Boh'Girls'Team
Bienvenue sur le forum des Boh'girls ! Boh'ne visite !


Boh'Girl un jour ~ Boh'Girl toujours
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la vie en avait décidé autrement (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pam



Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 14 Juin - 11:45

ils sont super complice tout les deux , je pense qu'ils sont entrain de retomber amoureux

j'adore toujours autant

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Audrey2211

avatar

Féminin
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 14 Juin - 12:32

J'adore les vieux sentiments refont surface et sont en train de retomber amoureux l'un de l'autre et je pense qu'ils n'ont cesser de s'aimer durant tout ce temps !!
La suite ........
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 14 Juin - 13:44

J'adore cette fic, elle est vraiment bien écrite, vivement la suite ! Merci Babou
Je suis impatiente de connaitre ce qu'il se passe vraiment du côté du mari de Samia.
Revenir en haut Aller en bas
cha



Féminin
Age : 35
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 14 Juin - 15:50

Super!!!!
Entre l'amitié et l'amour, il n'y a parfois qu'un pas...
Ils se sentent tous les 2 délaissés alors petit à petit, ils se rapprochent.
J'ai hâte de voir leur réaction au retour de Samia Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nanou

avatar

Féminin
Age : 59
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 14 Juin - 16:02

quelle belle suite j'ai hâte de
lire la suite


chouchou para sempre

Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 14 Juin - 18:17

eh bien! C'est vrai qu'entre l'amour et l'amitie, la barriere peut etre mince!
J'adore ton histoire!


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 14 Juin - 22:25

Géniale cette suite !!!
J'aime cette douceur que l'on ressent dans ce passage petit à petit de l'amitié à l'amour ( même si pour eux ce n'est pas encore une évidence qu'il puisse s'agir de cela) .
Leur amour ne s'est jamais vraiment éteint tel un volcan en sommeil et j'ai hâte qu'il se réveille malgré les conséquences " désastreuses " pour leur famille que cela pourrait engendrer . comment vont-ils le gérer ce jour-là ? Seront-ils séparés de leur conjoints respectifs ?
Vivement la suite !!!


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mar 15 Juin - 18:45

… Il ne comprenait pas ce qui se passait entre Samia et lui. Pourtant c’était de l’histoire ancienne eux deux.

Ch. 6 la séparation

Pendant les trois semaines où Samia était absente, Boher essaya de se reprendre. Il était plus présent à la maison, il s’occupait plus de ses enfants. Il força Cécile à sortir plusieurs fois avec ou sans les enfants. Elle faisait des efforts de son côté, mais restait quand même butée sur l’idée du bébé. Il avait fait des concessions et accepté de rencontrer le spécialiste. Ils attendaient les résultats.

Mais pendant tout ce temps, il n’arrêtait pas de penser à Samia : comment elle allait ? Quand est-ce qu’elle revenait ? Est-ce qu’elle pensait aussi à lui et à leur baiser ? Il n’avait pas pu se résoudre à l’appeler. Il n’aurait pas su quoi lui dire. Il était partagé entre deux femmes et c’était la première fois que ça lui arrivait. Il aimait toujours sa femme, c’était la mère de ses enfants, mais leur dispute à cause de ce projet de bébé avait ébréché un peu leur couple. Tout était si simple avec Samia. Il pouvait lui parler de tout, il aimait bien discuter avec elle, ou simplement être auprès d’elle. Mais il n’avait pas le droit de penser à elle en ses termes. Ils étaient tous les deux mariés et avaient chacun une famille.

Samia de son côté, était très heureuse de voir ses parents avec Yasmine. Ils la chouchoutaient. C’était leur seule petite fille. Elle avait ainsi du temps pour elle. Elle appelait son mari tous les jours ou presque pour lui donner de leurs nouvelles. Les tensions n’étaient plus aussi fortes qu’avant. Il lui disait qu’elles lui manquaient toutes les deux. Que lorsqu’elle reviendrait, il ferait des efforts pour travailler moins. Et puis dès qu’il le pourrait il prendrait des vacances et ils partiraient tous les trois.

Elle était heureuse que la séparation ait fait réfléchir son mari et d’un autre côté, quand le téléphone sonnait, elle était parfois déçue que ça ne soit pas Boher. Elle n’osait pas non plus l’appeler. Peut-être que ça allait mieux avec sa femme, qu’il n’avait plus besoin d’une épaule pour le réconforter. Mais à elle, leurs discussions lui manquaient, le fait de ne plus le voir la rendait triste. Qu’est ce qui lui arrivait ? Elle n’avait pas le droit ? Elle était mariée, elle avait une petite fille. Mais le baiser qu’ils avaient échangé à l’aéroport lui restait gravé à l’esprit.

Samia était restée quatre semaines loin du mistral. Il était temps de rentrer pour essayer de repartir sur des bases solides entre son mari et sa petite fille. Il suffisait qu’elle s’arrange avec le commissaire pour ne plus travailler avec Boher. Si ça ne suffisait pas elle demanderait un autre commissariat. Mais on n’en était pas là, elle était capable de gérer ses pulsions quand même.

Boher appris par Jeff que Samia rentrait. Ca faisait un mois qu’il ne l’avait pas vu, qu’il n’avait pas entendu sa voix. Il était comme en manque. Il fallait que cela cesse, moins il la verrait mieux ce serait, il s’arrangerait pour ne pas travailler sur les mêmes affaires qu’elle. Quitte à demander sa mutation, Cécile parlait parfois de repartir en Alsace si ça pouvait donner une nouvelle chance à leur couple, il devait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Audrey2211

avatar

Féminin
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mar 15 Juin - 19:16

J'adore alala chacun voit son couple allait de nouveau vers de bonnes bases mais Samia et Boher ne cessent de penser l'un a l'autre et sont prets a ne pas travailler ensemble (et meme demander une mutation) mais le feront-ils et puis les sentiments seront-ils toujours la meme si ils sont loin l'un de l'autre ?? tellement de questions pour avoir un debut de reponse vivement la suite de la fic'
La suite .............
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mar 15 Juin - 22:55

c'est compliqué pour eux. il y a deux familles derrière tout ca. Vivement la suite


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
Nanou

avatar

Féminin
Age : 59
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mer 16 Juin - 11:58

vivement la suite elle est trés prenante ta fic


chouchou para sempre

Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 21 Juin - 20:44

Boher appris par Jeff que Samia rentrait. Ca faisait un mois qu’il ne l’avait pas vu, qu’il n’avait pas entendu sa voix. Il était comme en manque. Il fallait que cela cesse, moins il la verrait mieux ce serait, il s’arrangerait pour ne pas travailler sur les mêmes affaires qu’elle. Quitte à demander sa mutation, Cécile parlait parfois de repartir en Alsace si ça pouvait donner une nouvelle chance à leur couple, il devait le faire.

Ch.7 Concours de circonstances

Kamel était moins absent, il faisait des efforts. Et la situation était redevenue en apparence la même qu’avant. Sauf que Samia était partagée entre Boher et son mari. Elle ne voyait plus Boher en dehors du travail. Et au boulot, c’est à peine s’ils se côtoyaient. On aurait pu croire qu’ils se détestaient alors que c’était tout le contraire.

Les examens n’avaient rien révélés du tout. Cécile s’était peu à peu résignée et avait commencé à admettre que son attitude avait été à deux doigts de briser son ménage. Elle ne prenait pas de contraception, ils faisaient l’amour quand ils en avaient envie et on verrait bien ce qu’il allait arriver. Devant ce changement d’attitude, Boher ne pouvait que se réjouir. Et même l’idée d’un nouveau bébé le titillait. Ca l’empêchait de penser à Samia.

Le seul bémol dans l’histoire, c’est qu’à force de ne plus se voir, Kamel et Cécile se demandaient ce qui avaient bien pu se passer entre eux. Samia expliqua que Cécile et Boher avaient besoin de se retrouver un peu seuls car ils avaient traversé une grosse crise dans leur couple. Ce que Kamel finit par croire. Et Boher expliqua à Cécile que Samia avait du mal à concilier son rôle de mère et d’épouse ce que Cécile ne pouvait que comprendre, elle était passé par là aussi.

Samia et Boher n’avaient jamais évoqué leur baiser, mais une tension palpable existait entre eux, qu’ils avaient du mal à réfréner quand ils se trouvaient seuls ou trop proches.

Ce soir là, Boher devait être en planque avec un collègue. Ils surveillaient un chef de la pègre marseillaise sur un trafic de filles de l’est qu’il faisait venir et mettait sur le trottoir. Ils avaient pu dans la journée planquer un micro dans son bureau. Boher écoutait et enregistrait les conversations de Mendoza avec ses sous-fifres. Personne n’était venu encore le relayer. Quand il vit entrer Samia dans les bureaux vides qu’ils squattaient :
-Qu’est ce que tu fais là ? demanda -t-il
-Merci pour ton accueil, lui répondit Samia. Pat a dû partir, sa femme est en route pour la maternité. Les autres étaient pris ailleurs, il ne restait que moi.
-Pour l’instant, rien ne bouge, lui expliqua Boher. Ils n’ont pas évoqué les filles. Mais ils ont parlé d’autre trafic. On va le coincer pour un bon moment.
-L’important c’est d’arrêter ce trafic de filles et s’il y a plus ça sera la cerise sur le gâteau, continua Samia. Je t’ai amené à manger et un café bien chaud
-C’est sympa merci, lui dit Boher. Tu prends la relève, je vais m’allonger un moment. Tu me réveilles s’il se passe quelque chose.
-Pas de problèmes, répondit Samia.

Boher bu son café, mangea, s’allongea et ferma les yeux. Mais il avait du mal à dormir sachant Samia dans la même pièce que lui.
-Arrête de penser à elle, tu es mariée, tu as deux enfants. Arrête ! se disait-il dans sa tête.

Samia, de son côté avait du mal à se concentrer sur les conversations tant elle sentait Boher dans son dos. De temps en temps, elle tournait la tête et le regardait dormir. Il fallait qu’elle se calme. Elle était sur le point de lui sauter dessus. Merde, elle était mariée tout de même. Il fallait qu’elle pense à sa fille.

Et puis la situation évolua dans le bureau de Mendoza. Il venait de recevoir un coup de téléphone lui annonçant la venue de nouvelles filles le lendemain à 4h du matin, en provenance d’Alger. Elle tenta de réveiller Boher pour le mettre au courant, mais il devait rêver car il ne cessait de dire son nom tout en ayant les yeux fermés. Puis il les ouvrit, et sembla gêné de retrouver Samia si près de lui qui lui tenait le bras. Il n’avait pas envie de se dégager au contraire, il avait envie de la prendre dans ses bras et de l’embrasser et c’est ce qu’il fit. S’il avait pu réfléchir, il ne l’aurait pas fait. Mais là, il ne pouvait plus longtemps lutter contre ses sentiments. Samia de son côté éprouvait la même chose et répondit à son baiser tout en s’allongeant sur le canapé à côté de lui. Et ils firent l’amour comme ils en avaient une folle envie depuis ces dernières semaines.
-C’était encore plus merveilleux que dans mes souvenirs, lui dit Samia.
-Je sais moi aussi, mais boher vit une larme coulée sur sa joue qu’elle essayait d’effacer pour qu’il ne la voit pas
-Je culpabilise aussi par rapport aux enfants et à Cécile. mais parfois dans la vie, il nous arrive des choses qu’on ne peut pas contrôler
-On aurait du être plus fort que nos désirs, continua Samia. On se fait du mal à nous et à eux aussi.
-Je crois qu’on s’est plutôt fait du bien, ce soir, rétorqua Boher
-Arrête de plaisanter, ce n’est pas drôle
-Si tu savais comme j’en avais envie, tu m’as tellement manqué pendant ton séjour chez tes parents. A chaque instant je pensais à toi.

Il lui parlait tout en lui faisant des petits bisous le long du cou, sur l’omoplate. Il ne s’arrêtait plus. A bout de souffle, samia lui dit aussi qu’il lui avait beaucoup manqué, qu’elle aurait bien aimé l’appeler mais qu’elle n’avait pas osé.

-Et qu’est ce qu’on va faire maintenant ?
-Je n’en sais rien, ce dont je suis sûr par contre, c’est que maintenant que j’ai regoûté à ta peau, à ton corps, à tes lèvres, je ne vais plus pouvoir me passer de toi
-Moi, aussi, j’ai encore envie de toi, mais j’aime aussi mon mari. Je ne peux pas le quitter
-J’aime Cécile et je ne pourrais jamais partir loin de mes enfants. On va vivre notre relation au jour le jour, et on verra bien. Je ne peux pas te promettre plus.
-Pas de promesse ni de reproches entre nous et elle l’embrassa et ils refirent plusieurs fois l’amour cette nuit là.
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 21 Juin - 21:14

wouah! Ben ca a evolué dit donc! C'est genial en tout cas.


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 21 Juin - 21:47

Un amour clandestin ? j'suis pas sûre que ça fasse pas des dégâts Rolling Eyes
J'ai hâte en tout cas de savoir où ça va les mener et comment ils vont faire pour gérer avec leur conscience ?
La suiteee !!!


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Samia Nassri

avatar

Féminin
Age : 28
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mar 22 Juin - 0:05

Cécile, Kamel, on vous a trompé !!!!

La suiteeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
http://prerana88.skyrock.com/
Clémentine

avatar

Féminin
Age : 34
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mar 22 Juin - 19:53

Ils sont fait l'un pour l'autre... ça crève les yeux...

Samia et Boher... pour toujours... désolé pour Cécile et Kamel mais ils peuvent toujours former un couple eux aussi...


C'est génial comme fic...

Vivement la suite...


suite
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mer 23 Juin - 17:07

-Moi, aussi, j’ai encore envie de toi, mais j’aime aussi mon mari. Je ne peux pas le quitter
-J’aime Cécile et je ne pourrais jamais partir loin de mes enfants. On va vivre notre relation au jour le jour, et on verra bien. Je ne peux pas te promettre plus.
-Pas de promesse ni de reproches entre nous et elle l’embrassa et ils refirent plusieurs fois l’amour cette nuit là.

Ch.8 sur un petit nuage

Tans qu’ils étaient ensemble, ils ne culpabilisaient pas car ils étaient trop pris par leur passion fusionnelle mais quand chacun dû rentrer chez lui. Là les choses se compliquèrent. Ce n’était pas dans la nature de Boher de tromper sa femme, c’était la première fois que ça lui arrivait. Il avait toujours été fidèle aux femmes de sa vie. Il n’osait pas regarder sa femme dans les yeux comme si elle allait deviner rien qu’en le fixant ce qu’il venait de faire.

-Je suis crevé, je vais prendre une douche et me coucher. Tu me réveilles à 10h. il faut que je retourne au poste.
-Pas de souci, mais quand elle s’approcha de lui pour l’embrasser, il fit comme si il ne l’avait pas vu et partit dans la salle de bain.

De son côté Kamel partait au tribunal, il eut juste le temps de prendre de ses nouvelles et de lui dire bonne journée. Elle prit Yasmine dans ses bras et la serra tellement, pour être réconforté, quelle dut lui faire peur et que sa fille se mit à pleurer.

Elle mit Yasmine dans son parc et fut tenté d’appeler Boher sur son portable. Il lui manquait déjà.

Boher avait emmené son portable avec lui et pendant que la douche coulait, il ne put s’empêcher d’appeler Samia. Il avait peur qu’elle le prenne mal mais ce fut le contraire.
-si tu savais comme tu me manques
-Mais ça fait à peine une heure qu’on s’est quitté
-Je sais mais j’ai encore ton odeur sur ma peau, le gout de tes lèvres. Je suis gravement accroc. Mon dieu qu’est ce qui nous arrive c’est à peine si j’ai pu regarder kamel dans les yeux ?
- Pareil pour moi, ça va être dur au poste tout à l’heure de ne pas se toucher, ni de s’embrasser.
-Je te laisse, à tout à l’heure, je vais prendre ma douche.
-Tu n’aurais pas du me le dire je vais penser à toi nu sous la douche.
-Et bien comme ça on pensera à la même chose en même temps. A tout à l’heure
-A très vite.

Samia déposa Yasmine à la crèche et partit au boulot. De son côté, Boher même très fatigué n’avait pas réussi à dormir, et il partit plus tôt au boulot pressé de revoir samia.

Le commissaire demanda un topo sur la planque. Ils firent leur rapport tant bien que mal et mirent au point l’arrestation pour la nuit suivante. Tous se passa le mieux possible, ils arrêtèrent le chef sauf un ou deux de ses lieutenants manquaient à l’appel. Ils réussirent aussi à arrêter le passeur. Il y avait 15 filles dans le bateau pour la plupart mineures. Elles seraient reconduites dans leur pays.

Samia et Boher avaient été tellement occupés par la préparation de l’arrestation, qu’ils n’avaient pas eu un instant. Ils se jetaient juste quelques regards. Après l’arrestation, ils ne voulaient pas se quitter mais ne savaient pas où aller. Ils allèrent au prado et se bécotèrent sur un banc jusqu’à ce que le jour se lève. Ils n’arrivaient pas mieux à se séparer que la veille.
-On ne va pas se voir demain, je ne travaille pas.
-Ni après demain, j’ai pris une journée de congé.

Ils étaient tristes tous les deux, mais ils ne voyaient pas comment faire autrement.
-Je vais rester un moment, pars devant.

Pendant deux jours, Samia imagina Cécile avec Boher, en train de s’embrasser, de se toucher, ou pire. Elle était à cran. Et Kamel ne comprit pas pourquoi.
Boher, de son côté, imaginait Kamel et Samia en train de faire l’amour et ça le torturait. Il allait falloir trouver une solution car leur liaison ne durait que depuis 48h et déjà il était à bout.
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mer 23 Juin - 21:24

ah ben c'est sur que l'amour clandestin, c'est pas génial.
Ta suite etait tres bien! J'ai hate de lire la suite!


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
Samia Nassri

avatar

Féminin
Age : 28
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Mer 23 Juin - 21:41

Super, la suiteeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
http://prerana88.skyrock.com/
Clémentine

avatar

Féminin
Age : 34
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Ven 25 Juin - 1:01

Ils sont déjà à cran parce qu'ils sont amoureux et parce qu'ils sont fait l'un pour l'autre tout simplement...

C'est toujours aussi bien

Vivement la suite...

suite
Revenir en haut Aller en bas
cha



Féminin
Age : 35
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Ven 25 Juin - 1:35

you ouh Hihi j'avais du retard!!! Tes deux suites sont superbes... Ils ont enfin craqué et l'idée de l'amour secret j'adore. Bon l'adultère c'est pas tip top par contre mais tant pis, on s'en fou ça rajoute du piquant à leur relation et puis on est toutes d'accord sur ce point : ils sont fait pour être ensemble alors adios les maris et femmes Very Happy

Hâte de découvrir la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Samher



Féminin
Age : 24
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Ven 25 Juin - 2:12

Je viens de lire ta fic est j'aime beaucoup. J'ai hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Dim 27 Juin - 1:16

Pendant deux jours, Samia imagina Cécile avec Boher, en train de s’embrasser, de se toucher, ou pire. Elle était à cran. Et Kamel ne comprit pas pourquoi.
Boher, de son côté, imaginait Kamel et Samia en train de faire l’amour et ça le torturait. Il allait falloir trouver une solution car leur liaison ne durait que depuis 48h et déjà il était à bout.

Ch.9 Plus dure est la réalité

Samia avait mal vécu ses deux jours sans voir Boher même s’ils s’étaient appelés et envoyés des SMS. Ils avaient même pris le risque de le faire du travail. Ils essayaient d’être le plus discret possible mais ne pouvait s’en empêcher. C’était plus fort qu’eux.

Ce jour là, pendant leur pause le temps de midi, au lieu d’aller manger, ils allèrent prendre une chambre dans un hôtel loin du mistral. Après l’amour, ils étaient face à face, allongés, nus, à se regarder dans les yeux.

-Tu sais, ça ne va pas durer longtemps. Il faut qu’on prenne une décision, lui dit samia.
-Je ne supporte pas que ton mari te touche là ou je t’ai caressé, t’embrasse là où j’ai déposé mes lèvres, lui répondit boher. Je suis fou de jalousie. Je n’ai jamais été comme ça avec personne auparavant.
-Moi non plus je ne me reconnais plus, lui avoua Samia. Je n’ai fait que t’imaginer avec ta femme.
-Depuis qu’on est ensemble, je ne l’ai pas touché,assura Boher.
-Moi non plus, je n’ai même pas pu embrasser mon mari, ajouta samia. Mais on va droit dans le mur. Il faut qu’on parle sérieusement. Qu’est ce qu’on envisage pour demain et après-demain ? Est-ce qu’on va continuer à prendre le risque qu’ils découvrent la vérité ou est ce qu’on va au clash et on leur dit tout.
-Je ne sais pas où j’en suis, expliqua Boher. J’aime toujours Cécile, mais c’est avec toi que j’ai envie d’être.
-Moi pareil, je ne pourrais plus me passer de toi. C’est passionnel, continua samia.
-D’un autre côté, je ne veux pas la quitter et n’être qu’un père à mi-temps, insista boher.
-Moi, non plus, je ne me vois pas séparer ma fille de son père, lui répondit-elle.
-Et puis la dernière fois qu’on était ensemble, ça n’a pas marché. Qui dit que cette fois ça marchera, se demanda Boher.
-Tout ce que je sais, c’est que je suis heureuse dans tes bras et nulle part ailleurs, lui dit simplement Samia.

Et elle l’embrassa de tout son cœur. Elle ne pouvait pas lui dire « je t’aime » car même si elle le pensait elle n’en avait pas le droit. Il appartenait à une autre, pour l’instant.
Boher brûlait de lui dire « je t’aime » comme il adorait le faire avant. Mais cela impliquait tant de chose, qu’il n’en avait pas le droit même s’il le pensait.
-On tourne en rond là qu’est ce qu’on fait ? demanda Boher.
-Kamel part à paris tout le week-end, si tu veux, on peut se voir chez moi et prendre une décision en pesant le pour et le contre, lui dit Samia.
-Je dirais à cécile que je travaille en infiltration. Et je passerai le weekend avec toi, répondit Boher.

Ils passèrent tant bien que mal le reste de la semaine à s’éviter pour ne pas être tenté. Mais continuaient à s’écrire des mails et à se laisser des SMS. Puis le weekend arriva assez vite.

Boher débarqua chez samia. Il pensait qu’il serait gêné de prendre la place d’un autre homme mais pas autant qu’il le fut.

-ça me fait bizarre d’être là. J’ai l’impression qu’il va passer la porte à chaque instant. D’un côté, je suis heureux de passer toute la nuit et deux jours avec toi, mais d’un autre, ça va me faire encore plus mal de devoir te quitter dimanche soir, tenta d'expliquer Boher.
-Moi aussi, ça me fait drôle de t’avoir à côté de moi au quotidien, continua samia. En plus, on va rester enfermés car tu n’es pas censé être là.
-Ça ne me gêne pas de rester enfermer avec toi lui dit il en l’embrassant dans le cou, commenta Boher.

Ils passèrent des moments inoubliables encore ensemble. Rien ne semblait vouloir ternir ce weekend. Oui mais il fallait qu’ils prennent une décision avant que quelqu’un la prenne pour eux, si Cécile ou Kamel découvraient leur liaison ou même quelqu’un de leur entourage qui irait le dévoiler à leur conjoint.

Est-ce qu’ils s’aimaient assez pour prendre le risque de les quitter pour se remettre ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
cha



Féminin
Age : 35
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Dim 27 Juin - 1:48

Moi je dis OUIIIIII ! love et coeur

Cette fic est vraiment géniale, j'adoreeeee

On ressent cet amour qu'il y a entre eux et ils ont beau savoir que c'est mal et vouloir lutter, c'est plus fort que tout, ils ne peuvent pas l'ignorer.

Merci beaucoup pour cette suite, j'attends avec impatience la prochaine qui sera je suis sûre, excellente comme d'habitude. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Samia Nassri

avatar

Féminin
Age : 28
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Dim 27 Juin - 1:56

Est-ce qu’ils s’aimaient assez pour prendre le risque de les quitter pour se remettre ensemble ?

Je dis oui, le tout est de prendre une décision et la bonne.
Revenir en haut Aller en bas
http://prerana88.skyrock.com/
Audrey2211

avatar

Féminin
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   Lun 28 Juin - 0:07

Alala il y a beaucoup d'avancement, alors la ils sont totalement accros l'un a l'autre et on a du mal quand ils ne sont pas ensemble
mais je pense qu'ils peuvent prendre le risque de quitter leurs conjoints respectifs car l'amour est vraiment la ainsi que la passion meme si cela n'avait pas marché la 1ere fois mais c'est sur il y aura des degats mais l'amour est plus fort que tout et ils reussiront a surmonter cette etape tres difficile !!
La suite ......................
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la vie en avait décidé autrement (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
la vie en avait décidé autrement (terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» la vie en avait décidé autrement (terminée)
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» S'il y avait un Titanic 2...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boh'Girls'Team :: Boh'furcations :: A vos plumes !!! :: Et ils vécurent heureux :: babou0506-
Sauter vers: