Boh'Girls'Team
Bienvenue sur le forum des Boh'girls ! Boh'ne visite !


Boh'Girl un jour ~ Boh'Girl toujours
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mini-jupe et talons noirs (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Sam 12 Mar - 1:55

voici une nouvelle fic, j'espère que l'intrigue vous plaira.

Mini-jupe et talons noirs


Ch.1 une bonne nouvelle


Samia Nassri avait 24 ans. C’était une jeune beurette des quartiers. Elle n’était pas très douée pour les études mais beaucoup plus avec les ordinateurs. Elle avait réussi non sans mal à se trouver un taf dans l’informatique. Et depuis un an, elle s’était même mise à son compte. Elle avait ouvert sa boîte grâce à son frère qui l’avait aidé pour lui avancer les fonds. Elle gérait les sites web des entreprises qui la mandataient.
Sentimentalement, c’était le flou artistique. Elle naviguait à flots. Remarquez, elle n’avait pas encore l’âge de se fixer. Elle avait plutôt l’âme papillonneuse. Elle ne s’attachait pas et personne n’avait réussi à la retenir très longtemps. Sa plus longue histoire, ça avait été zach, mais il n’arrêtait pas de se mettre dans des coups pas possible avec les flics. Elle l’avait laissé tomber assez rapidement même si elle l’avait kiffé grave à une époque.

Ce jour-là, elle avait rendez-vous avec son frère et sa femme qui avaient une bonne nouvelle à leur apprendre :
- Voilà, céline et moi, on voulait t’apprendre une bonne nouvelle, lui fit Malik.
- C’est ce que je crois, répondit Samia.
- Ecoute, on est marié depuis bientôt deux ans. C’était temps, non. Tu vas bientôt être tante, fit Malik en souriant.
- Je suis très contente pour vous deux en lui tenant la main. Ça va, pas trop de nausées, demanda Samia.
- J’en suis déjà à trois mois et demi. C’est fini. Mais j’ai pas mal été malade, se souvint Céline.
- Pourquoi vous avez attendu pour le dire ? l’interrogea Samia
- Céline a déjà fait deux fausses couches, alors cette fois, on voulait être sûr avant de l’annoncer, expliqua Malik.
- Bien sûr, je suis désolée. Et c’est une petite fille ou un petit garçon, demanda curieuse Samia.
- Un p’tit gars, répondit fièrement Malik.
- Je suis très heureuse pour vous deux, continua Samia. Je vous offre à boire.
- Non, garde ton argent, c’est moi qui régale, la reprit Malik.

Ils continuèrent à discuter pendant un moment puis Samia s’excusa, elle devait partir, elle avait rendez-vous avec un nouveau client. Avant de partir, elle alla voir Thomas pour lui demander si c’était toujours d’accord pour ce weekend end.
- Bien sûr, on s’est donné rendez-vous devant chez nous, sur la place, Nico et moi, Rudy et Ninon, Juliette et son mec, je me rappelle jamais son nom.
- JB, répondit Samia
- Ah oui, c’est ça. A samedi 20h, on va manger au day and night et puis après on sort au starflight, raconta Thomas.


Dernière édition par babou0506 le Ven 28 Oct - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elo250 GTO

avatar

Féminin
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Sam 12 Mar - 22:40

ce début me plait beaucoup. Apparemment ils ne se connaissent pas encore. Hâte de voir leur rencontre car rassure moi Chouchou est bien dans la fic ? ou alors tu vas faire une fic sur le couple yanis/Samia ? Laughing -----> partie se cacher très loin.


Merci à Ma puce pour la signature
Un Enorme MERCI à toute l'équipe de PBLV pour ces bons moments I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 13 Mar - 8:49

Joli début pour cette nouvelle histoire ! ça fait plaisir de " revoir les " anciens " Wink
Hâte moi aussi de lire la rencontre chouchou / Samia ..... je sens que ça va être quelque chose ..... est-ce que je me trompe ?


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Elo250 GTO

avatar

Féminin
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 13 Mar - 12:29

bohersamia a écrit:
Joli début pour cette nouvelle histoire ! ça fait plaisir de " revoir les " anciens " Wink
Hâte moi aussi de lire la rencontre chouchou / Samia ..... je sens que ça va être quelque chose ..... est-ce que je me trompe ?

Laughing le plaquage ! la claque ! Laughing


Merci à Ma puce pour la signature
Un Enorme MERCI à toute l'équipe de PBLV pour ces bons moments I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Pam

avatar

Féminin
Age : 34
Localisation : yport en seine - maritime
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 13 Mar - 13:28

J'aime beaucoup le début,

j'ai hâte de découvrir la suite
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 13 Mar - 13:59

Comme mes VDD, j'ai hâte de découvrir la suite...
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Lun 14 Mar - 22:07

Ch.2 un choc frontal

Elle venait de tourner le coin de la rue. Elle avait le sourire aux lèvres de la bonne nouvelle qu’elle venait d’apprendre jusqu’à ce que sa tête heurte de plein fouet un torse musclé.
- Eh vous pouvez pas faire attention, fit-elle d’une voix très énervée et peu agréable.
- Dites donc soyez poli, c’est vous qui m’avez foncé dessus, répondit l’homme.
- Ben voyons, répondit Samia.
- Vous ne regardiez pas où vous alliez et j’ai beau avoir essayé de vous éviter, je n’ai pas pu, expliqua-t-il.
- Et bien maintenant, vous vous déplacez un peu sur la droite et vous me laissez passer, ordonna Samia.
- C’est demandé avec tellement de gentillesse, après vous, ironisa-t-il avant de reluquer ses fesses. Merde, elle était beaucoup trop jeune pour lui. Qu’est ce qui lui prenait ?

Il la regarda partir la tête dans le vague jusqu’à ce qu’il se reprenne et rejoigne le bar du mistral :
- Jean-paul, on est là. C’était malik. Il l’avait appelé car il avait quelque chose à lui demander.
- Bonjour céline, ça va tous les deux. Ça faisait longtemps, dit Boher.
- Avec ton boulot au commissariat et nos horaires de dingues, c’est difficile de trouver un moment, expliqua Malik.
- A qui le dis-tu ? répondit Boher. Alors vous vouliez me voir ?
- En fait, on voulait t’annoncer une bonne nouvelle, fit Malik.
- Laquelle ? demanda Boher toujours aussi impatient.
- Céline et moi, on va avoir un bébé, expliqua Malik.
- Et on voudrait que tu sois le parrain, proposa Céline.
- J’en serais très fier, répondit Boher. Je suis trop content pour vous.
- C’est ma sœur qui sera la marraine, rajouta Malik.
- Celle que je n’ai pas encore rencontrée, dit Boher.
- Là tu viens juste de la louper. A chaque fois, que j’ai voulu te la présenter, soit toi, soit elle, vous aviez un empêchement, mais ce n’est que partie remise. On vous invitera tous les deux à la maison un de ces soirs.
- J’en serais ravi. Je m’entends bien avec toi ; il n’y a pas de raison que je ne m’entende pas bien avec elle.
- Disons qu’elle n’a pas du tout le même caractère que son frère, répliqua Céline. Loin de là.
- Tu charries, fit Malik. Elle est sympa.
- On dirait que tu veux me la jeter dans les pattes, douta Boher.
- Mais non, pas du tout, s’étonna Malik.
- Bon je vous laisse. Il faut que j’aille préparer une planque pour ce soir. On a eu une info sur le cambrioleur.
- Ton arsène lupin, demanda Malik.
- Ce n’est pas Mon arsène lupin, répondit Boher.
- Arrête, ça fait plus d’un an que tu es sur ses traces, fit Malik.
- Et bien, je finirais bien par l’avoir, n’en doutes pas.
- Mais j’en suis sûr jack bauer, ironisa Malik.
- On s’appelle, répondit Boher avant de partir.
- Il est vraiment sympa. Mais je ne comprends pas pourquoi tu veux le caser avec ta sœur.
- Mais pas du tout. Jean paul est un de mes meilleurs amis. J’ai juste envie qu’ils se rencontrent.
- Bien sûr et la marmotte, elle plie le chocolat dans le papier d’alu.
- Oui, et il est super bon.
Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Lun 14 Mar - 23:00

j'adore déjà!!!
suite
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Lun 14 Mar - 23:07

Trop bien cette fic, j'adore ! Alors, vite, la suite !
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 15 Mar - 22:31

- Mais pas du tout. Jean paul est un de mes meilleurs amis. J’ai juste envie qu’ils se rencontrent.
- Bien sûr et la marmotte, elle plie le chocolat dans le papier d’alu.
- Oui, et il est super bon.

Ch.3 la planque

- Qu’est ce qu’il t’a dit ton indic, redemanda jeff.
- Que quelqu’un avait piraté et copié les plans de sécurité de la villa de Zacharian, expliqua Boher.
- Et pourquoi tu crois que c’est Arsène ? demanda Jeff.
- Parce que Zacharian rentre tout à fait dans le profil de ces victimes : c’est un riche collectionneur qui s’est enrichit pendant la guerre en récupérant les tableaux des juifs déportés, démontra Boher.
- Ok, et pourquoi cette nuit, continua Jeff.
- Je me suis renseigné, zacharian n’est pas là. Il est à une soirée de bienfaisance à la marina, raconta Boher.
- J’y crois pas trop, douta Jeff.
- Tu sais depuis le temps que je le traque, je commence à être dans sa tête, à penser comme lui. J’en suis sûr c’est pour ce soir. Et je vais l’avoir, affirma Boher.
- Ouais comme d’hab, ironisa Jeff.
- Je vais faire le tour de la maison, pour voir si je ne vois rien de suspect, fit Boher avant de sortir de la voiture.

Pendant ce temps, jeff marmonnait dans sa barbe. Pour une fois, qu’il avait un rencart, il avait fallu que le lieutenant le réquisitionne pour une planque. En plus, c’était pas fiable du tout. Cet arsène il lui montait à la tête. Il prit son portable pour envoyer un SMS à son rendez-vous de ce soir. C’est pourquoi, il ne vit pas l’ombre qui se faufilait par-dessus les grilles à l’angle de la rue.

- Alors tu as vu quelque chose, demanda Boher de retour.
- Non, rien de spécial. Aucune voiture dans le secteur, répondit Jeff. Et toi ?
- Rien non plus, continua Boher. Peut-être que je me suis trompé. Il prendrait un sacré risque avec la pleine lune comme aujourd’hui. On reste encore une demi-heure et puis je te libère.
- De toute façon c’est trop tard pour sortir maintenant, grogna Jeff.
- Ça sera pour une prochaine fois, fit Boher.
- Tu peux dire ça, toi, le reprit Jeff. Dès qu’une fille te voit elle te tombe dans les bras. Comment tu fais ?
- Je ne sais pas. C’est comme ça, dit Boher en haussant les épaules.
- J’aimerais bien te voir ramer au moins une fois avec une fille, ironisa Jeff.
- C’est pas prêt d’arriver, car moi, quand je vois qu’il n’y aucune chance, je préfère me retirer, expliqua Boher.
- Et ça t’es déjà arrivé de kiffer vraiment une fille et qu’elle elle ne te calcule pas, demanda Jeff.
- Euh laisse moi réfléchir, plaisanta Boher. Non, en fait !
- C’est bien ce que je disais, rumina Jeff.

De retour au commissariat, Boher était en train de ranger son bureau avant de quitter les lieux quand le brigadier de faction l’interpella.
- On a un cambriolage, lui dit-il.
- Rue Edouard Herriot, demanda Boher.
- Oui comment vous savez, répondit le brigadier.
- Parce que putain de merde, j’y étais, il n’y a même pas une heure. Je le savais. Il m’est encore passé entre les mains. On en sait mieux dit-il en se reprenant.
- Le propriétaire vient de rentrer chez lui et s’en est aperçut. Il nousa tout de suite appelé, expliqua le brigadier.
- Une voiture est déjà partie, vérifia Boher.
- Oui, à l’instant, dit le policier.
- J’y vais aussi, ajouta-il.

Là-bas, il ne put que constater les faits : l’alarme avait été débranchée et trois toiles avaient disparues. A la place, il y avait la carte de visite d’Arsène : « bien mal acquis ne profite jamais ». Et merde. Pourquoi il n’avait pas cru en son flair. Le propriétaire était passablement énervé sur « qu’est ce que faisait la police ? », il allait garder son calme. De toute façon, il en avait d’autres tableaux et puis il toucherait une grosse prime de son assurance. Non, lui ce qui l’énervait, c’est qu’il lui ait encore glissé entre les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 15 Mar - 22:44

- Et ça t’es déjà arrivé de kiffer vraiment une fille et qu’elle elle ne te calcule pas, demanda Jeff. Et c'est ce qui va arriver avec Samia ? Wink

J'aime beaucoup le côté enquête policière
Vivement la suite !!!


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 15 Mar - 22:55

Super cette nouvelle fic, comme ma VDD, j'aime bien le côté policier.
Vite, la suite
Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 15 Mar - 23:01

j'aime beaucoup cette fic aussi avec le côté enquête...

le arsène lupin ne serait-il pas
Spoiler:
 

suite
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mer 16 Mar - 10:36

Ch.4 première rencontre ou presque

- J’ai lu dans la presse que ton arsène avait encore frappé, lui dit Malik.
- Ouais, mais je finirais par l’avoir, le reprit Boher.
- Samia est disponible mardi soir. Ça te va ? proposa Malik.
- Oui, parfait, j’amène le vin, répondit Boher.
- Ok ça marche à mardi alors, conclut Malik.

Bohe rumina tout le weekend. Il savait qu’il passait à côté de quelque chose sur cette affaire. Il allait reprendre les dossiers un par un et puis il trouverait bien une piste sérieuse.

Le mardi soir, il était en train de se garer devant chez malik et céline quand une voiture le doubla et prit la place de parking qu’il convoitait. Il ne lui en fallait guère plus pour l’énerver surtout après la journée qu’il avait eue, la tête plongé dans la paperasse. Pour aboutir à rien, nada. Il se gara tellement prêt de la voiture que le chauffeur ne put sortir. Il descendit sa vitre pour l’apostropher :
- Et alors vous vous gênez pas ? l’apostropha Boher. quelle ne fut pas sa surprise de revoir la fille qui l’avait bousculé au mistral la semaine dernière.
- Oh ça va. Je suis déjà en retard. Vous en trouverez une autre de place, répondit la jeune femme.
- Mais je l’avais vu avant vous, la reprit Boher.
- Eh bien, j’ai été plus rapide, c’est tout, ironisa-t-elle.
- Vous savez qu’on n’a pas le droit de doubler ici ? ajouta Boher.
- Vous êtes de la police ? demanda-t-elle. Non alors foutez moi la paix. Et elle se glissa par l’autre portière.
- Elle ne manque pas d’air celle-là, marmonna Boher.

Quelques centaines de mètres plus loin, il trouva enfin une place. Quand il sortit il essaya de voir où elle avait pu passer, mais c’était trop tard, elle avait disparu. De toute façon, il allait relever le numéro de sa plaque et on verrait bien si elle la ramènerait autant. Arrivé devant la porte, il sonna à l’interphone :
- C’est toi, je t’ouvre, lui répondit Malik.
- Oh putain, j’ai oublié la bouteille dans la voiture, entendit-il dans le haut-parleur.
- Tu me parais bien énervé, devina Malik.
- Je te raconterais, je suis tombé sur une folle dingue. Je suis là dans cinq minutes, ajouta-t-il.

La deuxième fois, c’est Céline qui répondit et lui ouvrit la porte. Il l’embrassa chaleureusement :
- Tu parais bien essoufflé, fit Céline.
- J’ai dû repartir à la voiture, expliqua Boher. J’avais oublié la bouteille. Tiens et ça c’est pour toi en lui offrant un magnifique bouquet.
- Merci mais il ne fallait pas, le reprit Céline.
- C’est pour te remercier du cadeau que tu me fais en me faisant parrain, raconta Boher.
- Je ne sais pas si ce sera un cadeau, dit Céline.. En tant cas, tu devras supporter la marraine. Et ça ce n’est pas gagné.
- On dirait que tu ne l’aimes pas trop, s’étonna Boher.
- Ce n’est pas ça mais elle est jeune et elle s’emporte souvent. On n’a pas beaucoup d’affinités, expliqua Céline.
- Pas plus qu’avec malik, au début de votre rencontre, répondit Boher.
- Comme quoi tout peut arriver, fit Céline.
- La sœur de malik est déjà arrivée, demanda Boher.
- Oui elle discute boulot avec malik. On a un problème d’informatique au bureau, répondit Céline.
- Elle travaille là-dedans, la questionna Boher.
- Elle a monté sa propre boite depuis presque un an. Ça lui a mis pas mal de plomb dans la tête, c’est déjà pas mal, ajouta Céline.

Ils s'avancèrent alors vers le salon :
Quand il vit son ami, Malik se leva :
- J’étais en pleine discussion avec samia, s’excusa-t-il. Je ne t’ai pas entendu sonner la deuxième fois.
- On papotait dans l’entrée avec ta….mais il s’interrompit.

A ce moment-là, il réalisa que l’hystérique avec sa voiture n’était autre que la petite sœur de Malik.
- Bonsoir, ravie de faire ta connaissance, lui fit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mer 16 Mar - 19:22

ptdr ah j'adore !!!


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Jeu 17 Mar - 20:25

A ce moment-là, il réalisa que l’hystérique avec sa voiture n’était autre que la petite sœur de Malik.
- Bonsoir, ravie de faire ta connaissance, lui fit-elle.

Ch.5 un coup bien bas

Soit elle ne l’avait pas reconnu, soit elle jouait très bien la comédie :
- Je crois qu’on s’est déjà croisé ce soir, observa-t-il.
- Et merde, vous ne pouviez pas le garder pour vous. Il va encore me faire la morale, grogna Samia.
- Qu’est-ce que tu as encore fait ? la questionna Malik.
- Mais rien, c’est lui, le reprit Samia. Il a plaqué sa voiture contre la mienne et j’ai dû faire des acrobaties pour passer par l’autre porte.

A cette occasion, il avait pu remarquer qu’elle avait des jambes magnifiques quand elle avait dû enjamber les sièges avec sa mini-jupe.
- Je ne comprends rien, fit Malik.
- Ta sœur m’a fait une queue de poisson pour me piquer ma place de stationnement, expliqua Boher.
- Parce que c’était écrit votre nom par terre. Je n’avais pas vu excuse, ironisa Samia.
- Samia tu devrais te calmer, dit Malik en haussant le ton.
- Ah ouais et pourquoi, il va appeler la police, plaisanta Samia.
- Il n’en a pas besoin, il est flic, constata Malik.
- Je…..balbutia Samia.

Boher avait adoré voir l’espace de quelques secondes l’étonnement sur sa fonction mais elle s’était reprise assez vite.
- Et bien il n’a qu’à me verbaliser s’il le veut, j’en ai rien à faire, affirma Samia.
- Si on se mettait à table plutôt, fit Céline pour détendre l’atmosphère.

Boher et samia n’arrivaient ni l’un ni l’autre à se calmer vraiment de l’intérieur. Mais ils firent chacun des efforts pour que la soirée se continue le mieux possible.
Boher fut appelé pour son boulot :
-excusez-moi, deux minutes, je reviens, fit-il en se levant.
-tu aurais pu faire attention, réprimanda Malik.
- Et comment je pouvais penser que c’était un flic, le reprit Samia.
- Il faut que tu te calmes en voiture. Un de ces jours, il va t’arriver des bricoles. Et si tu tombais sur un malade, expliqua Malik.
- Je serais me défendre, répondit Samia. Qui c’est qui gagnait toujours quand on se battait petits.
- Toi, mais je n’ai jamais aimé l’affrontement, se justifia Malik..
- Oui tu préfères les joutes verbales. C’est pour ça que tu es devenu avocat, d’ailleurs ironisa Samia.
- Excusez-moi mais je dois y aller, un problème au poste. Merci encore pour cette soirée, fit Boher.

Céline le raccompagna jusqu’à la porte :
- Tu vois bien que j’avais raison, li dit Céline.
- Oui elle a un sacré caractère, consentit Boher. C’est tout l’opposé de son frère.
- Il faut juste qu’elle se trouve. Je crois, remarqua Céline.
- Ne t’en fais pas, la rassura Boher. Promis. Je prendrais des gants avec elle la prochaine fois. Pour le bien de ton bébé. Ça serait dommage si le parrain et la marraine se détestaient.

Cinq minutes plus tard, samia sortit à son tour de chez son frère. Elle ne fut guère étonnée de trouver ce boher collé à sa voiture.
- Vous attendiez le bus, ironisa Samia.
- Très marrant, hilarant, ajouta Boher.
- Vous permettez., fit-elle en s’avançant vers sa voiture.
-je voulais juste mettre les choses au point, fit Boher. Je n’ai pas beaucoup apprécié le coup de la voiture. Et votre sale caractère. Mais j’aime beaucoup votre frère et céline. Alors pour eux je suis prêt à oublier tout ça et à repartir de zéro.
-j’en ai rien à faire de vous, affirma Samia. C’est pas vous qui allez m’expliquer comment je dois me comporter tout de même avec mon frère et ma belle-sœur.
Alors il la plaqua contre la voiture. Son visage était à peine à cinq centimètres du sien.
- J’essaye juste de faire rentrer quelque chose dans votre jeune cervelle de moineau, s’énerva Boher.
- Vous n’avez pas d’ordre à me donner, riposta Samia.
- Mais vous faites vraiment chier. Ses yeux disaient tout le contraire. Il s’approcha encore plus prêt et allait l’embrasser quand elle lui envoya un coup de pied bien placé.
- Mon frère avait raison de dire de me méfier des malades en voiture. Et elle monta dans sa voiture avant de s’enfuir sans demander son reste, ni jeter un regard en arrière sur sa victime du jour.

Boher se releva difficilement. Il n’aurait peut-être pas dû tenter de l’embrasser. Mais ce n’était pas prémédité. Il avait… enfin, ….il…. et merde. Il allait garder ses distances avec elle dorénavant s’il tenait à ses …
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Jeu 17 Mar - 23:30

Excellent ce coup bien bas, j'adore ta fic ! Vite! la suite !
Revenir en haut Aller en bas
myriam972

avatar

Féminin
Age : 42
Localisation : banlieue parisienne
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Ven 18 Mar - 0:07

mais c'est une vrai tigresse cette samia.
même pas peur, boher reussira a la dompter sinon faudra qu'il fasse gaffe à ses "cojones"


Dis-moi qu'entre toi et moi 1 jour ça va coller
Boher tu sais de toi je n'peux plus me décoller
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Sam 19 Mar - 4:06

Boher se releva difficilement. Il n’aurait peut-être pas dû tenter de l’embrasser. Mais ce n’était pas prémédité. Il avait… enfin, ….il…. et merde. Il allait garder ses distances avec elle dorénavant s’il tenait à ses …

Ch.6 la tête ailleurs

Le lendemain, au boulot, Boher avait la tête ailleurs. Jeff le lui fit remarquer :
- Y a quelque chose qui ne va pas Jean-Paul.
- Non, non…marmonna Boher.
- C’est toujours ton affaire qui te ronge, hypothéqua Jeff.
- Ouais, mentit Boher avant de rejoindre son bureau.

Ça faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé mais il n’arrivait pas à s’enlever cette fille de la tête. Et pourtant, leurs deux premières rencontres avaient plutôt mal débutées. Depuis hier, il n’arrêtait pas de penser à elle. Il avait même rêver d’elle cette nuit. Un vrai ado bousculé par ses hormones. Non mais n’importe quoi ! D’abord, il y avait plusieurs raisons pour ne pas s’intéresser à elle :

1) Elle était trop jeune pour lui
2) C’était la sœur de ses deux meilleurs amis
3) Elle n’en avait rien à foutre de lui et le lui avait bien fait sentir et comprendre hier soir.
4) Non ça suffisait….

Et malgré tout ça, il ne faisait que penser à son odeur quand elle l’avait bousculé, à ses lèvres qu’il avait failli embrasser, à son caractère emporté qu’il adorerait amadouer, à ses jambes interminables qui l’avait fait chavirer….. et puis…..

- Allez reprends toi, boher. Tu as du boulot. Il se plongea dans ses dossiers en étant sûr à l’avance qu’il ne ferait rien de bon aujourd’hui.

C’est ainsi que le trouva Jeff :
- Lieutenant, il y a Mr Zacharian qui voudrait vous parler de l’affaire et de ses avancées, expliqua Jeff en s’excusant pour l’avoir dérangé.
- Fais le entrer, fit Boher.
- Asseyez-vous. Je vous sers un café, proposa Boher.
- Je veux bien. Où en êtes-vous ? demanda-t-il.
- On essaye de remonter l’adresse ITP par lequel le ou les cambrioleurs ont pu pirater votre système de sécurité, expliqua Boher. Par contre, on n’a pu trouver aucune empreinte ou trace sur place. Mais vous savez avec les séries américaines, maintenant ils savent tous comment éviter de laisser des traces.
- Vous croyez que les tableaux pourraient réapparaître dans les circuits détournés, questionna Mr Zacharian.
- Soit il a cambriolé ces tableaux pour une commande, pour lui-même aussi pourquoi pas, même si je n’y crois pas trop. Il peut aussi l’avoir fait pour l’argent, mais il n’arrivera à revendre aucun de ces tableaux par la voie légale ; assura Boher.
- J’ai contacté d’autres amis qui se seraient fait cambriolés par le même salaud. Ce n’est pas contre vous, mais on a décidé de faire appel à un privé, expliqua Mr Zacharian. Ce n’est pas que je ne fais pas confiance dans notre police, mais je me dis que plus de personnes lui tourneront autour, plus il se sentira acculé et fera une erreur.
- Je ne suis pas d’accord avec vous. Il peut aussi choisir de se faire oublier ou de partir ailleurs, ajouta Boher. Et on ne le retrouvera jamais.
- Au moins, aucun de mes amis ne se fera plus voler, ironisa Mr Zacharian.
- Je vous tiens au courant de notre affaire dès que j’en sais plus.
- Je compte sur vous, conclut Mr Zacharian avant de partir.

Boher s’énervait dans son bureau en braillant quand jeff revint :
J’ai horreur de ça. Faire des ronds de jambes à des mecs aussi pourris que lui. Ila fait toute sa fortune sur le malheur des autres. Et maintenant qu’il a du fric, il se croit tout permis. Je me dis parfois, que les personnes qu’arsène vole le mérite bien.
- Ne le dis pas devant le juge estève alors, fit Jeff.
- Bon si on en revenait à notre affaire, se reprit Boher. Je me demande si on arrivera un jour à l’attraper. Il ne pourrait pas faire une seule erreur pour qu’on ait une piste. Merde, on n’a rien de rien.
- On connait déjà son mobile et c’est pas mal, fit Jeff.
- Et ça nous mène à quoi ? s’énerva Boher. Il ne s’attaque qu’à des personnes peu fréquentables, d’accord. Mais ce n’est pas ça qui va nous aider.
- Il faut reprendre tout à zéro et se mettre à sa place. Pourquoi il vole ces personnes ? dans quel but ? qu’est-ce qu’il fait de tout ce qu’il vole ? est-ce qu’il a volé dans d’autres villes ou régions ? Est-ce qu’il agit tout seul ? énuméra Jeff.
- On va reprendre tout point par point, commença Boher.
Revenir en haut Aller en bas
Elo250 GTO

avatar

Féminin
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Sam 19 Mar - 11:05

ptdr j'adore Babou ! Le coup de pieds dans enfin en plein dedans ouillele pauvre !
Il va devoir la dompter la belle lol!


Merci à Ma puce pour la signature
Un Enorme MERCI à toute l'équipe de PBLV pour ces bons moments I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Sam 19 Mar - 17:47

ptdr Hilarant !!! et le titre du chapitre 5 Un coup bien bas tellement bien choisi Laughing

Et si Arsène était une femme ? ......... j'ai même pensé à Zecco .... mais qui donc est-ce ? Very Happy

Merci Babou . bisou


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 20 Mar - 9:56

Ch.7 sale c****** de macho

Quelques jours plus tard, Malik déjeuna avec sa sœur au café du mistral :
- Ça va toi, lui demanda Malik.
- Oui très bien. La boîte fonctionne bien. Je vais bientôt être rentable et je pourrais alors te rembourser, lui dit Samia.
- Je parlais plutôt de ta vie côté personnel. Tu vois quelqu’un en ce moment, lui demanda-t-il.
- Je ne vois pas en quoi ça te regarde, s’énerva Samia. Comme d’hab.
- Parce que moi j’ai trouvé la femme de ma vie. Que je suis le plus heureux au monde à l’idée d’avoir un bébé et que j’aimerais que tu sois aussi heureuse que moi, l’amadoua Malik.
- Mais je suis heureuse. Je suis à mon compte, ma boîte tourne, j’ai un super bouche à oreilles. J’ai plein d’amis. Alors c’est vrai qu’avec le boulot je n’ai pas trop le temps de sortir ces temps-ci mais quand je pourrais embaucher du monde, ça changera.
- Et ….continua Malik.
- Et quoi ? fit Samia.
- Tu ne vois personne en ce moment, se répéta Malik.
- Non, je viens juste de te dire que je n’ai même pas le temps de voir mes amis. Où est-ce que j’en trouverais pour faire des rencontres ? le raisonna Samia.
- Et Jean-paul ? l’interrogea Samia.
- Ah celle-là je m’y attendais comme le nez au milieu de la figure, ironisa Samia.
- Mais pas du tout, se défendit Malik.
- Comme si ce diner l’autre jour ce n’était pas pour me le mettre dans les pattes, remarqua Samia.
- Je voulais juste que tu le rencontres comme c’est un de nos meilleurs amis et qu’en plus, vous allez être parrain et marraine de mon bébé.
- Mais bien sûr, fit Samia.
- Et puis, tu penses qu’il n’y a qu’un flic bourrin comme lui qui arrivera à me dominer et me calmer. Mais tu te mets le doigt dans l’œil jamais, tu m’entends jamais, je ne me laisserai dominer par un sale macho comme lui s’énerva Samia.
- C’est encore cette histoire de voiture, fit Malik.
- Je ….(elle n’allait pas lui raconter qu’il avait essayé de l’embrasser. C’était son meilleur ami. Oh et puis zut) Si tu veux tout savoir. Il l m’a sauté dessus avoua Samia.
- Mais bien sûr, ricana Malik.
- Si tu ne me crois pas, demande-lui donc comment vont ses bijoux de famille, plaisanta Samia. Car tu vois, je sais me défendre. Je ne suis pas une faible femme et je n’ai pas besoin d’un homme pour le faire à ma place. Je sais très bien le faire toute seule.
- Tu l’as frappé. Mais quand ? demanda Malik.
- L’autre soir devant chez toi quand il a essayé de m’embrasser, raconta Samia.
- J’étais sûr que tu lui plaisais, dit Malik.
- Putain, un mec m’agresse et toi tu es content, s’énerva Samia.
- Il ne t’a pas agressé Il a juste eu un geste déplacé, se justifia Malik. Mais tu as dû lui faire beaucoup d’effet. Comme c’était la première fois que tu le voyais.
- Pas vraiment non, l’autre jour déjà. Il m’a bousculé dans la rue en me rentrant dedans, se rappela Samia.
- Tu vois c’était le destin, affirma Malik. J’essaye de vous faire rencontrer depuis longtemps, mais ça ne s’est jamais fait. Et finalement, le destin fait que vous vous rencontriez sans mon intervention.
- Dis à ton copain de m’éviter et de garder ses mains dans les poches et le reste loin de moi, le prévint Samia.
- C’est dommage, parce que si tu le connaissais mieux, tu pourrais changer d’avis. Tu as une fausse image de lui, il n’est pas du tout le macho que tu crois, la reprit Malik.
- Mais qu’est-ce que tu en sais ? Tu n’es pas une femme. Tu ne sais pas comment il se comporte avec elles, répliqua Samia.
- Je suis sorti très souvent avec lui avant de fréquenter Céline et je t’assure que c’est un mec bien avec les filles, observa Malik.
- Eh bien moi, il me débecte. Basta. Embrasse la future maman pour moi, à plus, fit-elle avant de partir.
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 20 Mar - 12:11

suite

Merci Babou Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 20 Mar - 13:21

Décidément ptdr Malik l'entremetteur et le destin ! quelle belle paire de casse-pieds ..... pour Samia en tous cas .... car pour moi je suis raviiie !!! Very Happy

Encore !!!


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 20 Mar - 16:40

ptdr I love I love!!!!
lechouille
suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mini-jupe et talons noirs (terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mini-jupe et talons noirs (terminée)
» Des cavalières en mini jupe ?
» Sous la mini-jupe
» Le ministre et la brune en mini-jupe
» [Planetdoll Mini Riz] L'Automate / (custo terminée) p4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boh'Girls'Team :: Boh'furcations :: A vos plumes !!! :: Et ils vécurent heureux :: babou0506-
Sauter vers: