Boh'Girls'Team
Bienvenue sur le forum des Boh'girls ! Boh'ne visite !


Boh'Girl un jour ~ Boh'Girl toujours
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 fics de camilleroy 2 eme partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stefany
Les gardiennes du forum
Les gardiennes du forum
avatar

Féminin
Age : 38
Localisation : angouleme
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: fics de camilleroy 2 eme partie   Lun 8 Sep - 1:03

AU BAR DU MISTRAL :

Samia s'assit à une table du bar et se prit la tête entre les mains. Elle ne savait plus quoi penser. Boher était censé être la dernière personne à l'attirer, mais elle s'était sentie si bien dans ses bras. En fait, elle s'était sentie à sa place. tout simplement. Mais brusquement, alors qu'elle se trouvait contre lui, elle n'avait pas pu contrôler ses émotions. tout ça était trop pr elle. elle avait du fuir. Elle voulait se retrouver seule, réfléchir. Elle devait maintenant prendre une décision. Ou elle tentait quelque chose avec Boher ou elle prenait ses distances... dans les deux cas, son coeur et sa raison s'affrontaient...
Estelle surgit devant elle, tenant son plateau.
Estelle : Salut Samia! qu'est-ce que je te sers ?
Samia : euh...aucune idée....
Estelle : hola...ça va toi ?
Samia ne répondit pas...elle gémit et remit sa tête au creux de ses bras...Estelle n'hésita pas et s'intalla en face de son amie.
Estelle : vas-y raconte moi tout !
Alors Samia lui raconta sa journée...depuiss que Léo l'ait envoyé en patrouille avec Boher, en passant par son altercation avec Zack (où Estelle ne put s'empêcher de dire : Bien fait pr lui !), jusqu'au moment dans les vestiaires...
Estelle : je ne savais pas qu'il avait fait ça pour ton frère. en attendant...vous êtes devenus super proches on dirait....!
Samia : justement je n'en sais rien ! je l'apprécie c'est vrai...il ...il me plaît...mais d'un autre côté... c'est perturbant de passer de la haine à...à à...autre chose ! On ne peut pas s'empêcher de s'engueuler !
Estelle : oui...mais c'est pas forcément rédibitoire...regarde Roland et Mirta...ils se houspillent tout le tps...et pourtant...!
Samia : t'aurais pas une autre comparaison...?
Estelle se mit à rire.
Estelle : allez, tu sais bien ce que je veux dire ! et puis, tout le monde change...regarde Mélanie elle était nunuche et naive et maintenant...laisse tomber mauvais exemple !
(autre dédicace pr vous les filles )
Samia finit par se dérider en entendant la phrase de son amie...
Samia : sérieusement, je suis complètement perdue. J'ai des sentiments pr lui...mais et d'une je ne sais pas ce qu'il ressent pr moi et de deux... ça serait trop bizarre de nous imaginer tout les deux....
Estelle : Alors ce qu'il ressent pr toi...je serais tenté de dire qu'il doit être complètement fou de toi !
Samia : pourquoi tu dis ça ?
Estelle : Samia, rélféchis, il travaille comme un fou pr retrouver Dylan Jaubert, il couvre Malik alors que rien ne l'y oblige, et aujourd'hui il te défend quand Zack s'en prend à toi...! Si c'est pas le comportement d'un mec amoureux...quant au fait que ça serait bizarre de vous voir tout les deux... ça passera avec le tps...t'inquiètes pas à ce que diront les gens, tu sais bien ici on juge vite, mais on oublie aussi vite....!
Samia ; je ne sais pas...
Estelle : Samia ne laisse pas passer ta chance, sinon tu le regretteras...! à tergiverser comme ça, tu risques de le perdre !
Samia regarda fixement son amie. sans le savoir, elle avait employé exactement les mêmes mots que la voyante. "tu risques de le perdre"...non !, pensa-t-elle aussitôt ! elle ne voulait pas le perdre. Elle ne savait pas vraiment de quoi demain serait fait, mais elle saviat une chose...Demain s'écrirait avec lui...
Samia : merci estelle ! tu sais quoi ? finalement je vais prendre un verre de lait !

LE LENDEMAIN :
AU COMMISSARIAT

Samia entra dans le commissariat et chercha Boher du regard. elle avait hâte de parler avec lui... Elle y avait réfléchi toute la nuit et sa décision était prise. Dés qu'elle le verrait elle lui ferait comprendre qu'elle était prête à tenter qq chose avec lui... de tout risquer pour ne rien regretter ! mais elle ne le trouva nulle part...Finalement elle finit par demander à Léo.
Léo : Boher ? en repos aujourd'hui...vérifie le planning toi même !
Samia s'approcha de la feuille et en effet Boher était en repos... et apparemment c'était prévu depuis longtemps. Donc il n'essayait pas de la fuir...Elle devrait donc attendre demain pour s'expliquer avec lui...la journée promettait d'être longue !
En sortant en fin de journée, Samia décida de flâner un peu dans les rues..histoire de passer le tps. Elle saviat que si elle rentrait directement chez elle, elle n'arrêterait pas de penser à Boher...! Elle se promena donc sans vraiment faire attention où elle allait. Au détour d'une rue, elle aperçue une silhouette qu'elle connaissait bien...BOHER ! vêtu de sa veste en cuir qu'elle aimait tant. Samia prit ça comme un signe et n'eut plus aucun doute. Elle se précipita vers lui. Il ne l'avait pas entendu arriver. Elle lui tapota donc sur l'épaule. Elle lui décocha son plus beau sourire, impatiente de sentir ses bras se refermer sur elle.
Samia : Bonjour vous !
Boher : mais qu'est-ce que vous faites là ?
Samia ; je me baladais. et vous qu'est-ce que vous faites...?
Boher : quelques courses...
Samia jeta un oeil dans ses sacs et aperçut un pack de lait...elle ne put s'empêcher de sourire encore et encore...Tout chez lui lui plaisait...jusqu'à cette addiction étrange au lait !
Samia : vous rentrez chez vous là ?
Boher : euh oui...
Samia ; je peux venir ?

Boher était plus qu'étonné. Samia était complètement différente de la jeune femme d'hier...On dirait presque qu'elle flirtait avec lui...! il n'était vraiment pas habitué à ce comportement... il ne s'en plaignait pas. ça faisait longtemps qu'il avait compris que ses sentiments pour la jeune femme avait évolué ! mais il était loin de se douter qu'il en allait de même pr elle. Leur étreinte d'hier était un bon signe mais le fait qu'elle se soit sauvé était aussi assez étrange...Il ne fallait pas se réjouir trop vite !
Boher : oui...oui bien sûr !

APPARTEMENT DE BOHER :

Boher lui ouvrit la porte de son appartement. Samia y entra, curieuse de découvrir l'intérieur de son policier. L'appartement semblait propre, même s'il n'était pas très à cheval sur le rangement... elle risqua un oeil vers la chambre restée ouverte. Le lit était fait bien que recouvert de linge. Elle entra dans le ***** et s'installa sur le canapé. Boher quant à lui passa derrière le bar où se trouvait sa cuisine. tout en observant la jeune femme, il rangea ses achats. elle semblait profondément heureuse. Il ne s'expliquait pas ce changement. finalement n'ayant plus rien à ranger, il rejoignit la jeune femme.
Boher : vous voulez faire quelque chose de spécial ?
Samia : non non..discuter c'est tout.
Elle tapota la place encore libre à côté d'elle. Non sans hésiter, Boher s'installa à côté d'elle.
Boher : discuter de quoi ?
Samia sentit le courage lui manquer si près du but. mais elle n'eut qu'à regarder Boher pour retrouver toute sa détermination.
Samia : de nous !
Boher sursauta et dévisagea la jeune femme.
Boher : Pardon ??
Samia : je sais qu'on est tjrs là à s'engueuler mais je ...je ...comment dire... vous me plaisez bcp Boher !
Boher se leva et arpenta la pièce, complètement absasourdi.
Boher : Comment ça je vous plais ? vous arrêtez pas de m'envoyer balader et tout d'un coup je vous plais ?
Samia : j'ai pas tjrs été sympa c'est vrai...mais j'ai bcp réfléchi, vous avez bcp changé. et puis vous avez été merveilleux pr moi...vous avez couvert Malik, vous avez voulu me protéger.
N'y tenant plus, elle se précipita dans ses bras. Mais Boher lui prit les bras et l'éloigna de lui.
Boher : non Samia, ne faites pas ça!
La jeune femme ne s'attendait pas à ça...elle était pourtant persuadée que Boher ressentait un petit quelque chose pr elle. Apparemment elle s'était complètement trompée. Et maintenant elle se retrouvait complètement désemparée. elle leva les yeux vers lui et découvrit son regard plein de souffrance.
Boher : Samia, non je ne vous plais pas.
Samia : mais si je...
Boher : non Samia ! Vous éprouvez de la reconnaissance. Vous voulez me remercier pr avoir couvert votre frère ! c'est tout !
Samia : mais pas du tout !
Boher : arrêtez Samia. Si je n'avais pas fait exprès d'orienter l'enquête sur une fausse piste, vous ne m'auriez pas jeté un regard. Vous confondez amour et reconnaissance !
Samia n'en pouvait plus d'entendre autant d'idioties !
Samia : non mais vous allez arrêter de raconter autant de conneries ! si je vous dis que je ressens qq chose pr vous c'est que c'est vrai !
Boher n'y tenant plus, lui agrippa les bras et la tira vers lui.
Boher : Bon sang ! mais vous ne comprenez pas ? Arrêtez de dire que vous éprouvez des sentiments pr moi ! ça me fait mal d'entendre ça ! mal ! Vous arrivez là sans crier gare et vous découvrez d'un coup que vous m'aimez !? Mais vous savez moi, depuis combien de tps je vous aime ? depuis des semaines, des mois... je me contrôle, je ne montre rien...j'en suis malade de vous voir tout les jours sans vous toucher ! alors s'il vous plait, non ne dites pas ça...
Boher finit par la lâcher et se détourna d'elle.
Samia elle n'allait pas le laisser s'en tirer à si bon compte !
Samia ; non mais vous avez un sacré culot ! alors comme ça parce que Monsieur m'aime depuis des semaines je devrais me taire ! désolé je n'ai pas été aussi rapide que vous ! mais ce n'est pas pr ça que je ne suis pas sincère... J'ai mis du tps à admettre que je vous aimais mais je me suis finalement décidée à tout braver pour vous retrouver... j'ai pris mon courage à deux mains, je vous ai tout avoué au risque de me prendre une veste et c'est vous qui montez sur vos grands chevaux ! Alors écoutez moi bien Jean Paul Boher, si j'ai envie de vous dire que je vous aime, ce n'est certainement pas vous qui aller m'en empêcher et vous n'avez pas intérêt d'y retrouver qq chose à redire !
Elle se posta devant lui, les poings sur les hanches, bien décidée à ne rien lâcher ! Boher la regarda attentivement, un espoir fou gonfla dans son coeur.
Elle ne détacha pas son regard du sien. Au bout d'un moment, Boher se mit à rire doucement... la tension se détachant lentement...il regarda Samia, le sourire aux lèvres et au coeur. Son rire s'intensifia, bientôt rejoint par celui de la jeune femme...il était dit qu'ils ne pouvaient parler sans s'engueuler mais après tout si c'était comme ça que ça marchait entre eux...qui étaient-ils pr s'y opposer ?
Boher lui tendit la main
Boher : viens là
Samia ne se le fit pas dire deux fois et se précipita contre lui. Elle retrouvait avec bonheur la force de ses bras. elle sentit la main de Boher lui relever le menton. Elle plongea son regard dans son doux regard brun et sut que le paradis n'était plus très loin. Alors elle ferma les yeux pour accueillir son *****. De tendre, il devint vite passionné. Boher la souleva dans ses bras et la fit tournoyer...Son rêve s'était réalisé et rien ne pourrait plus jamais lui gâcher la vie. Une petite chose le turlupinait encore.
Boher : dis Samia
Samia ne pensait plus qu'à l'embrasser encore et encore et se demandait comment il pouvait penser à parler !
Samia : hum
Boher : tu sais il serait peut être tps de m'appeler par mon prénom ?
Samia : ah oui...c'est vrai !
Boher lui caressa la joue et lui tendit la main :
Boher : enchanté je m'apelle Jean Paul Boher mais mes amis m'apellent Jean (j'aime pas Jean Paul )
Samia saisit sa main.
Samia : enchantée Jean, je m'appelle Samia.
Ils se sourirent en se regardant tendrement. Tout en gardant sa main dans la sienne, Jean l'attira contre lui et bientôt ni lui ni elle ne pensèrent plus à parler.
C'était le début d'une belle quoique parfois tumultueuse histoire d'amour !

FIN !



Revenir en haut Aller en bas
http://fan-fics-boher-and-samia.skyrock.com/
lili love 31

avatar

Féminin
Age : 23
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: fics de camilleroy 2 eme partie   Lun 8 Sep - 19:32

ahhh magnifique !!! j'aodreuhh !!!! bravo cheers
Revenir en haut Aller en bas
Bulevard21

avatar

Féminin
Age : 45
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: fics de camilleroy 2 eme partie   Dim 16 Nov - 12:21

Superbe ,tres bien ecrit ,tout ce que j'aime sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
fuseau

avatar

Féminin
Age : 33
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: fics de camilleroy 2 eme partie   Lun 9 Fév - 12:26

Génial ta fic
Revenir en haut Aller en bas
leptitrucroz

avatar

Féminin
Age : 29
Localisation : dans la poche arriere du jean a Boher
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: fics de camilleroy 2 eme partie   Sam 14 Mar - 10:27

ohhhh super!!!!super!!!super!!!
Revenir en haut Aller en bas
minicalimero

avatar

Féminin
Age : 20
Localisation : toulon
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: fics de camilleroy 2 eme partie   Jeu 6 Aoû - 15:39

c'est tro meugnon
bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://fond-d-ecran.forumactif.com/
bohersamia89

avatar

Féminin
Age : 29
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: fics de camilleroy 2 eme partie   Mer 25 Mai - 16:08

magnifique jadore!!!!




en amour il faut vivre avec des remords qu'avec des regrets!!!

On n'apprend pas à aimer.
L'amour vient au détour du chemin sans que l'on s'y attende.
Il nous prend par la main et on le suit très loin..[
Revenir en haut Aller en bas
bea072



Féminin
Age : 52
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Re: fics de camilleroy 2 eme partie   Lun 10 Déc - 3:49

J'ai adoré
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fics de camilleroy 2 eme partie   

Revenir en haut Aller en bas
 
fics de camilleroy 2 eme partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fics de camilleroy 2 eme partie
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» [Guerre de l'anneau] partie du 12 décembre
» harry potter-and the deathly hallows première partie
» FIN DE PARTIE de Samuel Beckett

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boh'Girls'Team :: Boh'furcations :: A vos plumes !!! :: Et ils vécurent heureux :: stefany-
Sauter vers: