Boh'Girls'Team
Bienvenue sur le forum des Boh'girls ! Boh'ne visite !


Boh'Girl un jour ~ Boh'Girl toujours
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une envie irrésistible (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
clo



Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Jeu 31 Mar - 18:42

merci Babou ta fic est vraiment tres bien ecrite

tu as un vrai talent !!!!!!

tous les jours ,je surveille pour voir si tu as ecrit une suite ,je me regale !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Jeu 31 Mar - 19:13

merci pour vos coms.

Les trois filles marchaient devant alors que les garçons les suivaient quelques pas derrière…

Ch.107 …..pas tant que ça

- Dis-nous tout, ça fait combien de temps que vous vous êtes remis ensemble, demanda Mélanie.
- Avec boher, mais pas du tout. Il n’y a plus rien entre nous depuis longtemps, s’exclama Samia.
- Bien sûr. Et c’était quoi ces regards en douce ce soir, remarqua Luna. On avait l’impression que vous ne pouviez pas vous lâcher du regard.
- N’importe quoi !fit Samia.
- Et puis vous étiez plutôt proches au concert, ajouta Mélane.
- Il y avait beaucoup de monde, on était serrés comme des sardines, se défendit Samia.
- Et vous aviez besoin d’être aussi proches pour danser, la reprit Luna.
- En général pour danser, oui, répondit Samia.
- Tu nous fais marcher là, sourit Mélanie.
- Non, il n’y a rien entre moi et Boher pour la simple raison, qu’il aime toujours victoire et qu’il n’y a pas de place pour une autre femme dans sa vie, affirma Samia.
- Tu en es sûre, fit Luna.
- Oui absolument, je ne suis qu’une amie pour lui, se confia Samia. C’est tout. Enfin, je suis aussi la mère de sa fille. Donc on est un peu plus proches que de simples amis mais pas plus.

Pendant ce temps quelques mètres plus loin, les hommes abordaient le même sujet de discussion :
- Je suis content pour vous, remarqua Guillaume.
- Moi aussi, je suis fière d’elle, répondit Boher.
- Non on veut dire que vous soyez à nouveau ensemble, le reprit Benoît.
- Mais on n’est pas ensemble, se défendit à son tour Boher.
- Arrête ton char, tu n’as pas arrêté de la mater toute la soirée, continua Guillaume.
- N’importe quoi, nia Boher.
- Et tu la collais au concert, ajouta Benoît.
- Vu le monde qu’il y a avait, fit Boher.
- C’était plutôt torride quand vous dansiez, aussi, observa Guillaume.
- Oh la ferme, s’énerva Boher.

Ils avaient passé une superbe soirée qu’ils avaient arrosée un peu trop. Mais ils étaient à pied. C’était sûrement la dernière soirée qu’elle passait avec ses amis et elle avait envie de tout oublier pour un instant. Arrivée chez Boher, elle était las :
- Je vais prendre une douche avant de me coucher, fit-elle.
- Je prends une aspirine, tu en veux une, proposa Boher.
- Oui ça évitera peut-être un réveil difficile tout à l’heure, répondit Samia.
- La soirée était réussie, non, fit-il en préparant deux verres d’eau.
- Oui mais je n’ai pas osé la gâcher en leur disant que je partais, observa Samia.
- Tu as bien fait, tout le monde a pu profiter, ainsi, à fond de la soirée, dit Boher.
- Même toi, demanda Samia.
- Oui moi aussi, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas autant amusé, affirma Boher.
- Il faudra bien que je leur dise au revoir. Si tu savais combien elles vont me manquer. Et elle éclata en sanglot.
- Je sais Samia, la consola Boher. Mais la vie est ainsi faite. Vous ne vous perdrez pas de vue si c’est ce qui t’angoisse. Tu redescendras souvent sur Marseille.
- Mais ça ne sera jamais plus pareil, remarqua Samia.
- Si, la contredit Boher. Elles resteront toujours tes meilleures amies et tu sais que lorsque tu auras un problème tu pourras toujours compter sur elles.
- Je ne comprends pas comment tu peux rester aussi zen, s’énerva Samia. On dirait que ça ne te fais rien que je parte avec ta fille.
- C’est juste que je ne veux pas te montrer que je suis triste aussi pour être fort pour tous les deux. Je ne veux pas en rajouter, se défendit Boher.
- Et si au contraire ça me faisait de la peine que tu sois aussi détaché comme si tu étais indifférent, le reprit Samia.
- Et calme toi, s’exclama Boher à son tour. Tu crois que de ne pas voir ma fille tous les jours ça ne me rend pas triste. Le soir je ne pourrais plus lui lire d’histoire, la border et l’embrasser. Ça ne me donne pas un coup au cœur. Mais c’est ainsi.
- Je t’ai connu moins philosophe, plus bagarreur, répliqua Samia.
- Mais me battre contre quoi ? la fatalité. Je crois que j’ai assez donné, non. Je sais que tu seras heureuse dans ton nouveau boulot. Que tu sauras bien t’occuper et aimer notre fille. Alors je peux faire ce sacrifice, fit Boher.
- Je suis désolée de t’avoir énervé. Ce n’était pas mon intention, se reprit Samia.
- Je n’ai jamais su te dire les choses, avoua Boher
- Ni moi non plus, ajouta Samia.
- Ma fille va me manquer et toi aussi. Voilà c’est aussi simple que ça. Tu es contente, dit Boher.
- Oui ça me réconforte de l’entendre car je n’en étais pas sûre, répliqua Samia.
- Mais comment tu peux douter du fait que tu vas me ….manquer, dit-il tout en s’approchant d’elle. Et il l’embrassa , commença de la caresser, …..avant de se reprendre.
- Je n’aurais pas dû. Je suis désolé, s’excusa Boher.
- Pourquoi j’en ai autant envie que toi, fit Samia sans rien comprendre.
- Je…. On ne devrait pas, continua Boher.
- Et si on en a envie tous les deux où est le mal, le reprit Samia.
- Justement, ce n’est que du désir et demain on va le regretter, affirma Boher.

Et il se réfugia dans sa chambre la laissant pantoise et déconfite sur le canapé. Qu’est ce qu’elle avait fait ou dit de mal ?
Revenir en haut Aller en bas
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Jeu 31 Mar - 20:18

on y avait presque que cru mdr suite




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Jeu 31 Mar - 20:23

bohersamia89 a écrit:
on y avait presque que cru mdr suite

... Comme tu dis ... vite Babou ! La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Jeu 31 Mar - 22:02

Non non non ! No ..... oui on y était presque

ça pourrait être si simple .... et pour moi c'est de l'amour et pas seulement du désir malheureusement pour l'instant il l 'a enfoui très loin dans son coeur , suffit juste de le "déterrer " ... comme un trésor .
L'absence de Samia et de Mahée va-t-elle être le déclic ?


La suite !!!


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Jeu 31 Mar - 22:31

bohersamia a écrit:
Non non non ! No ..... oui on y était presque

ça pourrait être si simple .... et pour moi c'est de l'amour et pas seulement du désir malheureusement pour l'instant il l 'a enfoui très loin dans son coeur , suffit juste de le "déterrer " ... comme un trésor .
L'absence de Samia et de Mahée va-t-elle être le déclic ?


La suite !!!

je suis d'accord avec toi !!! il va se rendre compte que samia lui manque trop et va aller lui dire




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Ven 1 Avr - 19:01

- Et si on en a envie tous les deux où est le mal, le reprit Samia.
- Justement, ce n’est que du désir et demain on va le regretter, affirma Boher.
Et il se réfugia dans sa chambre la laissant pantoise et déconfite sur le canapé. Qu’est ce qu’elle avait fait ou dit de mal ?

Ch.108 sans faux fuyant

Ils avaient passé tout le mois de juillet et d’aout à s’éviter. Boher et Guillaume étaient installés en terrasse chez Roland :
- Alors ça y est. C’est pour demain le départ de Mahée, fit Guillaume.
- Ouais…soupira Boher.
- Tu tiens le coup, demanda son ami.
- C’est dur, avoua Boher. Je n’ai jamais été séparé d’elle plus de deux jours, alors tu te rends compte, là, je ne vais pas la voir pendant presque un mois.
- Et Samia dans tout ça ? l’interrogea Guillaume.
- Quoi Samia ? s’étonna Boher.
- Attends j’ai bien vu qu’il a du se passer quelque chose entre vous deux. Tu as déprimé, soupiré tout l’été, observa Guillaume.
- Mais pas du tout, nia Boher.
- Là, tu es de mauvaise foi, affirma Guillaume. On a bien senti avec Luna, qu’il y avait un malaise entre vous.
- Samia s’est confié à luna, demanda Boher.
- Non, Luna a juste ressenti la même chose que moi, répliqua Guillaume. En plus, tu vas rire, mais Samia se dérobe quand Luna lui en parle comme tu viens de le faire avec moi. Ça veut tout dire.
- C’est compliqué, avoua Boher. Je lui ai déjà fait beaucoup de mal comme ça. Je veux être prudent.
- Mais toi, là au jour d’aujourd’hui qu’est-ce que tu éprouves pour elle ? sois sincère, dit Guillaume.
- On s’est embrassé et c’était magique, se confia Boher. Mais je suis partagé entre Victoire et Samia. En fait j’ai aimé deux femmes dans ma vie. Et même si j’aurais toujours des sentiments pour Victoire, je commence à réaliser que j’aime encore Samia. C’est dingue non.
- Il n’y a que toi et elle aussi bien sûr, pour ne pas vous rendre compte que vous êtes faits l’un pour l’autre, ironisa son ami.
- Je me pose plein de questions en ce moment, expliqua Boher. Et si je ressentais ça parce que je vais être séparé de ma fille ? mais que je ne l’aimais pas vraiment ? Si je n’avais pas envie de rester seul ?
- Mais c’est faux, dit Guillaume. Tu aimes Samia comme elle t’aime j’en suis sûr. Si vous aviez osé avouer vos sentiments, vous seriez ensemble depuis longtemps.
- Et si j’avais avoué mes sentiments à Samia avant de rencontrer victoire, qu’est ce qui se serait passé ? fit Boher.
- Vous seriez ensemble et heureux, répondit Guillaume.
- Oui, mais je n’aurais pas eu la chance de vivre une histoire merveilleuse avec victoire et surtout lillie ne serait pas là et c’est ma bouffée d’oxygène, mon rayon de soleil, s’indigna Boher.

De son côté, Samia avait partagé sa dernière soirée avec ses copines :
- Tu tiens le coup, lui demandèrent-elles.
- Moi, ça va. C’est plutôt pour les filles et pour jean paul que je m’inquiète, avoua Samia.
- Et pas pour toi, répliqua Luna.
- Non, je me lance dans une nouvelle vie. Enfin si les filles vous allez me manquer aussi. Je suis égoïste, se reprit-elle.
- A nous aussi, tu vas manquer. Mais on se reverra souvent, fit Mélanie.
- En fait, je ne crois pas, répondit Samia. J’ai envie de couper les ponts avec mon ancienne vie. Je vais éviter le plus possible de revenir. C’est mieux pour tout le monde.
- C’est mieux pour qui, s’énerva Luna. II s’est passé quelque chose avec Boher et tu n’assumes pas.
- Oh si ce n’était que moi, j’assumerai, enfin je crois, se confia Samia. Non, c’est lui le problème. On s’est embrassé et c’était un moment féérique. Et puis trente secondes plus tard, il m’a repoussé. J’ai déjà donné. Je suis tombé très bas et je n’ai pas envie que ça m’arrive à nouveau. Ne m’en voulez pas les filles, mais il faut que je me protège et ma fille avec moi..
- Tu lui en as parlé depuis, la questionna Luna.
- Non parce que je sais où est le problème : il pense encore à Victoire et il l’aime toujours. Il n’est pas encore prêt à nous laisser une nouvelle chance. Et moi, je ne peux plus l’attendre.
- Alors tu préfères fuir, fit sèchement Luna.
- Oui, c’est la seule solution et tant pis si vous ne me comprenez pas, s’indigna Samia.
- On te comprend, répliqua Mélanie. On trouve juste que c’est dommage qu’il n’y ait que vous pour ne pas voir que vous vous aimez toujours.
- Mais moi, je sais que je l’aime toujours. Je n’ai même jamais cessé de l’aimer, c’est bien le malheur de ma vie. Mais je n’ai pas envie de me prendre encore une claque alors basta, s’énerva-t-elle.
- On s’appellera souvent, demanda Mélanie. Et puis, si tu ne veux plus descendre à Marseille, c’est nous qui monterons à paris lieutenant Nassri.
- Je vous aime tant, les filles, avoua Samia.
- Nous aussi, répondirent en chœur Mélanie et Luna.
Revenir en haut Aller en bas
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Ven 1 Avr - 20:39

vite la suite il va se rendre compte qu'elle lui manque il c'est rendu compte qui l'aimait toujours sais dja sa!!!!




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
mamoune06



Féminin
Age : 57
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Ven 1 Avr - 22:55

On avance il s'est rendu compte qu'il aime encore Samia, vivement la suite, toujours hâte de te lire c'est un réel plaisir....
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Ven 1 Avr - 23:12

merci les filles
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Sam 2 Avr - 23:40

- Je vous aime tant, les filles, avoua Samia.
- Nous aussi, répondirent en chœur Mélanie et Luna.

Ch.109 le déménagement

Samia non sans mal avait réussi à leur trouver une petite maison dans une résidence non loin de son commissariat. C’était le jour J du déménagement. Mahée ne le prenait pas très bien. C’était difficile pour elle d’être séparé de son père et de sa petite sœur. Les adieux entre les deux petites filles furent déchirants. Autant que le repas avec ses copines la veille. Le camion des déménageurs était prêt. Il ne lui restait plus qu’à dire au revoir à Boher et à Lillie. Depuis le mois de juin, ils avaient évité de parler de cette nuit. De toutes façons c’est ce qu’ils savaient le mieux faire, se taire.

- Je me suis renseignée, je t’envoie Mahée par l’avion la deuxième quinzaine de septembre. Elle arrive à l’aéroport le vendredi soir et elle repart le dimanche à midi, expliqua Samia.
- Elle n’est pas un peu petite pour voyager toute seule, s’inquiéta Boher.
- La compagnie m’a assurée que tout se passerait bien, fit Samia. Qu’ils avaient l’habitude avec le nombre d’enfants de divorcés qui voyageaient sur leur compagnie. Ils avaient même des enfants beaucoup plus petits qu’elle.
- Je pensais que tu aimerais redescendre….. voir Lillie et….tes amies, bafouilla Boher.
- Avec mon nouveau boulot, la nouvelle maison, je serais prise. En plus, je ne connais pas encore mes horaires. Ça sera peut-être difficile de faire accorder nos weekends alors c’est mieux comme ça.
- C’est toi qui vois, soupira Boher.
- Au revoir fit Samia en l’embrassant affectueusement sur la joue.
- Au revoir Samia, répondit Boher le cœur gros.

Elle prit Lillie dans ses bras pour lui dire au revoir. Elle n’aurait jamais cru s’être attachée autant à elle ; elle allait beaucoup lui manquer. Mais elle préférait couper les ponts avec son ancienne vie. De toute façon, Boher lui avait clairement fait comprendre qu’elle n’avait rien à espérer de lui. Elle en avait marre d’attendre qu’il fasse le deuil de sa femme. C’était mieux ainsi. Elle tendit Lillie à son père. Elle attacha Mahée dans la voiture. Celle-ci réclama un dernier bisou de sa sœur et de son père avant de partir. Il y eut dans la voiture pendant de longs kilomètres un silence insoutenable ponctué des hoquets de sanglot de Mahée. Et par fatigue sûrement, la petite fille s’endormit. A ce moment-là, Samia put à son tour laisser couler ses larmes.

Boher était vraiment mal aussi. Il n’arrivait pas à consoler sa fille qui réclamait à tour de rôle sa sœur et Samia. Mais pourquoi ne l’avait-il pas retenu ? Pourquoi ne s’était-il pas lancé ? Avec victoire il n’avait jamais douté comme ça. Ça avait toujours était plus simple. Il ne s’était jamais posé de questions comme avec Samia. Ou face à elle, il réfléchissait à tout ce qu’il faisait et disait. Et regardez où ça l’avait mené. Il était un père célibataire dont une de ces filles habitait à plus de 600 km de lui avec la femme dont il était amoureux. Et il n’avait rien fait pour le lui faire comprendre au contraire, il l’avait rejeté. Merde, merde, merde……
Revenir en haut Aller en bas
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Sam 2 Avr - 23:47

il faut qu'il aille la chercher s'il il laime faut pas qu'il exite fonce chouchou!!!




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 0:43

bohersamia89 a écrit:
fonce chouchou!!!

Oui vas-y fonce !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 10:30

Mais pourquoi ne l’avait-il pas retenu ? Pourquoi ne s’était-il pas lancé ? oui pourquoi ? Sad

Et il n’avait rien fait pour le lui faire comprendre au contraire, il l’avait rejeté. Merde, merde, merde…… OH oui !!! Mad grrrrr !!!!

Bon les z'amoureux ..... quand est-ce que vous vous décidez ? Comme dit Julie ..... fonce chouchou !!!




BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 11:44

Il était un père célibataire dont une de ces filles habitait à plus de 600 km de lui avec la femme dont il était amoureux. Et il n’avait rien fait pour le lui faire comprendre au contraire, il l’avait rejeté. Merde, merde, merde……

Ch.110 deux néo parisiennes

Mahée mit du temps à trouver ses marques dans sa nouvelle maison. Elle parlait sans cesse de son père et de sa sœur ce qui finissait par agacer Samia qui essayait tant bien que mal de prendre sur elle parce que Lillie et Boher lui manquaient énormément à elle aussi. Ce n’était pas pareil à Ecluses. Elle avait souvent Boher au téléphone ou par web cam. Et puis ils se voyaient tous les 15 jours. Là, ça faisait un mois qu’elle était installée et à part pour régler les derniers détails du voyage de Mahée, ils ne s’étaient pas parlé plus de 5 minutes : bonjour, comment ça va, ça va, je te passe Mahée…sa fille parlait, elle, tous les soirs à son père. Samia avait fini par lui préenregistrer son numéro sur le fixe. Elle pouvait l’appeler quand elle voulait comme ça. Elle lui racontait sa journée à l’école, ses nouveaux copains. Elle lui demandait ce que faisait Lillie, les derniers mots qu’elle savait dire. Elle appréhendait tant ce premier weekend à être toute seule qu’elle allait faire des heures supplémentaires au boulot. De toute façon, elle avait des tonnes de dossiers à mettre à jour. Elle qui avait été si impatiente de prendre ses nouvelles fonctions, elle n’avait plus le mordant qu’elle avait pendant sa formation ou ses différents stages. Elle ne comprenait pas pourquoi ou plutôt elle comprenait trop bien quelque chose lui manquait dans sa vie ou plutôt quelqu’un : Boher. Mais elle avait fait un pas vers lui et il l’avait repoussé.

Le samedi soir en revenant du boulot, elle appela Mahée qui était chez son père. Plus tôt, dans lematin, Boher lui avait envoyé un sms pour lui dire que Mahée était bien arivée.
- Bonjour Samia. Ce n’est pas trop dur pour toi, lui demanda Boher.
- Non, ça va. Lillie est contente de revoir Mahée, fit Samia.
- Elle ne lâche pas Mahée d’une semelle. C’est trop mignon à voir, ajouta Boher.
- Pense à faire une photo de vous trois, proposa Samia. Demande à Mélanie. Je l’accrocherais dans la chambre de Mahée.
- C’est une bonne idée, répondit Boher.
- Je te passe, Mahée, elle trépigne, là.
Mahée lui raconta, le voyage en avion, sa journée. Elle avait joué avec timéo et bertille. Elle était allée sur la plage. La mer lui manquait trop, elle en parlait souvent. Puis elle lui passa Lillie :
-mia mia bisou bisou, fit la petite fille.
- oui moi aussi je te fais plein de bisous ma puce. Je t’aime très fort.
- c’est moi, dit Boher en se râclant la gorge.
- Oh pardon, je croyais que c’était encore Lillie, s’excusa Samia.
- Tu lui manques. Elle te réclame souvent, avoua Boher.
- A moi aussi elle me manque, plus que je ne l’aurais cru. Et elle raccrocha avant d’éclater en sanglot.

C’était trop dur à supporter. Elle ne résisterait pas longtemps à ce rythme. Il fallait quelle se protège de tout ça. Peut-être qu’avec le temps, ça serait de moins en moins difficile à supporter mais là……

De son côté, Boher avait senti la détresse de Samia et même s’il profitait au maximum de sa fille. Le weekend aurait été encore plus parfait avec Samia à leurs côtés. Il avait fallu qu’il la perde pour se rendre compte qu’il avait encore des sentiments sincères et forts pour elle. La revoir de temps en temps, lui aurait rendu la chose plus facile. Il aurait au moins eu ça. Mais là qu’elle coupe les ponts comme ça, il ne comprenait pas sa réaction. Ce n’était quand même pas à cause de ce baiser le jour de la fête de la musique. Il voulait en avoir le cœur net.
Revenir en haut Aller en bas
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 11:49

suite jadore ta fic et ta nouvelle signature!!!




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 12:13

merci. j'avais envie de fleurs et de couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 12:15

de rien c'est sincère je le trouve très joli!




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 12:50

Je t’aime très fort. dommage que ça est été destiné a Lillie ! un jour ce sera pour lui ...... oui mais quand ? Bientôt ? Wink

Il voulait en avoir le cœur net. Oui va-y chouchou lance-toi ! Very Happy







BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 13:05

bohersamia a écrit:
Je t’aime très fort. dommage que ça est été destiné a Lillie ! un jour ce sera pour lui ...... oui mais quand ? Bientôt ? Wink
Very Happy

je ne sais pas encore ....j'hésite.....euh .....je dirais ****** ******

Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 13:16

babou0506 a écrit:
bohersamia a écrit:
Je t’aime très fort. dommage que ça est été destiné a Lillie ! un jour ce sera pour lui ...... oui mais quand ? Bientôt ? Wink
Very Happy

je ne sais pas encore ....j'hésite.....euh .....je dirais ****** ******



tongue lol


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 13:22

désolé ma réponse a été masquée. Trop dommage.

ce doit être un coup des admins, ça. lol

Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 13:40

babou0506 a écrit:
désolé ma réponse a été masquée. Trop dommage.

ce doit être un coup des admins, ça. lol

c'est bizzare mais j'ai un doute Wink
suite
Revenir en haut Aller en bas
mamoune06



Féminin
Age : 57
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Dim 3 Avr - 22:05

Allez chouchou un peu de courage fonce elle attends que ça! Toujours aussi bien vite la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Lun 4 Avr - 19:35

J'espère que cette suite va vous plaire. Profitez-en parce que la fin est proche.

La revoir de temps en temps, lui aurait rendu la chose plus facile. Il aurait au moins eu ça. Mais là qu’elle coupe les ponts comme ça, il ne comprenait pas sa réaction. Ce n’était quand même pas à cause de ce baiser le jour de la fête de la musique. Il voulait en avoir le cœur net.

Ch.111 pour une fois avec toi, je prends les devants

Qu’elle ne fut pas sa surprise de voir débarquer sa fille avec son père et Lillie à l’aéroport.
- Mais qu’est-ce que tu fous là ? s’étonna Samia.
- Mahée voulait que je vois sa nouvelle maison et son école alors comme j’avais une semaine de vacances, j’en ai profité, expliqua Boher.
- Sans me demander mon avis, fit Samia remontée.
- Tu es d’accord ? demanda Boher.
- Bien sûr que maman est d’accord, répondit Mahée.. On a une grande chambre pour toi et Lillie pourra dormir avec moi.
- Non j’irais à l’hôtel, dit Boher, vu la réaction mitigée de samia, il valait mieux. Dans quoi s’était-il lancé. Elle n’en avait rien à foutre de lui.
- tu peux t’installer à la maison, finit par admettre Samia.

Une fois les filles endormies, Samia se sentait bouillir :
- Tu peux me dire maintenant la vraie raison de ta venue ici, l’interrogea Samia.
- Je voulais mettre les choses au point avec toi, fit Boher.
- Quelles choses ? je croyais que tu étais d’accord sur la garde avec Mahée, s’inquiéta Samia. Elle sentait depuis le début que c’était à cause de ça qu’il était venu à Paris. Il voulait récupérer sa fille.
- Non pas du tout, rectifia Boher. ça nous concerne nous.
- Oh tu m’as fait peur. J’ai cru que tu voulais reprendre mahée, s’esclaffa Samia.
- Non jamais de la vie pour qui me prends tu ? s’énerva Boher.
- Excuse-moi. Puis elle se souvint de la réponse de Boher : « ça nous concerne nous ». Parce qu’il y a un Nous maintenant, première nouvelle, ironisa Samia.
- Tu me reproches de ne pas vouloir te parler. Et bien j’ai fait des centaines de kilomètres, juste pour le faire.
- Et me parler de quoi ? demanda Samia.
- J’ai des questions à te poser d’abord : Pourquoi tu as coupé les ponts avec moi ? pourquoi tu ne veux plus me parler ? Pourquoi tu ne veux plus venir à Marseille ?
- C’est juste que maintenant on a chacun nos vies, répondit Samia.
- Et cela te convient, répliqua Boher.
- Je….c’est mieux comme ça, se reprit Samia.
- Et le baiser ? demanda Boher.
- Quoi le baiser, riposta Samia. Tu as dit toi-même que c’était une erreur. Tu m’as même repoussé.
- Je ne t’ai pas repoussé, nia Boher.
- Et tu appelles ça comment ? ajouta Samia.
- Réfléchir. J’avais besoin de réfléchir, se justifia Boher.
- Réfléchir à quoi ? demanda Samia.
- A nous, fit Boher.
- . Et si moi aussi j’avais réfléchi et je ne voulais pas de ce nous, tout simplement, dit Samia.
- Menteuse en s’approchant dangereusement d’elle, dit en souriant Boher.
- Ne t’approche pas, boher, le menaça Samia.
- Ça fait longtemps que tu ne m’as pas appelé Boher. En général, c’est quand je t’énerve. Je t’énerve là, questionna-t-il.
- Je…. Je suis perturbée, avoua Samia. Tu me perturbes. Je ne te reconnais pas là. Ça ne te ressemble pas.
- Il m’arrive simplement que j’ai envie de toi et que je n’arrive pas à en guérir. Et il s’approcha encore plus près et l’embrassa.
- Tu veux encore parler ? demanda-t-il ironiquement.
- Non, ma chambre c’est la seconde porte à gauche dit-elle en prenant les devants.
Il la prit dans ses bras et la porta jusque dans la chambre en la déposant sur le lit où ils firent l'amour.

Dans la nuit, ils reprirent leur discussion :
- C’était aussi bon que dans mes souvenirs, fit Boher.
- Arrête, on a juste fait l’amour deux fois. Et la première fois, tu étais tellement bourré que tu ne t’en rappelles plus, dit Samia.
- Oh si je m’en rappelle, corrigea Boher. Je peux même te dire où je t’ai caressé et dans quel ordre. Les soupirs que tu as poussés…..
- Et pourquoi tu m’as fait croire que tu n’avais aucun souvenir, alors ? demanda Samia.
- Parce que ça me faisait trop mal d’y penser quand tu ne voyais en moi qu’un ami, répondit Boher.
- Parce que tu crois que je couche souvent avec mes amis, fit Samia.
- Tu as bien fait bien un bébé avec ton meilleur ami, ajouta Boher.
- Tu n’as donc toujours pas compris. Je n’aurais fait Mahée qu’avec toi, affirma Samia. Je pensais que ça nous rapprocherait, que tu finirais par tomber amoureux de moi.
- Je n’en avais pas besoin, j’étais déjà mordu de toi. C’était bien là mon problème, ironisa Boher.
- Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Je ne peux pas me permettre de retomber amoureuse de toi, il y a trop de choses en jeu.
- Oh si ! parce que j’ai pris le risque de venir jusqu’à toi et tu n’as qu’à dire oui, demanda Boher.
- Et si je te disais qu’il y a un problème, se confia Samia.
- Lequel ? s’inquiéta Boher.
- Mon problème c’est que je n’ai jamais vraiment arrêté de t’aimer, avoua Samia.
- Moi, non plus, ajouta Boher.. Tu es la femme de ma vie, mon âme sœur.
- Et Victoire dans tout ça. J’ai besoin de savoir ce qu’elle représentait pour toi, l’interrogea Samia.
- En fait je croyais avoir du mal à faire le deuil de mon histoire avec Victoire alors que c’est toi qui remplissais mes pensées, fit Boher.
- Mais pourquoi n’arrivais tu pas à ranger ses affaires, alors.
- Parce qu’une fois le souvenir de victoire parti, je me trouvais nu devant toi. Sans rempart entre nous, expliqua Boher.
- Est-ce que tu l’as aimé ? demanda Samia.
- Oui, mais pas de la même manière que toi, pas aussi fort que toi. C’est pour ça que mon histoire avec Victoire a commencé. Parce qu’avec elle, c’était facile, simple, ça ne prêtait pas à risques. Je n’avais aucune peur avec elle. Je crois que je savais que si ça ne marchait pas, on se quitterait mais avec toi je n’ai jamais voulu prendre ce risque.
- Pourquoi ? le questionna Samia.
- Parce que j’avais peur que tu ne m’aimes pas autant que moi. Ou pire que si tu m’aimais vraiment, tu me quittes un beau jour. Et là, j’en serais mort. J’ai préféré vivre à côté de toi plutôt que sans toi, se confia Boher.
- Et si jamais victoire n’était pas morte, murmura Samia.
- Je ne sais pas. Je ne peux pas te dire ce qui se serait passé. …….Si, en fait, je suis sûr qu’on aurait fini par se retrouver comme on l’a fait cette nuit. Parce que nous c’était inéluctable et irrésistible.
Et ils s’endormirent dans les bras, l’un de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   Lun 4 Avr - 19:41

enfin ils se sont enfin avoué qu'ils s'aimaient toujours et encore bravo c'est une très belle suite et très bien écrit bisou suite




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une envie irrésistible (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
une envie irrésistible (terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» une envie irrésistible (terminée)
» Simplement irrésistible [Amanda Shelton]
» [Simone Elkeles] Irrésistible attraction
» Magazine Irrésistible
» Instabilité et charge irrésistible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boh'Girls'Team :: Boh'furcations :: A vos plumes !!! :: Et ils vécurent heureux :: babou0506-
Sauter vers: