Boh'Girls'Team
Bienvenue sur le forum des Boh'girls ! Boh'ne visite !


Boh'Girl un jour ~ Boh'Girl toujours
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pair, impair, manque et passe....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
babou0506



Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mer 18 Aoû - 16:16

vous êtes un peu méchante....il va être super boh avec la mère qu'il a. En plus, comme c'est moi qui écrit cette fic, je peux vous l'assurer ce sera le plus boh et merveilleux des bébés (je ne sais pas encore si ce sera une fille ou un garçon ? les deux peut-être ?)

il faudra patienter pour la suite, je pars en vacances.

à +
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mer 18 Aoû - 16:58

Elle est super sympa cette fic Babou et j'ai hâte de lire la suite quand tu rentreras de vacances. Bon, je dois bien avouer que le fait que ce futur bébé soit un mini Zecco ne m'enchante pas, j'aurais préféré un mini Boher mais bon... il y en aura peut-être un plus tard ? qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Flooww-59

avatar

Age : 23
Localisation : Nord (59)
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mer 18 Aoû - 18:22

Wahou, génial ta fic Very Happy

Sauf que ce soit Zecco le père mais bon ^^

Elle se rattrapera Smile

Bonnes vacances !
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mer 18 Aoû - 19:33

je viens d'arriver en vacances et en branchant mon portable, j'ai eu la surprise d'avoir une borne wifi à laquelle me connecter.

Malheureusement, la suite n'est pas écrite. Je la poste dans la nuit dès que je peux.
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Jeu 19 Aoû - 0:42

Hé Babou, profites bien de tes vacances......même si nous sommes impatientes de connaitre la suite.
Des vacs, ça arrive une fois. Des soirées fics....bin, toute l'année ! Wink
Bon amusement, éclate toi, repose toi, enfin profite à ta manière tout simplement


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Ven 20 Aoû - 1:24

Samia fouilla dans ses affaires. Elle alla prendre le mot que zeko lui avait laissé avec la boucle d’oreille avant de s’enfuir pour le brésil. Elle s’allongea sur le lit. Puis elle s’endormit en rêvant à lui.

Ch.13 C’est grave docteur ?

Boher était allé voir Samia mais comme elle dormait si bien, il n’avait pas voulu la réveiller. Alors ils avaient mangé tous deux avec Mélanie. Finalement, ils avaient réussi à s’entendre. Ils partageaient pas mal de choses. Mais il avait encore un petit faible pour Samia. D’ailleurs, il s’inquiétait beaucoup pour elle, en ce moment. Il avait trouvé bizarre qu’elle soit allé voir Guillaume juste parce qu’elle ne se sentait pas bien. Ça ne lui ressemblait pas.

Mélanie était partie au travail assez tôt tandis que Samia n’était pas encore réveillée. Boher lui avait préparé un bon petit-déjeuner. Il voulait le lui amener au lit mais il ne savait pas si elle le prendrait bien alors il s’était abstenu. Samia se réveilla vers 9h30 ce matin-là :

-Installez-vous, lui dit Boher. Je vous ai préparé un bon petit-déjeuner.
-C’est très gentil à vous. Mais je ne me sens toujours pas bien répondit-elle tout à coup en courant aux toilettes.
Boher la suivit :
-Vous avez besoin de quelque chose, s’inquiéta Boher.
-Non, ça va passer, répondit Samia.
-Vous voulez que j’appelle Guillaume pour qu’il passe vous voir demanda Boher.
-Non, non, s’énerva Samia. Ce n’est pas la peine. Je vais prendre un cachet et me recoucher.
-Comme vous voudrez, continua Boher tout en rejoignant la cuisine. Mathilde n’allait pas tarder à arriver, il en profiterait pour aller voir Guillaume.

Arrivé au cabinet médical, il n’eût pas à attendre longtemps.
-Vous avez un problème, s’inquiéta Guillaume.
-En fait, je ne viens pas vous voir pour moi, répondit Boher. Je m’inquiète pour Samia. Elle m’a dit qu’elle est venue vous voir hier et que vous l’avez arrêté pour une semaine. Je voulais juste savoir si elle n’avait rien de grave.
-Vous savez, je suis soumis au secret médical s’indigna Guillaume. Je peux juste vous dire que son malaise au travail était sans gravité.
-De quel malaise parlez-vous ? l’interrogea Boher.
-Ecoutez, demandez le lui vous-même, s’énerva Guillaume en le raccompagnant à la porte.

C’était quoi cette histoire de malaise, si elle le lui avait caché c’est que c’était grave. Il alla voir Mélanie au bar pour connaître ce qu’elle savait.

-Tu ne devrais pas sortir tout seul s’inquiéta Mélanie.
-Ça va répondit Boher. Je suis juste allé voir Guillaume.
-Tu ne te sentais pas bien demanda Mélanie.
-Non, ce n’est pas pour moi que je suis allé le voir continua Boher, mais à propos de Samia.
-Tu sais, elle est juste à bout expliqua Mélanie. Elle a vécu sous pression pas mal de temps. Maintenant, elle décompresse et son corps la lâche, c’est tout.
-Pas vraiment rajouta Boher. Elle t’a dit à toi, qu’elle avait eu un malaise hier au boulot et que c’est pour ça que Guillaume l’a arrêté. Tu ne crois pas que si c’était anodin, elle nous en aurait parlé ou au moins à toi.
-C’est vrai que ça commence à m’inquiéter, avoua Mélanie. Je lui en parlerai ce soir.
-D’accord, je prétexterai être fatigué pour vous laisser en discuter ensemble, décida Boher.
-A tout à l’heure, lui répondit Mélanie.

Le soir même, une fois Boher parti, Mélanie engagea la conversation avec Samia à propos de son malaise :
-J’ai su par tes collègues qui demandaient de tes nouvelles que tu as eu un malaise au boulot. Pourquoi tu ne m’en as parlé ? C’est grave demanda Mélanie.
-Oui et non, répondit évasivement Samia. En fait, je viens d’apprendre que je suis enceinte.
-Quoi ? Ce n’est pas vrai. C’était donc ça, tes nausées, ta fatigue, ton malaise. Tu t’en doutais alors.
-Absolument pas. En plus, je suis déjà enceinte de 3 mois et demi. C’est pour début septembre.
-Mais ça ne se voit pas du tout, s’étonna Mélanie.
-Je sais, répondit Samia. Guillaume dit que comme j’étais dans le déni, mon corps a aussi fait un blocage comme qui dirait. Et tu sais c’est drôle car j’ai déjà remarqué des changements en 48h.
-Qu’est-ce que tu vas faire ? demanda Mélanie.
-Je ferai comme des milliers de mères célibataires répondit Samia. J’élèverai mon enfant seule, j’assumerai et je l’aimerai pour deux.
-Tu sais que tu n’es pas seule et que tu pourras toujours compter sur moi et elles tombèrent dans les bras l’une de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Ven 20 Aoû - 2:13

excellente suite! J'ai juste hate que Boher le sache!


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Ven 20 Aoû - 2:32

Merci pour cette suite Babou, elle est super ! C'est adorable de penser à nous, tu nous gâtes ! Mais j'espère que tu profites de tes vacances en priorité.
Revenir en haut Aller en bas
tam



Féminin
Age : 43
Localisation : over the rainbow
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 21 Aoû - 0:40

...super suite !

L'enfant est-t-il vraiment de zecco ?
Samia a peut être occulté une soirée trop arrosée lors du faux mariage.
Et depuis que Boher est sous son toit... et bien son corps accepte enfin cette grossesse.
Bon c'est tiré par les cheveux. Quand même... on doit se souvenir d'une nuit avec Boher Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 23 Aoû - 2:19

- Qu’est-ce que tu vas faire ? demanda Mélanie.
- Je ferai comme des milliers de mères célibataires répondit Samia. J’élèverai mon enfant seule, j’assumerai et je l’aimerai pour deux.
- Tu sais que tu n’es pas seule et que tu pourras toujours compter sur moi et elles tombèrent dans les bras l’une de l’autre.

Ch.14 Déshabillez vous

Le lendemain matin, Samia avait aussi décidé de l’annoncer à Boher.
- Mélanie m’a dit que vous vous inquiétiez pour moi, dit Samia. Je voulais vous rassurer en vous disant que tout va bien. En fait, je vais juste pendant encore six mois, être fatiguée, sensible et me mettre à pleurer pour un rien, sur les nerfs aussi, un peu grosse, mais je n’espère pas trop. En fait je suis enceinte.
Boher fut tellement abasourdi et surpris qu’il ne sût pas comment réagir. La nouvelle le laissa quelques instants sans voix puis il se reprit.
- Félicitations, je suis sûre que vous ferez une excellente mère, répondit-il.
- Merci beaucoup, dit Samia. Vous vous êtes un peu pâle, Vous voulez vous asseoir ?
- Non, je suis juste surpris mais soulagé car j’ai vraiment cru que vous étiez gravement malade expliqua Boher.
Ils furent dérangés par Mathilde qui arrivait. Et arrêtèrent là leur conversation.
Dans sa chambre, quand il était en train de s’habiller, Boher n’arrêta pas de penser à la nouvelle de la grossesse de Samia. C’était récent parce que ça ne se voyait pas du tout. Il ne savait pas qu’elle sortait avec quelqu’un. C’est dommage car il avait imaginé se rapprocher d’elle. Et maintenant elle allait avoir un enfant avec un autre homme. Et puis elle allait sûrement déménager ou alors s’installer ici avec le père et ça serait à lui de partir. Il ne se sentait pas capable de supporter de la voir heureuse et épanouie dans les bras d’un autre homme qui plus est avec un enfant.
Il entendit Samia l’appeler.
- L’infirmière vient d’appeler expliqua Samia. Elle s’est excusée mais elle ne pourra pas venir vous changer votre pansement aujourd’hui, elle a un problème avec un de ses enfants.
- C’est pas grave, je n’ai qu’à demander à Mathilde, elle le fera.
- Elle vient juste de partir. Comme je suis à l’appart, je lui ai dit qu’elle pouvait rester moins longtemps si elle voulait. Elle est en plein examen en ce moment.
- Et bien j’attendrais demain, déclara Boher.
- Si vous voulez, je peux vous refaire le pansement, répondit Samia. ça ne doit pas être si compliqué que ça.
- Je ne voudrais pas vous déranger dit Boher.
- Je vais chercher les compresses et je reviens. Déshabillez-vous pendant ce temps.
Il ne put s’empêcher de sourire à la dernière phrase. Il aurait adoré l’entendre dire cette phrase dans un autre contexte. Il était tellement dans ses pensées, que lorsque Samia revint, il n’avait toujours pas quitté sa chemise ;
- Ouh ouh, Boher ça va s’inquiéta-t-elle ?
- Oui, j’étais complètement ailleurs, répondit Boher.
- J’ai vu ça, oui, ajouta Samia. Alors vous la quittez cette chemise ou non ?
- Oui, répondit-il en se déshabillant.
- Excusez-moi d’avance si je vous fais mal lui dit Samia tout en tirant délicatement sur le pansement pour le défaire.
- Il fauudrait mieux tirer d’un coup sec parce que là ça me fait un mal de chien lui demanda Boher.
- Oh pardon, s’excusa Samia et elle tira plus fort. La cicatrice est beaucoup plus belle maintenant.
- Oui, l’infirmière m’a dit que d’ici une semaine, je n’aurais plus besoin de soins répondit Boher.
- On pourrait se tutoyer, quand même proposa Samia. Tu es la seule personne avec Mélanie à être au courant de ma grossesse. On habite ensemble. Ça serait plus simple.
- Ça fait juste un peu bizarre, dit Boher. J’arrive bien à tutoyer Mélanie ? Je devrais y arriver aussi avec vous…avec toi je veux dire.
Il fallait qu’elle parle même pour ne rien dire car à force de le toucher et de le voir à moitié nu, elle commençait à se faire des idées. Elle avait lu quelque part que la libido s’accentuait quand on était enceinte, mais elle ne ressentait rien pour Boher. C’était bizarre tout ça. Elle se reprit et lui refit un nouveau pansement. Il se rhabilla très vite. Il avait un problème ou quoi. Peut-être s’était-il aperçu qu’elle avait été troublée et cela le gênait et l’avait mis mal à l’aise.
- Merci encore pour le pansement, répondit Boher. Je vais sortir prendre l’air un moment.
- Tu veux que je t’accompagne, il faut que je porte les papiers de ma grossesse au commissariat. Je préfère qu’ils soient au courant le plus vite possible pour qu’ils puissent pallier à mon absence. En plus, je pense que je vais prendre un congé parental car je ne sais pas comment je pourrais me débrouiller seule.
- Ce n’est pas un peu trop tôt pour faire les papiers, répondit Boher.
- Je suis enceinte de trois mois et demi, au contraire, je suis même en retard, expliqua Samia.
- Tu l’as caché à tout le monde aussi longtemps comme le père d’ailleurs, dit Boher. Qu’est ce que ça peut bien faire ? A moins qu’il soit marié ?
- Mais n’importe quoi s’énerva Samia. Premièrement, je ne l’ai pas caché, je viens juste de l’apprendre. Et deuxièmement, c’est ma vie privée, ça ne te concerne en rien.
- Ben un peu, répondit Boher. Si le père emménage avec nous, il faudra que je change d’appart. On sera un peu serré à quatre et même cinq avec le bébé.
- Pour l’instant, il n’en est pas question, répliqua Samia. D’ailleurs, je ne sais même pas où est le père alors tu peux rester aussi longtemps que tu veux.
- Je voulais juste te dire que tu peux compter sur moi si tu as besoin de quoi que ce soit, déclara Boher.
- C’est très gentil à toi, répondit Samia. Mélanie m’a dit la même chose. C’est agréable d’être bien entourée dans ces moments là. Merci encore.
- De rien, tu m’as beaucoup soutenu quand je me suis fait tiré dessus alors c’est la moindre des choses de te renvoyer l’ascenseur.
Samia était à deux doigts de pleurer. Alors pour ne pas le montrer elle retourna dans sa chambre prétextant vouloir se reposer. Ah ces putains d’hormones !!!
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 23 Aoû - 2:44

ce chapitre est tout simplement sublime.
love et coeur enfin une fic où ils communiquent, osent dire ce qu'ils pensent jusqu'à un certain point Wink
Voilà Boher + ou - rassuré. "la place est libre apparemment ! "
Continue de cette manière Babou, cette fic m'enchante.


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
Ines

avatar

Féminin
Age : 26
Localisation : les vestiaires du commissariat ça vous dit quelque chose mdr
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 23 Aoû - 12:51

mdrrrrr
j'ai rigolé quand elle a pensé: ah c'est putain d'hormones lol

j'adore vraiment !!!!!!!
vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 23 Aoû - 18:57

suite bisou


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
emma650



Féminin
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 23 Aoû - 20:36

J'adore ta fic !

Je n'ai qu'un mot à dire la suite, s'il te plaît ! Very Happy

suite

Gros bisou
Revenir en haut Aller en bas
valendra

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 23 Aoû - 20:42

flower OUAH trop génial ta fic !!! flower
flower J'ai hate de lire la suite !!! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://hell0o-kiiitty-x3.skyrock.com/
Maki

avatar

Féminin
Age : 22
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Lun 23 Aoû - 20:45

j'aime beaucoup ta fic !
la suite pour bientôt j'espère ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mar 24 Aoû - 16:52

je suis très touchée par tous vos coms, merci encore. ça inspire beaucoup et ça motive quand l'écriture n'avance pas et qu'on est devant une page blanche, un écran blanc plutôt.
j'espère que cette suite va vous plaire aussi.

Samia était à deux doigts de pleurer. Alors pour ne pas le montrer elle retourna dans sa chambre prétextant vouloir se reposer. Ah ces putains d’hormones !!!

Ch.15 Première image émouvante

Samia ne savait pas si c’était le fait d’avoir vu Boher de si près et de l’avoir touché, mais pendant la nuit elle avait fait un rêve où elle faisait l’amour avec Boher dans les vestiaires du commissariat. N’importe quoi ! Elle prit une douche fraîche pour calmer ses ardeurs. Elle entendit frapper à la porte de sa chambre.

- J’ai entendu que tu étais réveillée. Si tu veux, je t’amène le petit déjeuner au lit, proposa Boher.
- Non, ce n’est pas la peine, répondit Samia. Je suis enceinte pas malade. Je finis de m’habiller et j’arrive.

Boher n’avait pas besoin que Samia lui dise qu’elle était dévêtue pour avoir plein d’idées en tête. Dès qu’il avait entendu l’eau de la douche, des images s’étaient comme imposées à lui. Maintenant, c’est lui qui devrait prendre une douche et bien froide.
Ils déjeunèrent ensemble puis Samia appela l’hôpital pour fixer l’heure de son échographie.

- Je vais appeler Mélanie pour lui demander de m’accompagner, raconta Samia. ça me rassurera. Guillaume les avait déjà appelés. Comme j’ai dépassé le délai, ils me prennent entre deux patientes.
- Le père ne peut pas t’accompagner, demanda Boher surpris. Moi, si c’était mon bébé, rien ne pourrait m’en empêcher.
- Ecoute, le père n’est pas au courant et je ne sais pas encore si je peux le lui dire.
- Si tu veux, moi, je t’accompagne, lui dit Boher.
- Non, ne te dérange pas, répondit Samia. Et puis ça fera plaisir à Mélanie.
- C’est comme tu veux, ajouta Boher.

Malheureusement, Mélanie ne pouvait pas se libérer à l’heure prévue. Thomas était en vacances avec Florian et Roland se retrouvait seul pour le service de midi. Boher avait entendu la conversation, elle ne pouvait donc plus décemment refuser qu’il l’accompagne.

- J’ai rendez-vous à 12h30 à l’hôpital, expliqua Samia.
- On mange de bonne heure puis on prendra le bus proposa Boher.
Dans la salle d’attente, Samia stressait de plus en plus.
- Calme-toi, lui dit Boher. Ce n’est pas bien pour le bébé, tu sais.
- Je sais, mais je n’y peux rien, répondit Samia. J’ai peur qu’il découvre quelque chose, que le bébé ait un problème. Je n’ai pas fait attention pendant tous ces mois. J’ai peut-être bu de l’alcool. J’ai mangé n’importe quoi. J’ai fait des efforts en déménageant les ordinateurs du commissariat pour installer les nouveaux. J’ai pu faire du mal au bébé sans le vouloir.
- Arrête de t’angoisser pour rien, la réprimanda Boher. De toute façon, ça va être à toi.
Comme s’ils les avaient e
ntendus, le médecin les appela. Il installa Samia. Mais au début de l’échographie, il fit une drôle de tête et se reprit à deux fois pour regarder quelque chose.
- Est-ce que le bébé va bien ? s’inquiéta Samia.
- Oui, mais il n’est pas seul. Félicitations, vous attendez des jumeaux. Est-ce que le père et vous avez parlé de connaître le sexe du bébé ? demanda le médecin en les regardant à tour de rôle.
- Ah, non ce n’est pas moi le père. Je suis juste…..un ami répondit il tout en regardant Samia dans les yeux.
Samia très émue, répondit qu’elle aimerait bien savoir. C’était une fille et un garçon. Les deux bébés allaient très bien, leur rythme cardiaque aussi. L’accouchement était prévu pour le 9 septembre. Mais vu la grossesse multiple, elle risquait d’accoucher avant.

A la sortie de l’hôpital, Samia eut besoin de s’asseoir pour assimiler la nouvelle.
- Je suis encore sous le choc : un garçon et une fille s’exprima Samia.
- Tu as vu comme on voyait leurs pieds, leurs bras, leur tête qui bougeait. J’ai même eu l’impression qu’un des bébés suçait son pouce, s’étonna Boher.
- Des jumeaux, mais comment je vais faire toute seule, se demanda Samia.
- Tu ne seras pas toute seule, répondit Boher. Et puis il faut que le père t’aide qu’il soit présent. Ce sont ses bébés à lui aussi. Il faut que tu le lui dises. Il a le droit de savoir.
- Ecoute, je ne voulais pas te le dire tout de suite. Mais c’est Zeko le père, avoua Samia.
- Le père de tes bébés, c’est Zeko, s’étonna Boher.
- Oui, comme tu vois. Il ne pouvait pas venir aujourd’hui au rendez-vous. Et comme je ne sais pas où il se trouve, je ne peux pas non plus lui annoncer la nouvelle. Mais si je le pouvais, bien sûr que je le lui dirais. Je ne souhaite pas que mes enfants grandissent sans père. Mais c’est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mar 24 Aoû - 19:18

super suite!!!! c'est vraiment une belle histoire! et je pense que boher pourrait jouer le role du pere...! vivement la suite


« J’ai toujours su que je finirais par prendre ce chemin, mais hier je ne savais pas que ce serait aujourd’hui. »
Narilvia
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mar 24 Aoû - 19:39

Génial ! Vivement la suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Mer 25 Aoû - 21:24

Boher en " papa " de substitution ce serait pas mal mais je pense qu'il pourrait aussi avoir l'idée de rechercher Zecco ....pour Samia .
En tout cas quelque soit la suite ça va être dur pour la belle .
La suite ! Vivement !


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Ven 27 Aoû - 13:50

- Ecoute, je ne voulais pas te le dire tout de suite. Mais c’est Zeko le père, avoua Samia.
- Le père de tes bébés, c’est Zeko, s’étonna Boher.
- Oui, comme tu vois. Il ne pouvait pas venir aujourd’hui au rendez-vous. Et comme je ne sais pas où il se trouve, je ne peux pas non plus lui annoncer la nouvelle. Mais si je le pouvais, bien sûr que je le lui dirais. Je ne souhaite pas que mes enfants grandissent sans père. Mais c’est comme ça.

Ch.16 Tes désirs sont des ordres

Boher fût aux petits soins pour Samia. Au début, elle se laissa un peu faire et en profita. Elle était encore sous le choc de la nouvelle. Puis ça commença à l’énerver. Elle n’aurait jamais imaginé que Boher soit aussi patient, attentif, à l’écoute. Il anticipait à chaque fois tous ses besoins ou toutes ses envies. Ils devaient réattaquer le boulot tous les deux lundis. Boher à mi-temps dans un premier temps.

Ce qui allait être le plus marrant c’est de voir la tête des collègues car maintenant, on voyait très bien qu’elle était enceinte. Elle avait l’impression d’avoir pris de la poitrine, son ventre s’était bien arrondie et faisait une petite bosse et puis elle n’arrêtait pas de se caresser le ventre. Elle avait hâte de les sentir bouger. Elle allait demander à ne plus faire de patrouille. Il valait mieux qu’elle reste au poste. Son gynécologue lui avait dit qu’elle serait mieux encadrée avec sa grossesse multiple mais qu’il fallait qu’elle aussi, elle se surveille.

- Est-ce que tu veux qu’on fasse quelque chose ce week-end ? demanda Boher.
- J’aimerais bien sortir un peu répondit Samia. Après je vais rester enfermée tout la journée au bureau. Je sens d’avance que ça va me gaver.
- Tu sais que tu le fais pour les bébés, dit Boher. Après, tu pourras faire toutes les patrouilles que tu veux.
- On pourrait aller à la plage si tu veux proposa Samia.
- Pourquoi pas c’est une bonne idée répondit Boher. Je t’attrape la crème, un chapeau, une bouteille d’eau, tes lunettes…quoi encore ?
- Et voilà que tu recommences, s’énerva Samia. Je peux faire des choses. Quand je ressemblerais à un éléphant et que je ne pourrais plus voir mes pieds ou me lever du canapé. Alors là oui, j’aurais besoin de votre aide à toi et à Mélanie. Mais tant que j’en suis capable laisse-moi un peu faire.
- D’accord, s’excusa Boher. Je vais essayer.

Ils passèrent un magnifique après-midi sur la plage. Jusqu’à ce que Samia lui fasse peur en poussant un petit cri alors qu’il était dans l’eau.

- Qu’est ce qui se passe ? s’inquiéta-t-il. Tu as mal quelque part.
- Non, je crois que je viens de sentir les bébés, s’étonna Samia. ça m’a tellement surprise.
- Tu les sens encore. Je peux, demanda-t-il en approchant la main de son ventre.
- Bien sûr, mais là je ne ressens plus rien s’excusa Samia.

Elle souleva son tee-shirt. Boher posa délicatement ses deux mains sur le ventre de Samia. On commençait vraiment à voir qu’elle était enceinte. En une semaine, elle s’était épanouie. Elle avait toujours le sourire. Elle était rayonnante et encore plus belle et sexy si c’était possible. Il était grave accroc. Quand même tomber amoureux d’une femme enceinte et pas de lui. A sa décharge, il kiffait grave pour elle avant donc ce n’était pas malsain quand même. Il fallait qu’il fasse attention, parce qu’il ne savait toujours pas ce que Samia pensait de lui. Et il allait peut-être tomber de haut. Et puis surtout, il s’attachait trop à ces deux bébés. Ce n’était pas lui le père, il ne le serait jamais. Il fallait qu’il se ressaisisse car sinon il allait en baver grave comme dans toutes les histoires d’amour qu’il avait eu jusqu’à présent.

Samia était surprise du rapprochement entre Boher et elle. Elle ne pensait pas qu’un homme puisse être aussi attentif, sensible, délicat. Elle était toujours sorti avec des hommes de son âge ou immatures. Elle sentait ses mains sur son ventre et un des bébés bougea.

- Tu vois là, lui dit-elle. Tu l’as senti.
Il était aussi ému qu’elle. On aurait dit qu’il avait les larmes aux yeux mais il se reprit.
- C’est magnifique cette sensation. J’ai senti son pied répondit Boher. Il n’arrivait pas à enlever sa main du ventre de Samia quand ils entendirent quelqu’un les appeler. Ils se séparèrent comme s’ils faisaient quelque chose de mal.
- Bonjour leur dit Johanna. C’est trop mignon de vous voir comme ça. Je ne savais pas que tu étais enceinte.
- C’est récent, répondit évasivement Samia.
- En tous cas toutes mes félicitations à vous deux ajouta Johanna. Je vous laisse, je dois rejoindre des copains.
- Elle a cru qu’on était ensemble et que c’était toi le père, s’énerva Samia.
- J’ai vu mais c’est parce que j’avais mes mains sur ton ventre expliqua Boher. Personne ne va s’imaginer ça, autrement.
- Hein tu crois. On travaille ensemble et maintenant on vit même ensemble, continua Samia.
- On dirait que ça te fait honte que les gens puissent imaginer que je suis le père déclara Boher.
- Ce n’est pas ça, se défendit Samia. Ce n’est pas la vérité, c’est tout. Mes enfants ont un père et je compte bien le retrouver pour le mettre au courant.
- Tu es en train de chercher Zeko, questionna Boher.
- Oui, j’ai fait des recherches sur internet, répondit Samia. J’ai même retrouvé sa trace dans une ville au brésil. Mais les quelques coups de fil que j’ai passé n’ont rien donné. Je pense qu’il faudrait que j’aille sur place.
- Tu plaisantes dans ton état s’énerva Boher.
- Je sais, c’était juste une idée en l’air. Avant de savoir que j’attendais des jumeaux. Je le ferais plus tard, quand ils seront nés. C’est tout.

Boher fut renfrogné tout le reste de la journée. Et Samia ne savait pas pourquoi. Oh ça allait lui passer.
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Ven 27 Aoû - 14:36

oher fut renfrogné tout le reste de la journée. Et Samia ne savait pas pourquoi. Oh ça allait lui passer.

Samia ne savait pas pourquoi !
Ah Samia, toujours aussi perspicace, l'autruche qui enfuit sa tête dans le sol pour ne pas voir la réalité en face.....
Je compte sur Johanna, Mélanie et cie pour lui ouvrir les yeux à notre anti-fut'fute Very Happy
Ton Boher est tout divinement bave


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Ven 27 Aoû - 20:27

Tu m'étonnes qu'il soit renfrogné ! Very Happy
Alors va-t-il se mettre à la recherche de son rival comme j'ai cru ou laisser les choses telles quelles ?
Hâte de connaitre la suite !!!


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 28 Aoû - 11:09

Ch.17 Non, ce n’est pas moi le père

Lundi, au boulot, tout le monde félicita Samia pour sa grossesse et Boher pour son retour. Boher faisait toujours un peu la gueule.

-Tu n’as besoin de rien lui demanda Boher. Je pars en patrouille.
- J’aimerais juste que les collègues me laissent un peu respirer, s’énerva Samia. Ils ne me lâchent pas du regard. C’est à peine si j’ai le droit de me lever pour aller faire pipi toute seule.
- Ils vont se calmer répondit Boher. C’est nouveau pour eux. C’est la première fois qu’une de leurs collègues est enceinte alors ils s’inquiètent.
- Ils font chier oui, et elle retourna à son bureau.

Boher se dit que les quelques mois jusqu’à son congé maternité allait être pénible pour elle et pour lui aussi car les allusions à peine déguisés sur sa future paternité commençait aussi à le gaver. Ils étaient lourds quand ils voulaient. Il espérait juste que ça n’allait pas modifier le comportement de Samia envers lui et que pour faire taire les rumeurs, elle veuille prendre de la distance. Ça, il le vivrait plutôt mal.

Boher avait fini son service et alla manger un bout au mistral :
- Alors le boulot s’est bien passé, demanda Mélanie. Pas trop crevé.
- Un peu si, répondit Boher. Je mange juste un bout et je rentre à l’appart.
- Tu en fais peut-être un peu trop, s’inquiéta Mélanie.
- Ne t’inquiète pas, dit Boher. Je me suis calmé et dès que je me sens fatigué, je lève le pied. Ne te fais pas de souci. A ce soir.

Il avait minimisé un peu sa fatigue car à peine rentré à l’appart, il n’eut même pas le courage d’aller dans sa chambre et il s’écroula sur le canapé. C’est ainsi que Samia le découvrit le soir en rentrant.

Quand il se réveilla, il la découvrit en train de préparer leur repas.
- Je suis désolé, c’était à moi de le faire, s’excusa Boher. J’ai fini plus tôt que toi. C’était la moindre des choses.
- Ecoute, tu dormais tellement bien. Et puis ça va. J’ai besoin de bouger un peu. Rester à mon bureau toute la journée à classer des dossiers m’a un peu gavé. J’avais besoin de m’occuper à faire quelque chose d’utile.
- Et tu nous as préparé quoi ? demanda Boher en passant derrière pour voir ce qu’il y avait dans les casseroles.
- Pas touche, mouche lui dit Samia en lui tapant sur les doigts comme il était en train de mettre son doigt dans la sauce.
- Moi, je veux bien me réveiller tous les soirs après une petite sieste, déclara Boher, pour mettre les pieds sous la table.
- Ne t’habitue pas trop vite. C’est une exception aujourd’hui. Après, c’est chacun son tour.
- Pas de souci, répondit Boher. Ça fait tellement longtemps que je vis tout seul que je sais faire quelques plats, tout de même. Et des spécialités alsaciennes surtout.
- J’ai hâte de goûter à ça, dit Samia en se léchant les babines. Mets donc la table Mélanie ne va pas tarder.

Ils s’installèrent tous les trois par terre autour de la table pour dîner.
- Dans pas longtemps, je ne pourrais plus manger par terre ou même m’asseoir sur les tabourets s’inquiéta Samia.
- Arrête, tu n’en es pas encore là. On a le temps d’investir dans une vraie table avec des chaises déclara Boher.
- Et on la mettra où, demanda Mélanie.
- Ça je ne sais pas encore, répondit Boher.
- Je n’ai entendu parler que de vous au mistral aujourd’hui, raconta Mélanie. Tout le monde est heureux pour toi, Samia. Et les gens aussi, Jean-Paul sont contents que tu ailles mieux.
- Ça s’est bien passé au boulot, les collègues sont un peu lourds mais sympas, expliqua Samia. Quand ils auront pris l’habitude de me voir enceinte, ils se calmeront.
- Ou pas…..dit Boher. Je les ai trouvés un rien chiant en me vannant sur ma future paternité.
- Tu vois je te l’avais dit. Ils font même des paris sur le sexe du bébé. Quand ils sauront qu’il y en a deux.
- Au café, tout le monde en parle et spécule sur le père. Et c’est Boher qui est en tête raconta Mélanie.
- Ils ne vont pas nous lâcher. Mais merde, ce ne sont pas leurs affaires. En quoi ça les regarde ? demanda Samia en s’énervant.

Boher était mitigé sur la réaction de Samia. D’accord, lui aussi, ça l’énervait qu’on lui parle sans cesse des bébés comme si c’était lui le père. Il ne savait quoi répondre sans trahir Samia. Et plus il se défendrait du contraire, et plus les gens penseraient que c’était lui. C’était un cercle vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
marion

avatar

Féminin
Age : 37
Localisation : la dreamroom du gd nord
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 28 Aoû - 13:28

Il aimerait le dire que ce n'est pas lui le père, que c'est cet affreux de Zecco et en même temps ça le flatte que les gens pensent qu'ils sont ensemble ou qu'ils l'ont été.....mais toutes ces contradictions,ces cancans n'arrangent rien aux sentiments qu'il éprouve pour elle. ça risquerait même d'envenimer leur relation.
vivement la suite, c'est super Babou


[i]L'amour dure autant que durent les reproches (prov arabe)
Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout (Colette)
Revenir en haut Aller en bas
poucinet17

avatar

Féminin
Age : 32
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   Sam 28 Aoû - 13:41

J'adore j'imagine bien les scénes
Vite la suite j'ai hâte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pair, impair, manque et passe....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pair, impair, manque et passe....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» pair, impair, manque et passe..... (fin alternative) terminée
» Pair, impair, manque et passe....
» [L'Ivre-book] Proposition d'At The Tunnel's End, de Dans une autre vie peut-être, de Rouge pair et manque épisode 6, de Mes Nuits dans les ténèbres volume 1, de Lune de miel, de La Crypte des fantasmes, de Pour l'amour d'Yvi, de Cheveux de feu
» Nombre pair ou impair??
» PV impair pour les faibles à la Roche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boh'Girls'Team :: Boh'furcations :: A vos plumes !!! :: Et ils vécurent heureux :: babou0506-
Sauter vers: