a
peur de la perdre, il a peur que leur amour ne soit pas assez fort pour
résister à la distance. Moi aussi j'ai bien peur que la commissaire tente
encore sa chance avec Boher.

Vivement la suite, j'adore, cette fic est très prenante.

bravo
Revenir en haut Aller en bas
clah'

avatar

Féminin
Age : 26
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Sam 22 Mai - 9:53

j'aime beaucoup ta fic Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Sam 22 Mai - 19:17

désolé pas de suite aujourd'hui on part voir la comédie musicale mozart

demain sans faute
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Dim 23 Mai - 10:01

-Moi aussi, je préférerais rester auprès de toi. Mais ce n’est que pour un an. Et on fera toi et moi des allers retours fréquents pour se voir le plus possible. Viens là, depuis le temps que je veux fêter ça rien qu’entre nous. Et elle l’entraîna dans leur chambre.
-J’ai bien cru qu’ils ne partiraient plus. Et elle l’embrassa.

Ch. 7 Une vieille dame envahissante

Cela faisait à peine 15 jours que Samia était partie. Et Boher errait déjà comme une âme en peine. Ils devaient encore attendre le week-end prochain avant de pouvoir se voir à nouveau. S’il n’y avait pas de changement d’ici là. Benoît et Mélanie essayaient de lui remonter le moral. Ils l’avaient invité à manger. Il était allé au cinéma avec Abdel et Barbara. Mais c’était surtout la nuit que Samia, lui manquait. Il ne pouvait plus la toucher, la sentir, l’embrasser. Il se rendait compte par son absence à quel point il l’aimait. Ca lui faisait même un peu peur de se voir comme ça aussi fou d’elle. Il n’avait pas l’impression qu’elle, elle l’aimait autant.

Boher avait un week-end entier, alors le vendredi soir il prit le TGV qui arrivait à 21h30, à Paris. Samia devait s’occuper des réservations pour l’hôtel et venir le récupérer à la gare. Pendant le trajet, il était assis à côté d’une adorable mamie. Il les attirait comme le lait attire les chats. Elle lui raconta qu’elle montait à Paris voir son dernier arrière petit-enfant qui venait de naître. Et n’arrêta pas pendant tout le trajet de lui poser des questions sur sa vie amoureuse. Car il avait eu le malheur de lui dire qu’il rejoignait sa copine qui travaillait sur Paris. Au bout d’un moment, il fit même semblant de dormir pour avoir la paix.

Le train arriva en gare avec 15 minutes de retard. Il ne la vit pas au premier coup d’œil sur le quai. Et puis sur un des bancs, il crut voir un couple qui discutait. Quand il s’aperçut que c’était Samia en pleine discussion avec un jeune homme. Boher sentit poindre en lui un sentiment de jalousie. Cela faisait 3 semaines qu’elle ne l’avait pas vu. Et au lieu de se morfondre à l’attendre, elle parlait tranquillement sans voir que le train était arrivé à quai. Lui qui avait passé le trajet, (ou presque à cause de la mamie) à penser à elle, à leur baiser de retrouvailles, leur passion. Il n’avait pas l’air de lui manquer autant qu’elle, elle lui manquait.

Mais il se trompait. Elle s’était, elle aussi, laissée coincer par un jeune qui la saoulait, en lui parlant de sa copine, depuis 20 minutes. Elle ne l’écoutait pas et ne pensait qu’à Boher. C’est parce qu’elle imaginait les choses qu’ils allaient faire ce week-end qu’elle n’avait pas vu que le train était arrivé. Dès qu’elle le vit descendre du train et aider une mamie à en faire autant. Elle crut qu’elle allait se mettre à pleurer tellement l’émotion était grande. Elle avait du mal à se concentrer pendant ces cours et pensait à lui sans cesse. Qu’est ce qu’il était en train de faire au même moment ? Est-ce qu’il pensait à elle sans arrêt ? Elle l’aimait plus qu’elle –même et se demandait parfois si elle ne l’aimait pas plus que lui, ne l’aimait.

Quand il eut fini d’aider la vieille dame à descendre du train, elle se jeta dans se bras pour l’embrasser avec tellement d’ardeur, qu’elle faillit le faire tomber.
-Moi, aussi je suis très heureux de te voir, fit-il dès qu’elle lui en laissa l’occasion.
Elle n’arrêtait pas de lui faire des bisous dans le cou, de lui prendre les mains. Il avait hâte comme elle, qu’ils se retrouvent dans leur chambre pour rattraper ces trois semaines d’abstinence forcée.

-C’était qui ce jeune homme avec qui tu parlais ? demanda Boher, un peu jaloux.
-Oh lui, il attendait sa fiancée, répondit-elle. Elle était dans le même train que toi.
-Mais je pourrais en dire autant de la femme à qui tu donnais la main il y a tout juste 5 minutes. Qui c’était ? l’interrogea–t-elle en se moquant de lui.

-Viens là que je te serre très fort, si tu savais comme tu m’as manqué, ajouta Boher.
-Moi tu m’as manqué encore plus que ça, continua Samia.
Et elle l’embrassa à nouveau à pleine bouche. Comme si elle avait peur que ce soit un rêve et qu’il allait disparaître.

Ils ne virent pas grand-chose de Paris ce week-end là. Et dans le train qui le ramenait à Marseille, Boher ne faisait que penser à ces 48h qu’ils venaient de passer ensemble. Il avait passé 2880 minutes à ne pas la lâcher des yeux. Ils n’avaient pas beaucoup dormi et s’étaient fait porter les repas dans la chambre. Finalement le prix de la chambre avait été bien amorti. 172800 secondes à la sentir, l’embrasser, la toucher pour garder en lui pendant leur séparation, son odeur, la sensation de sa peau, la douceur de son regard, le miel de sa voix… Pour l’instant, il était dans encore dans l’euphorie de leurs retrouvailles. Mais arrivé à Marseille, quand il se retrouverait à nouveau seul dans leur lit. La distance allait de nouveau lui peser. Mais est-ce qu’elle pensait la même chose ? Il l’espérait mais n’en était pas certain.

Samia n’arrivait pas à se rendormir. Elle ne cessait de penser à lui et au week-end merveilleux qu’ils venaient de passer ensemble. Elle venait de réaliser combien cette séparation lui pesait. Elle ne savait pas si elle allait pouvoir tenir le coup encore longtemps loin de lui. Mais est-ce qu’il pensait la même chose ? Ils n’avaient pas beaucoup parlé ces deux jours. Ils étaient trop occupés.
Revenir en haut Aller en bas
Audrey2211

avatar

Féminin
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Dim 23 Mai - 20:19

J'adore la distance est dure pour chacun a supporter
La suite .......
Revenir en haut Aller en bas
lucky

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Lun 24 Mai - 3:05

Tout simplement superbe cette suite.
J'ai adoré la jalousie de Boher lorsqu'il a vu Samia avec le jeune homme,
il a peur quelle ne pense pas autant à lui que lui il pense à elle.
Tout les deux on peur que l'autre ne soit pas autant peiné par la distance,
hors tout les deux ils ressentent la même chose.


J'adore, ils ont peur de la même chose, mais ils n'arrivent pas à s'exprimer
devant l'autre. Vivement la suite.

bravo
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Lun 24 Mai - 3:48

superbe, ils sont tous les deux jaloux et en manque de l'autre.
Ils se posent les même questions
Cette séparation ne peut durer, car ils vont devenir fous ! sifflote


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
Mary

avatar

Féminin
Age : 27
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Lun 24 Mai - 10:38

Trop bien cette suite !!!
ils sont amoureux love et coeur


Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Lun 24 Mai - 17:15

Samia n’arrivait pas à se rendormir. Elle ne cessait de penser à lui et au week-end merveilleux qu’ils venaient de passer ensemble. Elle venait de réaliser combien cette séparation lui pesait. Elle ne savait pas si elle allait pouvoir tenir le coup encore longtemps loin de lui. Mais est-ce qu’il pensait la même chose ? Ils n’avaient pas beaucoup parlé ces deux jours. Ils étaient trop occupés.

Ch.8 Des rendez-vous manqués

Pendant les semaines qui suivirent son séjour à Paris. Ils n’eurent pas l’occasion de se voir beaucoup car Samia commençait son stage sur le terrain et n’avait pas beaucoup de disponibilité. Et lui de son côté avait une grosse affaire qu’il suivait avec les stups et était aussi très pris. Chaque fois, qu’ils devaient se voir, l’un des deux avait été obligés d’annuler.

Ils se parlaient tous les soirs devant la webcam. Et se laissaient souvent dans la journée des SMS. Mais Boher s’aperçut que peu à peu il arrivait qu’il ne lui écrive pas de la journée. Et Samia remarqua qu’elle avait oublié déjà deux fois d’allumer son ordinateur le soir après son boulot. Petit à petit, la distance commençait à avoir le dessus sur leur amour. Et ça n’allait pas s’arranger.

Samia arriva enfin à se libérer deux jours de suite. Elle prit même l’avion pour ne pas perdre trop de temps. Boher ne put pas venir la récupérer à l’aéroport, il était en planque. C’est Mélanie qui vint la chercher. Samia était heureuse de la voir mais elle aurait préféré cent fois que ce soit Boher.

-Boher m’a appelé, il a eu un empêchement. Il te rejoint dès qu’il le peut à l’appart, mais ça risque d’être très tard, lui expliqua Mélanie.

Samia n’apprécia pas de savoir qu’elle avait fait le voyage presque pour rien, et qu’ils allaient déjà perdre une journée entière sur les deux qu’ils devaient passées ensemble.

-On va se faire les petites boutiques, un restaurt un petit tour dans un bar où il y a de la musique. Ca me changera les idées et ça me calmera. Si je rentre à l’appart, je vais m’énerver à être obligé de l’attendre et je n’en ai pas envie, lui dit Samia.

Mélanie et Samia passèrent donc la journée et la soirée ensemble. Elles étaient contentes de se revoir et avaient plein de choses à se raconter, des histoires de filles quoi !

Pendant ce temps, Boher avait fini sa planque plus tôt que prévu, et c’est lui qui avait été surpris de ne pas la voir chez eux. Depuis, il l’attendait en ruminant et en boudant comme il savait si bien le faire. Quand elle rentra et qu’elle le vit sur le canapé en train de regarder un match de foot, elle se jeta sur lui pour l’embrasser. Cela faisait tellement longtemps qu’elle en avait envie.

-Je peux respirer un peu, tout de même, lui fit Boher.
-Oh excuse moi. Tu m’as tellement manqué. Et de te voir là allongé sur ce canapé, des souvenirs me sont revenus en tête. Et je n’ai pas pu me retenir. Tu me fais toujours autant craqué, avoua Samia.
-Moi aussi tu me manques beaucoup. C’st si dur d’être loin de l’autre, ajouta Boher.
-Ca fait longtemps que tu m’attends, tu aurais dû m’appeler. Je ne voulais pas t’attendre toute seule à me morfondre et résultat c’est toi qui as poireauté, demanda Samia.
-Ce n’est pas grave, tu ne pouvais pas savoir que je m’étais arrangé et que j’avais fini plus tôt, lui dit Boher.
-Si tu savais comme je t’aime, répondit Samia.
-Non c’est moi qui t’aime le plus, répliqua Boher.
-Eh bien prouve le moi, lui dit-elle en commençant à quitter sa jupe tout en courant dans la chambre.

Elle ne put même pas atteindre la porte qu’il l’avait déjà prise dans ses bras et qu’il la portait sur le lit.
-Alors comme ça, tu pensais courir plus vite que moi. Qu’est-ce que tu crois que je fais quand je pense à toi et que tu me manques tellement ? Je pars m'entraîner et courir pour ne plus y penser. J'ai une sacré pointe de vitesse maintenant.... une douche bien froide, ça marche aussi.
-Tais-toi et agis, lui susurra Samia dans l’oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Mary

avatar

Féminin
Age : 27
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Lun 24 Mai - 22:14

Génial love et coeur


Revenir en haut Aller en bas
Samia Nassri

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Lun 24 Mai - 22:51

La suiteeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
http://prerana88.skyrock.com/
Audrey2211

avatar

Féminin
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Lun 24 Mai - 22:57

J'adore la suite ils sont trop choux tous les 2 love et coeur
La suiteeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Mar 25 Mai - 1:45

j'ai adoré ta dernière phrase, qui ne saurait être plus explicite Embarassed
Vivement la suite mamzelle Babou, c'est toujours extra


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
lucky

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Mar 25 Mai - 2:06

Je suis comme vous les filles, je les trouves trop mignons tout les deux.
Vivement la suite, j'adore.

bravo
Revenir en haut Aller en bas
Pam

avatar

Féminin
Age : 34
Localisation : yport en seine - maritime
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Mar 25 Mai - 9:37

j'adore

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Nanou

avatar

Féminin
Age : 59
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Mar 25 Mai - 17:06

Tais-toi et agis, lui susurra Samia dans l’oreille.
elle à raison ils n'on pas de temps à perdre lol!
vivement la suite


chouchou para sempre

Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Jeu 27 Mai - 19:16

Elle ne put même pas atteindre la porte qu’il l’avait déjà prise dans ses bras et qu’il la portait sur le lit.
-Alors comme ça, tu pensais courir plus vite que moi. Qu’est-ce que tu crois que je fais quand je pense à toi et que tu me manques tellement ? Je pars courir pour ne plus y penser, une douche bien froide, ça marche aussi.
- Alors tais-toi et agis, lui susurra Samia dans l’oreille.

Ch.9 Changement de cap

Samia s’impliquait de plus en plus dans son travail pour oublier que Boher lui manquait. Ce soir-là, après la discussion avec Boher, elle était énervée car il n’avait pas arrêté de lui parler de la commissaire qui avait réussi un gros coup en arrêtant une bande de cambrioleurs qui sévissaient depuis des mois au mistral. Elle leur avait monté un traquenard qui avait pleinement réussi. Toute la bande avait été arrêtée et ils avaient pu récupérer pas mal de biens volés. Et la commissaire par ci et la commissaire par là. Elle avait abrégé la conversation, car cela ne lui plaisait pas qu’il parle d’une autre femme qu’elle, fusse-t-elle commissaire. Elle sortait rarement avec les collègues de la promo mais ce soir là, elle en avait envie pour se changer les idées. Un des collègues venait d’apprendre qu’il allait être papa et voulait fêter ça avec eux. Il était rare qu’elle boive, mais là elle s’était laissé entraîner et avait vidé pas mal de verres. Elle aurait dû réfléchir avant.

De son côté, Boher n’avait pas compris pourquoi Samia avait coupé court à leur connexion. Et lorsqu’Isabelle l’appela pour aller boire un verre avec les collègues pour fêter leur prise. Il accepta sans trop hésiter. Il aurait dû refuser.

La soirée de Samia se passait bien. Ses collègues étaient sympas, surtout Nicolas avec qui elle s’entendait bien. Ils avaient le même âge et avaient beaucoup de centres d’intérêts en commun. Samia le considérait comme un simple ami, mais lui en pinçait grave pour elle.

Boher arriva le bon dernier au bar. Les collègues avaient déjà pas mal attaqués sur la boisson. Lui, qui d’habitude ne buvait, ce soir là, se lâcha. Petit à petit les collègues partirent, et il ne restait plus que lui et la commissaire. Ils discutèrent pendant une bonne partie de la soirée. Et puis Boher décida de rentrer :
-Tu n’es pas capable de rentrer en voiture, lui dit la commissaire. Et il n’y a plus de bus à cette heure là. Si tu veux en tout bien tout honneur. Tu peux dormir à la maison sur le canapé. J’habite à deux pâtés de maison.
Il se levait et allait refuser. Mais quand sa tête se mit à tourner et qu’il commença à se trouver mal. Il n’eût pas d’autre choix que de la suivre chez elle. Il était tellement saoul qu’il devait s’appuyer sur elle. Elle fit des pauses tout le long du chemin, tellement, il titubait et ne tenait plus debout. Il s’écroulait de plus en plus sur elle.

Samia ne s’aperçut pas que Nicolas lui remplissait trop souvent ses verres vides sauf quand elle commença à avoir du mal à articuler et à trouver ses mots pour parler.
-Tu m’as fait trop boire, là ; lui dit-elle. Tu n’es pas gentil. J’ai la tête qui … je sais plus. elle se balance…. Non elle tourne, c’est ça elle tourne. Je vois plein d’étoiles.
-Tu ne tiens pas trop l’alcool dis moi, lui répondit Nicolas.
-Je n’ai pas l’habitude c’est tout. Mais ce soir je voulais me changer les idées.
Le futur papa arriva sur ses entrefaites avec une bouteille de champagne. - Allez, vous trinquer avec moi, leur dit-il.
En se penchant vers lui, pour toquer son verre, elle faillit tomber du tabouret et se retrouva dans les bras de Nicolas qui la serra contre lui pour ne pas qu’elle s’écroule par terre. Samia ne vit pas qu’à ce moment-là, un collègue qui adorait faire des photos pour les mettre dans le blog de l’école les avait pris en photo dans cette position compromettante. On avait l’impression qu’ils allaient s’embrasser comme dans les films hollywoodiens.

Le lendemain matin, Boher se réveilla dans le lit d’Isabelle. Il mit du temps à réaliser où il était et n’arrivait pas à se rappeler comment il était arrivé là. Quand il voulut se lever, il s’aperçut qu’il était nu sous les draps. Il se recouvrit comme si quelqu’un allait entrer et le surprendre. Merde qu’et-ce qu’il avait fait ? Il aperçut un mot sur la table de chevet.
« C’était exactement comme il y a dix ans. J’ai du partir au boulot. Tu peux rester à l’appart si tu veux comme tu ne travailles pas aujourd’hui. On se voit ce soir ? »
Oh non, il n’avait pas pu remettre ça avec elle. En plus, elle était sa supérieure maintenant. Et puis elle ne lui plaisait plus, c’était Samia qu’il aimait. Merde Samia, si jamais elle l’apprenait, il était mort.
Revenir en haut Aller en bas
Samia Nassri

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Jeu 27 Mai - 19:41

La suiteeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
http://prerana88.skyrock.com/
Audrey2211

avatar

Féminin
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Jeu 27 Mai - 23:13

J'adore bon chacun de leur coté font de vilaines betises alors qu'ils ont des sentiments profonds pour l'autre qui est loin de l'autre et meme Boher avoue aimer Samia et non pas son ex qui est sa superieure
Me tarde de lire la suite et de voir si chacun va apprendre les "betises" de l'autre et leur reaction !!
Revenir en haut Aller en bas
lucky

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   Ven 28 Mai - 1:23

Oula, ça se corse sérieusement là.
Bon maintenant la question est Boher a t'il fait la grosse bêtise, oui, je me
pose cette question, parce qu'après tout, il était quand même bien saoul
et à mon avis il ne se souviens pas de grand chose, donc autant la
commissaire lui fait croire que dix ans après ils ont remis ça.
Et puis, pour l'instant Samia n'a pas fait de bêtises, on a juste pris
une photo qui peut être mal interprété, mais elle n'a rien fait de mal,
pour l'instant je ne vois pas pourquoi elle s'en voudrait.

Ah, vivement la suite, cette fic est passionnante, j'adore.

bravo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: loin des yeux, loin du coeur (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
loin des yeux, loin du coeur (terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Loin des yeux près du coeur (troisième partie) - Les petites histoires du Grand Conseil
» Loin des yeux, près du coeur...
» Loin des yeux, près du coeur [Alec]
» loin des yeux, loin du coeur (terminée)
» loin des yeux, loin du coeur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boh'Girls'Team :: Boh'furcations :: A vos plumes !!! :: Et ils vécurent heureux :: babou0506-
Sauter vers: