Boh'Girls'Team
Bienvenue sur le forum des Boh'girls ! Boh'ne visite !


Boh'Girl un jour ~ Boh'Girl toujours
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mini-jupe et talons noirs (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Bulevard21



Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 3 Avr - 12:46

Very Happy

Elle n’était pas certaine que Boher avait les mêmes sentiments pour elle. si si il a les mêmes ..... n'est-ce pas ? Wink

PS : Jolie signature . bisou
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Lun 4 Avr - 19:40

Elle était vraiment accroc. Cela allait trop vite pour elle. Elle n’était pas certaine que Boher avait les mêmes sentiments pour elle. Mais elle était tellement bien que toutes ses pensées s’envolèrent et qu’elle s’endormit le sourire aux lèvres aussi comblée que qu’ils avaient fait l’amour, enfin presque.

Ch.23 une idée de cadeau ?

Boher se réveilla tard. Il ne pouvait pas lui amener le petit déjeuner au lit. Elle n’était déjà plus à ses côtés. Il trouva dans la cuisine un petit mot doux.
« Tu dormais si bien que je n’ai pas osé te réveiller. J’espère que tu ne travaillais pas ce matin. Je t’embrasse de partout. Samia »

Quelle honte ! Il s’était endormi comme un vieux hier soir. Qu’est-ce qu’elle avait pu penser de lui ? Ses petits copains n’avaient jamais dû lui faire ce coup.

Il déjeuna en vitesse avant de retrouver son appart. Il ne travaillait que ce soir. Il fallait qu’il trouve une idée pour se faire pardonner le coup de la veille. Mais quoi ? C’est dommage parce qu’à une époque, il aurait appelé son pote Malik ou même Céline pour leur demander conseil. Et pourquoi pas, il n’avait pas besoin de dire qui était sa copine. Il appela Céline au bureau :
- Ça fait longtemps que je n’ai pas eu de tes nouvelles, lui reprocha Céline.
- Comment vas-tu ? pas trop malade, demanda Boher.
- Non ça va, répondit Céline. Je n’ai plus de nausées. Mais je suis un peu insupportable avec Malik en ce moment.
- Profites-en tu as des excuses avec les sautes d’humeur de femme enceinte, ironisa Boher.
- Mais c’est ton pote tout de même, s’indigna Céline.
- Justement. Au fait, je voulais te demander un conseil, expliqua Boher.
- Dis toujours si je peux faire quelque chose pour toi, s’exprima Céline.
- Voilà, je sors avec quelqu’un. C’est tout récent, ajouta Boher.
- C’est donc pour ça que tu n’appelles plus et qu’on ne te voie plus, comprit Céline.
- Enfin…oui…fit Boher un peu embarrassé. En fait, j’ai quelque chose à me faire pardonner.
- Quoi ? demanda Céline.
- Euh…. J’étais tellement crevé hier soir en rentrant du boulot, que je me suis écroulé dans le lit en m’endormant avant qu’elle me rejoigne, se confia Boher.
- Ah c’est tout. Je pensais à plus grave, s’étonna Céline.
- Je veux marquer le coup quand même, observa Boher. J’ai pensé aux fleurs mais c’est ringard.
- Comme il fait beau, tu peux l’inviter à pique-niquer au parc borely, proposa Céline. Tu prévois tout dans un joli panier avec une belle couverture pour s’asseoir. Le grand jeu quoi.
- Mais ça ne fait pas assez longtemps que je suis avec elle pour savoir ce qu’elle aime manger, remarqua Boher.
- Tu es chez elle ou chez toi, questionna Céline.
- Chez elle, répondit Boher.
- Et bien ouvre son frigo. Il n’y a rien de mieux pour connaître ses goûts. Euh au fait, c’est pas toi le flic, normalement, plaisanta Céline.
- Très drôle, fit simplement Boher.
- Et quand est-ce que tu nous la présentes ? l’interrogea Céline curieuse.
- Ecoute c’est un peu nouveau quand même, on sort ensemble depuis une semaine à peine, fit Boher.
- Mais tu la connais depuis longtemps sinon, s’étonna Céline.
- Euh, deux semaines, balbutia Boher.
- Ça te ressemble si peu. Tu as eu le coup de foudre, quoi ! s’exclama Céline.
- Peut-être, je ne sais pas. En tous cas c’est très fort. On se voit tous les jours. J’ai même la clé de chez elle.
- D’ici à la fin de la semaine, tu auras emménagé avec elle. Tu vas peut-être vite en besogne, s’inquiéta Céline.
- Je n’avais jamais ressenti ça pour quelqu’un avant elle. C’est vraiment quelqu’un de bien. On a plein d’affinités. J’adore la regarder. Elle est trop belle. On peut aussi discuter des heures et des heures.
- Que discuter ? ironisa Céline.
- Non rassure toi, la reprit Boher. On ne fait pas que discuter. Mais pour ces choses-là, j’en parle plutôt à Malik.
- Cachotier, fit Céline.
- Je te laisse. Je vais aller préparer ce pique-nique c’est une très bonne idée, la remercia Boher.
Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Lun 4 Avr - 19:58

lechouille
Revenir en haut Aller en bas
Brunette

avatar

Féminin
Age : 25
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 5 Avr - 2:48

J'adore ! Vivement la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 5 Avr - 18:40

Samia va -t-elle adhérer à l'idée ? ..... si jamais ils croisent Malik ...... Wink

suite


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 5 Avr - 20:05

- Je te laisse. Je vais aller préparer ce pique-nique c’est une très bonne idée, la remercia Boher.

Ch.24 une jolie surprise

Il avait tout préparé dans sa voiture, il ne lui restait plus qu’à passer prendre Samia en espérant qu’elle pourrait sortir du bureau. Elle fut surprise de le voir débarquer avec un bouquet de jonquilles au bureau.
- Je ne te dérange pas au moins. Tu n’attends pas un client, lui demanda Boher.
- Non, en s’avançant vers lui et en l’embrassant. Ça m’a manqué ce matin de ne pas pouvoir t’embrasser avant de partir au boulot, lui confia Samia.
- Je suis désolé pour hier soir, tu as dû me prendre pour un naze. Mais j’étais tellement crevé, s’excusa Boher.
- Mais pas du tout, le reprit Samia. D’ailleurs tu étais trop mignon ! Je me suis servi de toi dans ton sommeil.
- Pardon ! s’étonna Boher.
- En tout bien tout honneur, comme oreiller, idiot, répondit Samia. Et moi qui mets beaucoup de temps à m’endormir d’habitude, je suis tombée comme une souche. Je n’ai jamais aussi bien dormi.
- On m’avait parfois vanté mes mérites au lit, mais pas celui d’oreiller ou de somnifère, plaisanta Boher.
- Je ne plaisante pas. D’ailleurs, d’habitude, je n’aime pas dormir au lit avec les hommes que je fréquente. Mais là, hum…murmura Samia.
- Bon est ce que tu peux t’absenter deux heures, j’ai une surprise pour toi. Pour me faire pardonner, dit Boher.
- C’est moi la chef. Je fais ce que je veux, expliqua Samia. J’annule mes rendez-vous de cet après-midi et je suis toute à toi.

Il lui banda les yeux avant de l’aider à s’asseoir dans la voiture.
- Et tu m’emmènes où ? demanda Samia.
- Si je t’ai caché les yeux c’est pour la surprise je ne vais pas la gâcher en te le disant tout de même, la reprit Boher.

Quand elle descendit de voiture, au bruit des enfants et d’une fontaine, elle comprit qu’ils devaient être au parc Borely. Il la guida jusqu’à un endroit un peu plus isolé. Prit le temps d’installer le pique-nique avant de lui détacher le bandeau.
- Personne n’avait jamais fait ça pour moi, c’est trop mignon. Hum, et toutes les choses que j’aime comment as-tu fait ? remarqua Samia.
- Mystère et boule de gomme. Je suis quand même lieutenant, c’est mon boulot les enquêtes, se défendit Boher.
- Tu as fait une enquête sur moi, fit Samia.
- Non je ne suis pas ton frère, j’ai juste ouvert ton frigo pour voir ce que tu aimais, expliqua Boher

A la fin du repas, quand Boher eut tout rangé dans le panier. Ils s’installèrent sur la couverture, Samia la tête sur le torse de Boher, les mains enlacés à regarder les nuages. Et passèrent une bonne partie de l’après-midi ainsi à discuter. Mais il fut bientôt temps pour Boher de partir au travail.
- Je te dépose chez toi, proposa Boher.
- Non pose-moi au bureau, lui dit Samia, je rattraperais un peu de mon retard. En plus si tu n’es pas là, je n’arriverais sans doute pas à m’endormir.
- On se voit demain matin alors, demanda Boher.
- Passe me chercher au bureau. Je dormirais sur place et on prendra le petit-déjeuner ensemble quelque part, fit Samia.
- Très bonne idée ça en l’embrassant une dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 5 Avr - 20:13

love et coeur
suite
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mer 6 Avr - 16:26

Arya a écrit:
love et coeur
suite

Arya a tout dit Very Happy


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mer 6 Avr - 23:31

- On se voit demain matin alors, demanda Boher.
- Passe me chercher au bureau. Je dormirais sur place et on prendra le petit-déjeuner ensemble quelque part, fit Samia.
- Très bonne idée ça en l’embrassant une dernière fois.

Ch.25 ça suit son chemin

Arrivé au boulot, même s’il avait les idées peu claires embrumées pas les images de Samia et de leur après-midi de farniente, il alla voir Madigan pour lui faire le bilan de l’affaire en cours.
-alors vous avez avancé ? lui demanda-t-elle.
- j’ai appris deux ou trois choses oui, répondit Boher.
- Lesquelles ? l’interrogea la commissaire.
- Premièrement, aucun receleur n’a entendu parler du Degas comme on le pensait. Ils m’ont tous dit qu’Arsène n’arriverait pas à le refourguer comme ça. Le tableau était trop célèbre et trop cher. Je leur ai demandé alors s’il connaissait des collectionneurs susceptibles de vouloir un Degas ou précisément ce Degas. J’ai fait chou blanc sauf chez le dernier qui m’a donné un nom. Après je suis allé voir l’ancien propriétaire du tableau, il m’a expliqué qu’il avait fait faillite à cause de l’américain Madoff. Il avait dû à contrecœur se séparer de sa collection de tableaux.
- C’est une première piste. Il a pu commanditer le vol pour récupérer son tableau, fit Madigan.
. Il m’a aussi raconté qu’il y avait deux personnes qui se disputaient son tableau Charles Frémont et un dénommé Jules Lansing. J‘ai rendez-vous avec lui demain à 11h. Je vais aussi vérifier si l’ancien propriétaire s’est assez renfloué pour pouvoir à nouveau s’acheter le Degas.
- bien, bien et pour la petite Nassri. Elle continue à coopérer avec nous, demanda Madigan.
- Elle a réussi à remonter jusqu’à la boite postale mais quant à remonter les adresses des comptes internet, c’est plus compliqué, observa Boher. Je pense qu’Arsène s’y connait aussi bien qu’elle. Il a réussi à effacer ses traces, mais on ne sait jamais.
- Les collègues ont bouclé l’affaire du réseau pédophile plus vite que prévu. Ils vont nous déléguer deux collègues de chez eux. Ils arrivent Lundi, expliqua Madigan.
- D’accord, très bien je préviens Melle Nassri qu’on n’a plus besoin d’elle, fit Boher.
- Surtout remerciez la bien, ajouta Madigan. On pourrait avoir besoin d’elle pour une autre enquête. On ne sait jamais. Elle a l’air de s’y connaître pas mal.
- Elle n’en a pas que l’air, fit Boher. (et dans plein d’autres domaines aussi)

Comme prévu, à la fin de son service, Boher passa récupérer Samia pour aller prendre le petit-déjeuner :
- Ça ne te fait rien si on prend notre café chez Roland. J’ai rendez-vous juste à côté à 9h, proposa Samia.
- C’est parfait, moi aussi j’ai rendez-vous ce matin, s’excusa Boher. Le problème c’est que je ne pourrais pas t’embrasser comme je le voudrais.
- Ce n’est pas grave, on se rattrapera ce soir, répondit coquine Samia en l’embrassant.
Quelques temps plus tard, installés en terrasse, Samia lui demanda où il en était de son enquête :
- Ça avance, j’ai deux, trois pistes de plus en plus sérieuses, confia Boher.
- Ah bon, je suis contente pour toi, fit Samia.
- Au fait, Madigan m’a dit de te remercier pour ton aide. Mais deux inspecteurs nous ont été dépêchés, fit Boher.
- Vous n’avez donc plus besoin de moi, ajouta Samia. Tant mieux. Enfin, ce n’est pas ce que je voulais dire. J’ai été très contente de participer avec toi sur l’enquête. Mais d’une, j’ai laissé traîner pas mal de choses en suspens au boulot ; et de deux, au moins, je n’aurais plus à me retenir et à prendre sur moi.
- Sur toi pour faire quoi ? l’interrogea Boher.
- Prendre sur moi pour ne pas te jeter dessus, fit Samia en s’approchant de lui puis elle se recula prestement dès qu’elle vit son frère arrivé au coin de l’immeuble. Merde, mon frère, fit-elle.
- Quoi, ton frère ? s’étonna Boher.
- Il arrive dans une minute. Il nous a vus, je crois. Qu’est-ce qu’on lui dit ? demanda Samia.
- Rien, on le laisse parler, expliqua Boher. C’est quand on se noie dans les détails et qu’on n’arrête pas de parler, qu’on est le moins crédible. Crois-en mon expérience de flic.

- Ah sœurette, c’est toi ? s’étonna Malik. Tu n’es pas à ton bureau.
- En fait, je suis passé au poste pour donner au lieutenant Boher les derniers éléments que j’ai découvert, raconta Samia.
- Et comme j’avais fini mon service, je lui ai proposé de m’accompagner pour prendre mon petit-déjeuner, continua Boher.
- Oh je n’avais pas vu que c’était toi, fit Malik. D’ailleurs, j’allais t’appeler. Je voulais savoir comment la surprise s’était passée.
- Quelle surprise ! demanda Boher.
- Céline m’a tout raconté, avoua Malik. Elle m’a aussi dit pour le pique-nique. Il faudra que tu nous la présentes à Céline et à moi. On a hâte de voir quelle fille a pu te faire craquer autant pour que tu te plies en quatre pour elle. D’après ma femme, tu as l’air vraiment accroc à cette fille.
Dans le dos de Malik, Boher vit Samia qui lui souriait.
- Et toi aussi, j’aimerais bien rencontrer, ton nouveau petit ami, continua-t-il en se tournant vers sa sœur cette fois. A la rigueur, si ça vous va, on peut se faire un dîner tous les six, samedi soir, proposa Malik. J’en parle à Céline et je vous appelle pour fixer l’heure. Je file, j’ai une audience dans un quart d’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mer 6 Avr - 23:44

alalala, si il savait le pauvre malik!! et puis, 4 couverts suffiraient Wink
suite
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Jeu 7 Avr - 18:01

Oui s'il savait ! Laughing


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Sam 9 Avr - 7:33

désolé de ne plus poster mais j'ai des graves soucis de famille. Je ne sais pas quand je pourrais revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Sam 9 Avr - 13:31

t'inquiète pas
la famille d'abord
bon courage
Revenir en haut Aller en bas
mamoune06



Féminin
Age : 57
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 10 Avr - 0:56

pas de problème bon courage a toi
Revenir en haut Aller en bas
LAaura&Angel66

avatar

Féminin
Age : 21
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Dim 10 Avr - 21:58

Ah effectivement la famille avant tout ! Bon courage et je suis impatiente de découvrir la suite bounce VLS
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Lun 11 Avr - 14:49

Aucun souci Babou , courage ! bisou


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Lun 11 Avr - 17:56

merci pour vos messages, ça donne du courage.
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Lun 11 Avr - 19:50

- Et toi aussi, j’aimerais bien rencontrer, ton nouveau petit ami, continua-t-il en se tournant vers sa sœur cette fois. A la rigueur, si ça vous va, on peut se faire un dîner tous les six, samedi soir, proposa Malik. J’en parle à Céline et je vous appelle pour fixer l’heure. Je file, j’ai une audience dans un quart d’heure.

Ch.26 aveu spontané

- Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ? demanda Boher.
- Je ne sais pas, hésita Samia. Je trouve qu’on devrait encore attendre pour le lui dire. Au fait, alors comme ça l’idée du pique-nique ne venait pas de toi ? lui fit remarquer Samia en changeant discrètement de conversation.
- En fait… euh non. Tu sais, je cherchais vraiment à me faire pardonner de l’autre soir. Et je ne trouvais rien d’original, expliqua Boher.
- Mais je plaisante, dit en riant Samia. Tu lui as dit pour nous alors, l’interrogea Samia.
- Non, je lui ai juste dit que j’avais rencontré quelqu’un et que c’était assez sérieux, fit Boher.
- Alors entre nous, c’est sérieux, s’étonna Samia.
- Oui, pas pour toi, s’inquiéta Boher.
- Bien sûr que si, répliqua Samia. Là, tu vois, si on n’était pas au mistral, j’aurais très envie de te sauter dessus et de t’embrasser.
- Tu vois, si ton frère était au courant, on pourrait le faire, conclut Boher.
- Je sais, mais laisse-moi encore du temps, le pria Samia.
- SI ton frère m’appelle, je lui dis que ma copine n’est pas disponible, répondit alors Boher à contre cœur. Bon, je te laisse là, j’ai très envie de t’embrasser aussi mais Mirta nous regarde. J’espère que tu as des regrets.
- Tu passes ce soir, lui demanda Samia.
- Là, j’ai un rendez-vous et je dois repasser ensuite au commissariat pour briefer les deux inspecteurs qui arrivent. Je ne sais pas encore, répondit Boher.
- C’est toi qui vois. De toute façon, tu as ma clé, fit Samia.

Et alors qu’il allait partir, il crut l’entendre dire « je t’aime » mais il n’était pas sûr. Quand il se retourna, elle s’était déjà levée pour partir de son côté.
Ça avait été plus fort qu’elle, ça lui avait comme échappé. Quelle conne ! C’était la première qu’elle disait « je t’aime » aussi vite à un homme. Et il ne l’avait même pas entendu.

Il appris pleinde choses de son rendez-vous avec Jules Lansing. Celui-ci lui expliqua qu’à la vente aux enchères, il avait flashé sur le tableau de Degas. Mais que pendant la vente, Charles Frémont qui le connaissait lui avait discrètement fait passer un mot sur lequel il le menaçait de dire à sa femme qu’il avait une maîtresse s’il ne se retirait pas de la vente. Il lui demanda s’il l’avait dit à quelqu’un. Il lui avait répondu que c’était la première fois qu’il en parlait. Donc Arsène ne pouvait être au courant. Il fallait plutôt regarder du côté des finances de l’ancien propriétaire pour savoir s’il avait pu récupérer frauduleusement son tableau. Mais comment Arsène rentrait en contact avec ses commanditaires s’il ne le faisait pas pour lui-même. Il tournait en boucle là, et sa conversation avec Samia qui ne voulait rien dire à son frère le contrariait toujours même si elle lui avait avoué qu’elle l’aimait. Ça aussi, ça l’avait retourné car lui aussi il l’aimait grave. Et c’était la première fois de sa vie que c’était aussi rapide, intense et inévitable. Il se dirigea au commissariat pour accueillir les deux lieutenants, après il retournerait chez lui, il était réveillé depuis 36 heures. A ce rythme-là, il n’allait pas tenir.

Dans l’après-midi, Malik appela sa sœur :
- Céline est d’accord pour samedi. Tu n’auras qu’à venir vers 19h30. Je préviens aussi Jean-Paul, lui dit Malik.
- Je ne veux pas que tu me foutes la honte, que tu le questionnes comme un flic. Tu vas lui faire peur et le faire fuir, continua Samia.
- Je te promets de me tenir à carreau. Céline m’a déjà briefé là-dessus, commenta Malik.
- Ecoute c’est d’accord pour samedi, répondit Samia.
- C’est parfait. A samedi alors, conclut Malik avant de raccrocher.
Voilà, c’était fait elle ne pourrait plus reculer.

Malik essaya d’appeler Boher sur son portable, mais il tomba sur sa messagerie. Il le rappellerait ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 12 Avr - 14:43

jadore je voudrais bien voir la tete de malik quand il saurait que c'est boher suite




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
boher29

avatar

Féminin
Age : 28
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 12 Avr - 15:00

c'est trop bien !! elle est vraiment super cette fic Smile moi aussi j'ai hâte de voir la tête de Malik et Céline quand ils sauront pour Samia et Boher Very Happy
suite


Boh'mia I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 12 Avr - 20:31

Voilà, c’était fait elle ne pourrait plus reculer. est-ce l'heure des aveux ? .... je sens que non mais j'espère me tromper Very Happy

Babou , merci pour cette suite , malgré tes soucis . bisou


BULEVARD21 mon dailymotion
mon youtube
____________________________________________
La vie est une fleur , l'amour en est le miel Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 12 Avr - 22:13

Merci Babou pour cette suite ! Et bon courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arya

avatar

Féminin
Age : 27
Localisation : la où je suis
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 12 Avr - 22:24

merci beaucoup babou de poster pour nous malgrés tes soucis!!
souffle
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 12 Avr - 22:27

merci les filles. On a eu de bonnes nouvelles aujourd'hui. On est sur la bonne voie même si ça sera très long et difficile.
Revenir en haut Aller en bas
babou0506

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : saint etienne 42
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 12 Avr - 23:16

Malik essaya d’appeler Boher sur son portable, mais il tomba sur sa messagerie. Il le rappellerait ce soir.

Ch.27 je le fais pour toi !

Il était plus deux heures du matin, Samia et Boher étaient accoudés au bar en train de déguster leur pizza qu’ils venaient juste de réchauffer. Ils avaient tellement faim l’un de l’autre tout à l’heure qu’ils s’étaient précipités dans la chambre. Mais une faim réelle, elle, les avait réveillés.
- Délicieuse, fit Samia.
- Pas autant que toi, répondit Boher en l’embrassant.
- Je n’ai pas eu le temps de te parler tout à l’heure avant que tu me sautes dessus, avoua Samia.
- Je t’ai trouvé très conciliante toi aussi, la reprit Boher.
- Voilà. J’ai accepté une invitation samedi soir, expliqua Samia.
- Eh bien, ce n’est pas grave. On se verra dimanche, je ne bosse pas, fit Boher.
- Non je veux dire, j’ai accepté une invitation pour nous deux samedi soir, rectifia Samia.
- Chez ton frère et Céline ? Tu l’as mis au courant pour nous deux, alors, comprit Boher.
- En fait, j’ai finalement accepté quand il m’a téléphoné pour fixer la date et j’ai dit oui mais sans lui dire que c’était toi, rectifia Samia.
- Je peux savoir pourquoi tu as changé d’avis, lui demanda Boher.
- Parce que j’ai bien senti que ça te touchait que je ne veuille pas mettre mon frère au courant pour nous deux. Et je n’ai pas envie de gâcher ce qui se passe entre nous, se confia Samia.
- C’est une grande preuve de confiance que tu me donnes là, avoua Boher. Je suis très heureux. Tu l’appelles pour lui apprendre la nouvelle.
- Non j’ai envie de voir sa tête quand il nous verra débarquer ensemble, le titilla Samia.
- Comme tu veux. Et si on retournait au lit, proposa Boher.
- Tu as repris assez de forces, plaisanta Samia.
- Tu n’as qu’à venir pour voir, dit Boher alors qu’il se dirigeait déjà vers sa chambre.

Le samedi soir arriva très vite. Samia commençait à regretter d’avoir dit oui à son frère. Ce qu’elle redoutait, c’est que cela change quelque chose dans sa relation avec Boher qui jusqu’à présent était tout simplement parfaite. Elle avait rarement vécu une histoire aussi intense et forte avec un mec. Non, en fait, elle n’avait jamais vécu ça avec personne auparavant et pourtant cela avait plutôt mal commencé entre eux. Comme quoi !

De son côté, Boher s’angoissait à son tour à l’idée que Malik soit au courant. Cela allait peut-être changer leur relation. Il pourrait se sentir trahi de ne lui avoir rien dit. Mais c’était mieux comme ça. Il voulait que sa relation avec Samia soit parfaite et elle ne le serait pas si elle était cachée.

Samia s’apprêtait à frapper à la porte de son frère :
- Tu es prêt, lui demanda Samia.
- Oui mais on dirait qu’on va à l’abattoir tous les deux, remarqua Boher.
- C’est presque ça que je ressens, le conforta Samia dans ses propos. Un dernier baiser s’il te plaît avant de l’affronter.
Il ne se fit pas prier.
Revenir en haut Aller en bas
éléa01



Féminin
Age : 36
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   Mar 12 Avr - 23:25

Eh bien pour la deuxième fois de la journée : Merci pour cette suite Babou et merci pour cette fic, vraiment j'adore !
Contente que tu aies eu de bonnes nouvelles... et bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mini-jupe et talons noirs (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mini-jupe et talons noirs (terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mini-jupe et talons noirs (terminée)
» Des cavalières en mini jupe ?
» Sous la mini-jupe
» Le ministre et la brune en mini-jupe
» [Planetdoll Mini Riz] L'Automate / (custo terminée) p4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boh'Girls'Team :: Boh'furcations :: A vos plumes !!! :: Et ils vécurent heureux :: babou0506-
Sauter vers: