Boh'Girls'Team
Bienvenue sur le forum des Boh'girls ! Boh'ne visite !


Boh'Girl un jour ~ Boh'Girl toujours
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pair, impair, manque et passe....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
babou0506



Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Ven 13 Aoû - 18:36

-Vous venez juste de réchapper à la mort et vous parlez déjà de retourner au commissariat. Vous n’exagérez pas un peu, s’énerva Samia.
-Dites je croyais que c’était Mélanie la mère poule dit en riant Boher.

Ch.8 C’est qui le chef ?

Samia s’occupa de tout. Une aide à domicile viendrait le matin pour l’aider à faire sa toilette et à s’habiller. Elle avait demandé à Madigan une réorganisation de son emploi du temps que celle-ci avait acceptée. Une infirmière passerait dans la matinée pour les pansements et les soins.
Il ne restait plus à Samia qu’à récupérer les affaires de Boher dans son studio . Elle le fit pendant son jour de congé.
Elle pensait trouver un appart de célibataire mais ce n’était pas le cas. Tout était en ordre et bien rangé. L’intérieur de quelqu’un reflétait toujours des détails sur sa personnalité. Et là elle ne voyait que des choses positives. L’appart était bien rangé, propre. Il était simple mais décoré avec soin quand même. Il y avait des photos de sa famille sur un mur, sa collection de petites voitures, ses magazines de tuning mais bien rangés dans une bibliothèque.
Ça lui fit bizarre d’avoir à fouiller dans ses placards pour faire sa valise et d’y mettre ses boxers notamment. Elle se surprit même à l’imaginer dedans. Elle déposa ses affaires chez elle puis alla le voir.
-Comment allez-vous aujourd’hui ? lui demanda Samia.
-Le médecin vient juste de sortir, répondit Boher. Il est très content et surpris à la fois de la vitesse à laquelle je me rétablis. Il m’a dit que d’ici un mois et demi voir deux mois, je serais sur pied. Il fallait juste que je sois patient et ne pas vouloir aller trop vite.
-Ce ne sont que de bonnes nouvelles ça, ajouta Samia. De mon côté, j’ai récupéré le reste de vos affaires. Jeff ne vous avait amené que des affaires pour votre séjour à l’hôpital.
-Je devrais pouvoir sortir vendredi dans l’après-midi ; expliqua boher.
-Très bien comme ça j’ai encore deux jours pour tout organiser. Le matin, on déjeune ensemble. Je partirais une fois l’aide à domicile arrivée. C’est une jeune fille très gentille qui fait des études d’aide-soignante. Puis l’infirmière passera dans la matinée. Mélanie vous apportera notre repas de midi. Je viendrais manger avec vous pendant ma pause. L’après-midi, Thomas, Mélanie, Mirta se sont proposer pour passer vous voir de temps en temps. Puis quand vous irez mieux, vous pourrez sortir un peu mais pas tout seul.
-Et pour faire pipi demanda Boher. J’ai des horaires fixes ? Je dois attendre que quelqu’un m’aide ?
-Oh arrêter, rouspéta Samia. J’essaye juste de régler les choses pour que tout se passe bien.
-Oui, mais je ne suis pas handicapé quand même. Je suis juste en convalescence. Je dois faire attention et ne pas trop me fatiguer.
-Ok, je vais me calmer dès que je verrais que vous n’exagérez pas, que vous écoutez bien votre médecin, l’infirmière. J’ai vraiment eu peur et je n’ai pas envie qu’il vous arrive quelque chose.
-Je ne sais pas pourquoi vous prenez tout aussi à cœur s’interrogea Boher. Je ne vous en veux absolument pas de ce qui m’est arrivé. Ce n’était pas la première fois que je me faisais tirer dessus et ça ne sera pas la dernière. Quand on choisit ce métier on connait les risques qu’on encourt. Je sais que je ne suis pas la patience incarnée mais si je veux reprendre le travail le plus vite possible, il faut que je fasse des efforts et que je prenne sur moi.
-Très bien, vendredi je passe vous prendre vers 10h affirma Samia. Je vous ramène à l’appart. Et pendant le week-end, si vous vous sentez capable, on retournera chez vous si j’ai oublié des choses.
-Parfait dit Boher. Mais vous arrêtez alors, de vouloir tout gérer.
-Très bien. Je passe quand même demain pour faire un petit bonjour après le travail expliqua Samia.
-Vous n’êtes pas obligé de venir me voir tous les jours, vous savez lui dit Boher.
-Personne ne m’y oblige, continua Samia. ça me fait plaisir.
Une fois Samia partie, Boher se prit à s’imaginer que quelque chose pouvait se passer entre eux vu l’empressement et l’engouement qu’elle prenait à s’occuper de lui et de son installation chez elle. Mais peut-être prenait-il ses désirs pour la réalité ? On pouvait toujours rêver, non. Ça ne faisait de mal à personne sauf à lui s’il se prenait un râteau.
Revenir en haut Aller en bas
Vaneyssa

avatar

Féminin
Age : 25
Localisation : Pays de la loire
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Ven 13 Aoû - 23:02

Eh bah dis donc , depuis lundi il y en a eu des suites Very Happy
Samia commence vraiment à s'accrocher à Boher, c'est bien tu fais un mix de ce qui s'est passé, tu ne t'attardes pas trop sur les détails insignifiants ^^
J'ai hâte de voir comment la convalescence de notre Chouchou va se passer, après tout il aimera peut être les soins que lui prodguera l'aide soignante lol !
Vivement la suite Razz
Merci Smile




Bannière et avatar réalisés avec les caps de Laulau !
Le désir rend possible ce qui paraît impossible !
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 14 Aoû - 1:18

oh, apres un sejour sans internet, ça fait beaucoup de bien de revenir ici et encore plus pour lire cette merveille!!!!Je suis fan fan fan!


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 14 Aoû - 5:05

j'adore ton histoire et c'est avec hâte que j'attends que tu postes la suite.
Elle est bien ficelée, cohérente et très bien écrite.....je suis fan tout simplement


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 14 Aoû - 15:32

-Vous n’êtes pas obligé de venir me voir tous les jours, vous savez lui dit Boher.
-Personne ne m’y oblige, continua Samia. ça me fait plaisir.
Une fois Samia partie, Boher se prit à s’imaginer que quelque chose pouvait se passer entre eux vu l’empressement et l’engouement qu’elle prenait à s’occuper de lui et de son installation chez elle. Mais peut-être prenait-il ses désirs pour la réalité ? On pouvait toujours rêver, non. Ça ne faisait de mal à personne sauf à lui s’il se prenait un râteau.

Ch.9 Du Vous au Tu

Comme promis, Samia vint le chercher à l’hôpital en fin de matinée, ce vendredi là. Le trajet jusqu’à l’appart même s’il fut court le fatigua assez pour qu’il ne mange même pas et aille se reposer dès son arrivée. Mélanie appela sur le portable de Samia dans l’après-midi :
-Alors comment ça se passe, demanda-t-elle à Samia.
-Ecoute, je parle tout bas, répondit Samia, il est allé s’allonger pendant que je préparais le repas. Et quand je suis allé lui dire que c’était prêt, je me suis aperçue qu’il s’était endormi. Je n’ai pas osé le réveiller et il dort encore.
-Ok, je prends des pizzas en sortant du boulot, proposa Mélanie. C’est Thomas qui fait la fermeture ce soir.
-Tu ne rentres pas trop tard quand même, s’inquiéta Samia, parce que je ne voudrais qu’il veille trop longtemps.
-Tu t’écoutes, on croirait entendre sa mère, renchérit Mélanie. Laisse le un peu souffler, ce n’est plus un gamin. Il risque de se braquer.
-Je veux juste qu’il se soigne et qu’il se repose, déclara Samia.
-A ce soir, je fais mon possible pour ne pas traîner, sinon je t’appelle, ajouta Mélanie.
-A tout à l’heure, finit Samia.

Quelques temps plus tard, Boher se réveilla et la rejoignit dans le séjour.

-Vous avez vu l’heure, vous auriez dû me réveiller, lui reprocha Boher.
-Si vous vous êtes endormi c’est que vous en aviez besoin, non, demanda Samia.
-Peut-être, je ne me rends pas toujours compte de mes possibilités, en ce moment, répondit Boher. J’ai tendance à présumer de mes forces.
-C’est pour ça que je suis là…Mélanie aussi bien sûr, ajouta Samia.
-Je grignoterais bien quelque chose, j’ai un petit creux, avoua Boher.
-Je vous réchauffe le tajine au poulet que j’avais préparé, questionna Samia.
-Si ça ne vous gêne pas, demanda Boher. En plus, je n’en ai jamais mangé.

Devant le plat de tajine, ils discutèrent de tout et de rien. Puis ils s’installèrent devant la télévision où Samia leur mit un DVD.

-Je suis désolé de n’avoir que ces films à vous proposer, s’excusa Samia, mais ce sont les DVD de Mélanie et elle est plutôt genre comédie romantique.
-Vous savez chacun ses goûts et ses couleurs, répondit Boher.

Ils étaient endormis côté à côte sur le canapé quand Mélanie rentra du travail. Ils étaient tous les deux un peu gênés quand ils l’entendirent arriver.

-On regardait une vidéo, expliqua Samia, et on a dû s’endormir.
-J’ai vu, répondit Samia. Vous n’avez pas voir grand-chose du film. Les pizzas sont encore chaudes. Je prends les assiettes et les couverts. Vous me faites une petite place.
-Bien sûr, en parlant tous les deux en même temps et en se séparant pour laisser une place entre eux pour Mélanie.
-Je ne connaissais pas vos goûts alors j’ai pris deux pizzas comme ça on pourra partager, expliqua Mélanie.
-Tu as bien fait, lui dit Samia.

Et ils mangèrent ensemble ne sachant trop quoi se dire. Mélanie cassa le silence.

-Vous êtes bien installés dans votre chambre demanda Mélanie.
-Je n’ai pas eu le temps de déballer mes affaires répondit Boher, mais la chambre et l’appart sont sympas. C’est très chaleureux et accueillant. Je tenais à vous remercier de m’accueillir ainsi et de prendre sur votre temps pour m’aider.
-On pourrait peut-être se tutoyer, proposa Mélanie. On va habiter ensemble.
-Vous…Tu as raison, c’est mieux ainsi acquiesça Boher. Je suis désolé si je vous abandonne mais je suis fatigué et je vais aller dans ma chambre.
-Bien sûr, il fallait le dire plus tôt. Je suis désolé de ne pas y avoir pensé moi-même ajouta Samia.
- Bonne nuit à toutes les deux, dit Boher avant de les laisser.

Une fois Boher parti, les deux amies continuèrent leur discussion :

-Finalement, tu avais peut-être raison, déclara Mélanie. Ça oeut être sympa d’avoir Boher un colocataire. Il est beaucoup plus sympa que je ne le pensais.
-Ça me fait bizarre de le tutoyer. Tu crois qu’au boulot il faut que je le vouvoie encore ou que je pourrais le tutoyer.
-De toutes façons, quand il aura repris le boulot, ça fera longtemps que tu seras passée au « tu » et tu n’arriveras plus à le vouvoyer continua mélanie.
-On a passé une bonne soirée en tous cas, avoua Samia.
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 14 Aoû - 17:05

tres bonne suite!!! J'ai hate de lire la suite pour voir comment ils avancent!!!!


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
Ines

avatar

Féminin
Age : 26
Localisation : les vestiaires du commissariat ça vous dit quelque chose mdr
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 14 Aoû - 20:00

j'adore vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
amatxi
brigade de surveillance
brigade de surveillance
avatar

Féminin
Age : 64
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 14 Aoû - 22:51

merci , j'ai rattrapé tout mon retard et ....il me tarde déjà la suite !!! Very Happy


quand on est aimé on ne doute de rien ,quand on aime on doute de tout.
Revenir en haut Aller en bas
omchampion



Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 14 Aoû - 22:56

c'est en bonne voie tout ca !! Smile
vivement la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
alexandramarie

avatar

Féminin
Age : 42
Localisation : ardeche
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 14 Aoû - 23:44

moi aussi je suis préssée de lire la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Dim 15 Aoû - 1:21

comme les autres filles, je me réjouis de lire le chapitre 10 !
On réclame la prochaine suite avec impatience bounce bounce


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Dim 15 Aoû - 2:25

-Ça me fait bizarre de le tutoyer. Tu crois qu’au boulot il faut que je le vouvoie encore ou que je pourrais le tutoyer.
-De toutes façons, quand il aura repris le boulot, ça fera longtemps que tu seras passée au « tu » et tu n’arriveras plus à le vouvoyer continua mélanie.
-On a passé une bonne soirée en tous cas, avoua Samia.

Ch.10 Aux petits soins

-Nassri, il faut vous réveiller. Vous allez être en retard au boulot, parla tout doucement Boher à l’oreille de Samia pour ne pas la brusquer.
-Hein, qu’estce qui se passe ? Qu’est-ce que vous faites dans ma chambre, s’énerva Samia en remontant son drap sous son menton.
-Je ne voulais pas vous importuner mais c’est bientôt 8h45 et il me semble que vous attaquez à 9h aujourd’hui, lui expliqua Boher.
-Oh merde, dit Samia en se levant brusquement en direction de la salle de bain. Je n’ai pas entendu le réveil. En ce moment, je dors come une souche et j’ai du mal le matin. Merci encore, Boher. Et elle referma la porte de la salle de bain derrière elle.
Elle ne se rendit pas compte de l’effet que sa nuisette avait eu sur Boher. Ce n’était pas la première fois qu’il la voyait aussi peu vêtu car dans les vestiaires, il avait pu parfois entrapercevoir Samia un peu dévêtu/ Mais, là elle était particulièrement sexy dans sa petite nuisette rouge. Il ne fallait pas qu’elle se promène tous les matins come ça car au lieu de se reposer son cœur allait exploser.
Il fallait qu’il se reprenne. Il allait lui préparer vite un café avant qu’elle parte travailler.
-Je suis désolée pour tout à l’heure, s’excusa Samia. Merci encore de m’avoir réveillé. Déjà que Madigan m’a à l’œil depuis l’histoire avec Castelli. Je préfère me faire oublier en ce moment.
-Tenez votre café, ajouta Boher en le lui tendant. Passez une bonne journée.
-Je suis un peu écœurée ce matin. Je préfère juste prendre un verre de jus d’orange mais merci encore, répondit Samia en se servant un verre de jus de fruit avant de partir. Mathilde devrait arriver vers 9h et l’infirmière m’a dit qu’elle passait en fin de matinée ; Je serais là vers 12h30, le temps de passer prendre le plat du jour chez Roland pour déjeuner au calme avec vous ici.
-C’est sympa répondit Boher mais ce n’est pas la peinde de faire tout ça pour moi. Je peux aussi me débrouiller seul. Je l’ai bien fait jusqu’à maintenant.
-Vous n’étiez jamais passé si près de la mort, s’énerva Samia. Votre médecin vous a bien dit d’y aller mollo alors on passe cette semaine comme ça et dès la semaine prochaine, on se réorganise autrement, promis.
-D’accord pour le deal, rpuspeta Boher mais seulement pour la semaine.
-A tout à l’heure lui dit Samia en partant.
Boher eut un premier contact très chaleureux avec Mathilde. Elle viendrait tous les matins pendant 1h30. Par contre, l’infirmière était un peu plus revêche, il n’avait pas trop accroché avec elle mais bon, il n’allait pas avoir besoin d’elle plus de deux semaines le temps de ses soins. Il avait hâte que Samia rentre. Il avait un peu l’impression d’être un mari attendant sa femme rentrant du travail.
Quand elle rentra, elleavit une petit tête.
-Ça n’a pas l’air d’aller fort s’inquiéta Boher.
-Non, Madigan m’a donné mon après-midi. Le jus d’orange n’est pas bien passé. Je pense qu’on l’a laissé traîner trop longtemps ; il devait être périmé car il m’a barbouillé tout le matin. J’ai passé mon matin aux toilettes.
-Eh bien finalement, c’est moi qui vais être le garde-malade et vous la malade répondit avec humour Boher.
-Je vais être facile à soigner, je vais me coucher, continua Samia tout en se dirigeant dans sa chambre.
Boher la rejoignit avec une serviette éponge tiède qu’il lui appliqua sur le ventre après l’avoir aidé à se déshabiller. Il ferma les volets et la recouvrit. Puis il la laissa se reposer. Il pensa même à décrocher le téléphone pour qu’elle ne soit pas dérangée.
Quand Mélanie rentra du travail, Samia dormait toujours. Elle s’inquiéta pour elle.
-Ne vous en faites pas, rassura Boher,
-Je croyais qu’on devait se tutoyer, la reprit Mélanie.
-Excuse moi j’ai du mal encore à vous tutoyer toutes les deux, il me faudra un peu de temps dit Boher. Je suis allée la voir il y a quelques instants, elle dormait encore. Je pense qu’elle a accumulé pas mal de fatigue en venant me voir avant et après le travail quand j’étais à l’hôpital. Elle a tenu sur les nerfs et maintenant elle craque et est tombée de fatigue.
-Je ne te connaissais pas sous ce jour, s’étonna Mélanie.
-Lorsque tu apprendras à me connaître, tu verras que je suis quelqu’un de très fréquentable, ajouta Boher.
-Mais j’ai hâte de te connaître mieux, continua Mélanie. Je vais passer une tenue un peu plus confortable et puis je nous prépare un petit dîner.
Boher était en train de se demander s’il avait si bien fait finalement d’accepter d’être colocataire avec deux sublimes filles. Sa santé au lieu de s’améliorer allait se dégrader. Son cœur n’allait pas pouvoir tenir longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Dim 15 Aoû - 4:17

très mimi ce chapitre.
Si Samia est en maladie, en repos elle aussi...comment vont-ils passer leur journée à l'appart sifflote


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
Ines

avatar

Féminin
Age : 26
Localisation : les vestiaires du commissariat ça vous dit quelque chose mdr
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Dim 15 Aoû - 10:24

mdrrrr boher va avoir du mal a garder ses ardeurs
j'adore toujours autant
j'éspère que samia n'est pas enceinte ???
vivement la suite toujours autant génial bravo
bisou
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Dim 15 Aoû - 15:48

Boher était en train de se demander s’il avait si bien fait finalement d’accepter d’être colocataire avec deux sublimes filles. Sa santé au lieu de s’améliorer allait se dégrader. Son cœur n’allait pas pouvoir tenir longtemps.

Ch.11 Un rapprochement ….mais pas celui attendu

Samia dormit jusqu’au lendemain matin. Elle découvrit Mélanie et Boher en pleine conversation en train de déjeuner. Ils discutaient du film qu’ils avaient vu ensemble la veille.

-J’espère qu’on ne vous a pas dérangé en parlant trop fort, s’excusa Boher.
-Non, non, déclara Samia. Il était temps que je me réveille. J’ai quand même fait le tour de l’horloge. Et vous comment ça va ?
-Je me suis fait chouchouté par Mélanie hier qui m’a préparé un repas délicieux répondit Boher. En fait, je me repose beaucoup et je reprends petit à petit des forces. Je sens que plus les jours viennent et plus je me sens capable de faire des choses. Mais bon, Mélanie m’a bien dit qu’il ne fallait pas que j’exagère alors je l’écoute et je me laisse dorloter.
-Je te sers quelque chose avant que tu partes, demanda Mélanie.
-Non, je suis encore un peu patraque répondit Samia. je pars au boulot. Je reviens vers 13h.
-Ce n’est pas la peine répondit Boher, Mélanie ne travaille pas aujourd’hui et elle s’est proposée pour m’amener à mon appart pour récupérer quelques affaires. On déjeunera dehors.
-Pas de souci, à ce soir peut-être si vous êtes rentré avant que je me couche, conclua Samia avant de refermer la porte derrière elle.

-Je l’ai trouvé un peu énervée, non, s’inquiéta Boher.
-Elle n’aime pas être malade, expliqua Mélanie, elle n’a pas dû supporter que vous soyez aux petits soins pour elle hier. Elle aime bien diriger les choses et être maître d’elle alors quand elle est malade, elle n’est pas à prendre avec des pincettes.
De son côté, Samia pendant toute sa journée au boulot, rumina le rapprochement entre Mélanie et Boher. Ils se tutoyaient alors qu’elle n’arrivait toujours pas à lui dire « tu ». La semaine dernière, il lui reprochait de trop le couver et là il semblait adoré être chouchouté par Mélanie. Parlons d’elle qui ne pouvait pas blairer Boher il y a deux semaines à peine et qui aujourd’hui lui faisait les yeux doux.

Elle n’arrêta pas de les imaginer tous les deux toute la journée, chez Boher, en train de manger, à l’appart, sur le canapé…Elle était vraiment en train de péter un plomb, qu’est-ce qu’elle en avait à faire si Boher et mélanie s’appréciaient. Tant qu’ils ne se mettaient pas ensemble, car elle n’aimerait pas avoir à tenir la chandelle, ça serait difficile d’avoir sa place à l’appart avec un couple vivant avec elle, elle aurait l’impression de toujours déranger. Mais elle se faisait des films. Et puis, ils étaient trop sensibles tous deux. Ils se ressemblaient, ils se faisaient souvent avoir par le premier venu, un peu beau parleur, sûrement par peur de se retrouver seuls.

Mélanie et Boher avaient passé une très bonne journée mais quand elle avait senti qu’il commençait à se fatiguer, elle avait prétexter devoir rentrer à l’appart. Et même s’il n’avait pas été dupe, il avait semblé de croire en son mensonge.
Il se reposait d’ailleurs sur le canapé pendant que Mélanie préparait le repas, quand Samia rentra du commissariat. Ça fit un choc à Samia, elle avait vraiment l’impression dans le foyer d’un couple où le mari se reposait pendant que sa femme préparait le dîner. Ça lui fit presque de la peine, en tout cas, ça la rendit triste. En ce moment, elle débloquait grave.

-Ne fais pas de bruit, il vient juste de s’assoupir, chuchota Mélanie.
-Je vois bien, je ne suis pas con. Vous avez trop fait, s’indigna Samia.
-Non, on est rentré juste après avoir mangé. L’infirmière est passée refaire son pansement. D’ailleurs, la cicatrisation suit son cours. On est resté tranquille tout l’après-midi. Quand il s’est endormi, je suis allé ranger ses affaires dans sa chambre. Je lui ai d’ailleurs dit qu’il pouvait donner son désistement à son propriétaire et qu’on s’occuperait des démarches à faire pour lui.
-On aurait pu en parler ensemble, je croyais qu’on devait en parler après s’être donné deux semaines d’essai. Là, c’est un peu rapide, tu ne crois pas.
-Non, pas du tout. Tu avais raison, c’est quelqu’un de très bien ? Il est très gentil, sensible. Tu sais comme moi, il s’est souvent fait avoir dans ses histoires d’amour. Il croit toujours que c’est la bonne personne et il se trompe. Il est aussi courageux, il ne se plaint jamais mais je peux te dire que j’ai vu sa cicatrice et c’est impressionnant.
-Je suis restée à son chevet quand il était inconscient, Je le sais bien qu’il est passé de près à côté. Mais quand est-ce que tu as pu voir sa cicatrice, toi ?
-Quand l’infirmière lui a changé son pansement. On dirait que tu n’as plus envie de lui comme coloc.
-Non, ce n’est pas ça mais je trouve que les choses se précipitent un peu près à mon goût. Et elle partit dans sa chambre visiblement très émue.

Boher n’avait rien perdu de leur conversation car dès que Samia était rentré il s’était réveillé. Il avait reconnu ses pas et son odeur. Mais il n’avait pas voulu les déranger dans leur discussion et ne savait pas comment leur montrer qu’ils étaient réveillé. Alors, il avait fait semblant de dormir encore.

Et bien lui en avait pris, car il avait cru comprendre dans les propos de Samia qu’elle était jalouse de la journée que Mélanie et lui avaient passé. Et si elle était jalouse, ce n’était pas de son amie, ça ne pouvait être que de lui. Ça voulait dire qu’il y avait peut-être quelque chose de possible entre eux et cela le réjouissait au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Dim 15 Aoû - 16:58

j'adore ton histoire. Boher vient de comprendre que si il y a une éventualité de jalousie dans les sentiments de Samia à son égard, ça risque d'être hyper positif si il envisage une relation de couple avec elle.
Tu sais JP ce qu'il te reste à faire. Etre bon copain avec Mélanie de manière à ce que Samia ouvre les yeux et se rapproche, se dévoile petit à petit.

macumba


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
Ines

avatar

Féminin
Age : 26
Localisation : les vestiaires du commissariat ça vous dit quelque chose mdr
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Dim 15 Aoû - 23:47

super suite j'adore samia jalouse ça colle très bien à son caractère une suite vraiment géniale j'éspère qu'il y en aura plein d'autres. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
amatxi
brigade de surveillance
brigade de surveillance
avatar

Féminin
Age : 64
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 16 Aoû - 1:04

bien , jalousie quand tu nous tiens.....
et Samia , elle est enceinte ?
vite , vite , moi ...je veux savoir !!!!


quand on est aimé on ne doute de rien ,quand on aime on doute de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 16 Aoû - 9:30

Que Samia ne s'inquiète pas , chouchou n'a pas de vue sur Mélanie mais sur elle Wink ....... mais si le fait de les voir ensemble , se tutoyer et bien s'entendre déclenche la jalousie de Samia , il faut continuer dans ce sens et faire apparaitre la tigresse Very Happy
suite


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 16 Aoû - 14:50

excellente suite! Esperons que Boher va agir pour en savoir plus! Genre, rendre Samia encore plus jalouse....Vivement la suite


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 16 Aoû - 16:16

Et bien lui en avait pris, car il avait cru comprendre dans les propos de Samia qu’elle était jalouse de la journée que Mélanie et lui avaient passé. Et si elle était jalouse, ce n’était pas de son amie, ça ne pouvait être que de lui. Ça voulait dire qu’il y avait peut-être quelque chose de possible entre eux et cela le réjouissait au plus haut point.

Ch.12 Dans le déni

Le lendemain matin, Samia partit au boulot avant que tout le monde soit réveillé. Elle avait mal dormi et était très fatiguée. Mais elle avait déjà été absente une demi-journée. Elle ne pouvait se permettre d’être absente à nouveau. Dans le milieu de la matinée, alors qu’elle était en patrouille, Samia eut un malaise. Son collègue l’emmena au cabinet du docteur Leserman.

-Qu’est-ce qui s’est passé exactement, lui demanda Guillaume.
-Je ne sais pas, lui répondit Samia. Je patrouillai tranquillement à pied avec un collègue quand je me suis senti mal. J’ai eu comme un vertige. Et je suis tombé dans les pommes.
-Comment ça va en ce moment, l’interrogea Guillaume tout en prenant sa tension.
-Je suis un peu fatiguée. J’ai tout le temps envie de dormir. Je suis aussi sur les nerfs. C’est juste du surmenage. J’ai eu des moments difficiles au boulot.
-Tu es fatiguée depuis combien de temps lui demanda-t-il.
-Depuis deux ou trois semaines, répondit Samia.
-Ta tension est vraiment basse. J’aimerais faire un bilan complet, des analyses pour faire un check-up. Je vais t’arrêter une semaine, tu as vraiment une sale mine. Il faut te reposer, lâcher du lest. Reviens me voir demain en fin d’après-midi, j’aurais les résultats.

Samia dormit vraiment moins bien cette nuit là tellement elle se retournait dans son lit, inquiète à l’idée que les analyses révèlent quelque chose de grave.

-Il n’y a rien de grave. Juste une bonne nouvelle, enfin j’espère, expliqua Guillaume. Tu es enceinte. A quand date tes dernières règles ?
-Je ne sais pas. Je ne me rappelle pas. Mes cycles ne sont pas réguliers. Peut-être un ou deux mois. Mais ça m’ai déjà arrivé d’avoir autant de retard.
-Les analyses le confirment. Tu es déjà enceinte de trois mois et demi environ.
-Mais je m’en serai aperçue tout de même s’étonna Samia. Je n’ai aucun symptôme.
-Tu disais que tu étais fatiguée. C’en est un. Tu peux peut-être ajouter des vertiges, des nausées, des sautes d’humeur inexpliquées.
-J’ai des réactions qui ne me ressemblent pas. Je suis un peu à fleur de peau expliqua Samia. Mais je n’ai pas grossi.
-Toutes les femmes ne réagissent pas pareil. Si ta tête ne voulait pas accepter le fait que tu sois enceinte alors ton corps lui a comme qui dirait obéi et ne t’a rien montré. A partir de maintenant, tu vas voir des changements et dans une ou deux semaines à peine tu sentiras même ton bébé bouger.
-Ce n’est pas possible. Je …mais qu’est-ce que je vais faire ? se demanda Samia.

Elle régla Guillaume puis appela le boulot. Il l’avait arrêtée pour une semaine pour qu’elle se repose. Puis elle alla se promener sur la plage pour réfléchir à tout ça. Le père ne pouvait être que zeko. Et il était parti en décembre. On était fin mars. Elle ne se posait même pas la question de le garder ou pas. Elle avait toujours désiré avoir des enfants. Ce qui la rendait triste c’est que zeko ne soit pas là auprès d’elle. C’est bizarre, ça faisait longtemps qu’elle n’avait plus pensé à lui. Elle était si sûre de ne plus le revoir. Mais à l’idée, qu’elle portait son enfant. Tous les moments passés ensemble remontaient à la surface.

Puis elle se décida à rentrer à l’appart :
-C’est vous Nassri, vous rentrez bien tôt s’inquiéta Boher.
-Euh, (qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir lui répondre ?) comme je ne me sentais toujours pas bien et fatiguée depuis deux jours, je suis allé chez le docteur. Guillaume m’a arrêté pour la semaine, il me trouve un peu trop tendue et stressée.
-Rien de grave j’espère s’inquiéta Boher.
-Non, Guillaume m’a juste dit que c’était normal avec tout ce que j’avais dû affronter dernièrement. Mon corps me faisait comprendre à sa manière de lever un peu le pied.
-Asseyez vous je vous amène quelque chose à boire proposa Boher.
Mais Samia avait envie de rester seule.
-Je préfère aller m’étendre dans ma chambre. Je vais prendre une bonne douche et me reposer expliqua Samia.
-Pas de problèmes, c’est vous qui voyez si je vous dérange répliqua Boher.
-Non, ce n’est pas ça, répondit Samia. Vous me réveillez quand Mélanie rentre et on mangera tous les trois. Je suis un peu KO.
-Excusez-moi, je ne pense qu’à moi, se confondit Boher. Allez-vous reposer.

Samia fouilla dans ses affaires. Elle alla prendre le mot que zeko lui avait laissé avec la boucle d’oreille avant de s’enfuir pour le brésil. Elle s’allongea sur le lit. Puis elle s’endormit en rêvant à lui.
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 16 Aoû - 16:25

affraid
enceinte du tout laid (dans tous les sens du terme ! lol)
"puis elle s'endormit en rêvant de lui"
A sa place, je ferai un cauchemar lol!
Oh Babou, tu es vraiment certaine qu'il est bien accroché sifflote un p'tit accident est si vite arrivé...........
(ça va je ne dirais plus rien, sinon je risque de me faire tuer ange )


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mar 17 Aoû - 3:19

houla! J'avoue que tous ces symptomes m'avaient mis la puce a l'oreille mais je me disais que comme c'etait pas Boher, elle serait pas enceinte Very Happy
En voila une surprise! J'ai hate de lire la suite en tout cas! Ma curiosité a ete piqué au vif ! Smile


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
Maki

avatar

Féminin
Age : 22
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mar 17 Aoû - 12:04

la je suis choquer a vie drop dead
pauvre enfant a quoi va t'il ressembler avec la tronche qu'il a zeko affraid
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mar 17 Aoû - 15:04

Un seul mot : Beurk !!!! ........................................ Very Happy


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mer 18 Aoû - 16:16

vous êtes un peu méchante....il va être super boh avec la mère qu'il a. En plus, comme c'est moi qui écrit cette fic, je peux vous l'assurer ce sera le plus boh et merveilleux des bébés (je ne sais pas encore si ce sera une fille ou un garçon ? les deux peut-être ?)

il faudra patienter pour la suite, je pars en vacances.

à +
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pair, impair, manque et passe....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» pair, impair, manque et passe..... (fin alternative) terminée
» Pair, impair, manque et passe....
» [L'Ivre-book] Proposition d'At The Tunnel's End, de Dans une autre vie peut-être, de Rouge pair et manque épisode 6, de Mes Nuits dans les ténèbres volume 1, de Lune de miel, de La Crypte des fantasmes, de Pour l'amour d'Yvi, de Cheveux de feu
» Nombre pair ou impair??
» PV impair pour les faibles à la Roche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boh'Girls'Team :: Boh'furcations :: A vos plumes !!! :: Et ils vécurent heureux :: babou0506-
Sauter vers: